AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Une arrivée..quelque peu bordelique..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Une arrivée..quelque peu bordelique..   Jeu 4 Aoû - 12:13

Il devait être midi moins le quart. Le ciel était bleu, le soleil brillait, les oiseaux chantaient. C'était vraiment une belle journée ! Dans l'entrée du pensionnat, une jeune femme à la chevelure dorée courait sa valise dans les bras. La fermeture de la valise venait surement de casser puisqu'on apercevait quelques vêtements qui dépassaient. Elle courait à vive allure, regardant droit devant, bousculant les personnes aux passage, mais s'excusant tout de même. C'était vraiment une belle journée ! Mais elle allait devenir gênante !
Cette jeune femme dans sa belle robe longue blanche, trébucha sur quelque chose et tombant, sa valise lui échappa, son contenue s'éparpillant un peu partout, il y avait beaucoup de vêtements dans cette petite valise ! La fermeture avait du cédée sous la pression ! Lorsqu'elle se redressa, assise sur le sol, elle le frotta la tête et parut horrifiée en voyant ses affaires éparpillée sur le sol. Robes, jupes, tee-shirts, sous-vêtements, collants....il y avait de tout ! Les personnes autour d'elle riaient, elle riaient aux éclats, et la jeune femme devint écarlate.

*Mon dieu ! Quelle honte ! Ce que j'aimerais me cacher dans un trou !*

Elle se sentait vraiment stupide ! Ramassant bien vite les vêtements les proches, elle se leva pour courir chercher les autres, mais elle se prit le pied dans un de ses tee-shirt ! Pauvre d'elle, elle tomba à nouveau.

-Je suis vraiment maladroite aujourd'hui ! Et je n'ai pas de chance ! Je rate le bus, ma fermeture saute en pleine course, je n'arrête pas de trébucher..

Elle continuait de résumer sa journée à voix haute, elle toussota, plusieurs fois et cracha un peu de sang, mais rien de bien inquiétant. Soudainement, elle fut prise d'un rire moqueur, elle riait d'elle même, vous savez c'est comment quand on tombe, et qu'au lieu de pleurer on rigole ! Et au lieu de se relever en vitesse grand V pour récupérer l'intégralité de ses vêtements elle se laissa tomber en arrière, admirant le ciel magique, dont les nuages prenaient des formes étranges. A un moment, l'un d'eux ressemblait à une tortue, un autre à un dragon ! Il faisait chaud, la chaleur était étouffante, mais la jeune femme, sous un sol pleureur, avait juste la bonne température ! L'ombre des feuilles dansantes avec le vent la protégeait des rayon éblouissant du soleil. Mais cette chaleur annoncée un orage tout proche ! Et dans ces cas là, le ciel gronde vraiment fort ! Elle ferma les yeux un instant, s'imaginant volant parmi les nuages. A ses cotés des lapins, roses, blancs, oranges, verts, bleus; il avaient tous des aile couleur de l'arc en ciel.
Vingt bonnes minutes passèrent, et quand elle se releva, ce fut pour faire quelques pas de danse, de danse classique. Arabesque, Assemblé, Attitude , Contretemps, Demi-plié, Royal, Pointes...et autres pas de danse. Les yeux fermés pour mieux se concentrer elle dansait, sous ce sol pleureur, elle dansait, bercée par le chant mélodieux des oiseaux, mais elle dansait. Elle était vraiment dedans, si gracieuse et si souple, elle entama un saut, mais lorsqu'elle ouvrit les yeux pendant celui-ci elle aperçu une personne juste en face d'elle, si elle ne se poussait pas, elle allait lui rentrer dedans.

-Pousse-toi !!

Malheur ! C'était trop tard, les deux personnes étaient tombées, la danseuse ne ressentit qu'une vague douleur sur le coup, mais la personne en dessous avait bien amortit sa chute. Elle restait la figée par la gêne, elle ne fit même pas attention de savoir si c'était un homme ou une femme, mais elle restait pétrifiée de honte et de gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Kurusu Black'Shouu
Mad & Evil Prodige

avatar

Messages : 684
Date d'inscription : 28/07/2011
Localisation : Dans mon bureau

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Black'Shouu Kurusu, 20 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une arrivée..quelque peu bordelique..   Jeu 4 Aoû - 13:57

C'est le début de l'année et certains élèves arrivait après le premier avril. C'est pour cela que toute cette première semaine, les surveillants et les professeurs ainsi que votre cher directeur était présent les matins et/ou toute la journée pour accueillir ceux qui avait des jours de retard. Beaucoup d'élèves arrivent en cours de semaine, certains parce qu'il arrive d'un autre pays ! Oui la pension accueil tous les "prodiges" et ceux quelque soit son origine. Certains arrivent en cours de semaine suite à de petites maladies même si cela est assez rare et d'autres simplement, car ils en avaient envie. Lors de cette première semaine d'avril, les cours sont plus un moment pour intégrer correctement la pension, se repérer et se faire des amis, des alliés ou des rivales. Cette première semaine est d'un côté la plus cool mais de l'autre la plus dur ! Pour les professeurs et les surveillant c'est encore facile car la première semaine est toujours calme et sans trop gros problèmes, comparer à Kurusu qui lui à du staff jusqu'au petit matin ! Entre le boulot administratif, les nouveaux venus, le bal-banquet à préparer et les club à "sponsoriser" le travail est plutôt difficile. Heureusement Kurusu est plus doué et plus fort qu'il en a l'air ! Tout ce travail, il en a pris l'habitude l'année dernière. Il peut se montrer très sérieux malgré son côté de fou et encore plus envers sa fierté... Sa pension. Qui plus est aujourd'hui il avait la grande forme, il avait assez dormi... Pour lui dormir seulement quatre heures par nuit lui suffisait. Il était assez motivé pour son boulot du jour. La seule chose qui n'allait pas faire était s'occuper des nouveaux, que voulez-vous il est comme ça ! Il n'aime pas accueillir les élèves et préfère les rencontrer dans d'autres circonstance... Comme le bal-banquet qui allait être organiser à la fin du premier mois de cette deuxième année. Ou par << accident >> dont il en tirerai l'avantage.

Aujourd'hui Kurusu s'était levé à six heures, mais suite à son boulot d'hier soir il avait travailler jusqu'à deux heures du matin. Il s'était donc levé plus tard en cette nouvelle journée de travail. Il avait fait assez vite pour se préparer, avait mis un jeans bleu qui était assez chic malgré tout et surtout qui ne possédait pas de couleurs flash. Et oui cela arrive qu'il ne mette pas de couleurs partout sur lui ! Il avait de nouveau son gilet favori, le noir aux manches courtes et au bordures vives. Il avait des basket noirs, de la grande marque comme la plupart de ses vêtements ! Les bijoux qu'il portait était différent aujourd'hui, la seule chose qui était identique était la bague que sa soeur plus avait offerte avant qu'il ne quitte le "cocon familiale". Il avait du vernis noir sur ses ongles mais sachez qu'il le met presque tout le temps, au départ on l'avait critiqué à cause de ça, il n'a jamais vraiment compris pourquoi mais à force de le voir avec on s'y habitue ! Et maintenant ça peut paraître étrange de le voir sans ! Ses cheveux lisses dorées-orangées étaient un peu en bataille mais c'est sa coupe habituel. Il avait pris son déjeuner, dans son bureau aujourd'hui et s'était mis tout de suite au travail, car il voulait le lendemain retourner en ville cherché des nouveaux talents. Il devait finir son travail d'aujourd'hui et de demain si il ne voulait pas ce casser la tête avec le retard, après.

Il n'était pas sorti de son bureau de tout la matinée mais vers les midis moins le quart, il n'en pouvait plus. Lui qui est toujours en mouvement, toujours en train de bouger, rester assis pendant plus de deux heures à son bureau, n'était pas pour lui ! Et il ne tenu pas plus. Si bien qu'il décida de sortir un peu. Il descendit vers le grand hall sans vraiment savoir que faire. Il aurait pu allez draguer les petites nouvelles pensionnaires, qui portait de jolies petites jupes mais dans le couloir, il aurait pu se faire prendre par la surveillante, Chain SaphirShooter et celle-ci est à ce qui parait assez froide, il n'avait pas envie qu'elle interviennent ni même que les professeurs qui passerait par là ou bien simplement les "alliées" de la demoiselle qu'il déciderait comme proie lui en empêche. Dans le grand hall, plusieurs élèves passaient à côté du directeur en rigolant sur une jeune fille qui serait tombé et qui aurait renverser sa valise plus loin dans la cour, avant de le saluer. Le directeur était tout de même assez intriguer par cette jeune fille qui paraissait maladroite. Mais il ne savait pas où elle était et il n'avait pas que ça à faire à vrai dire. Il avança donc sans vraiment se soucier d'elle et puis certains pensionnaires avaient du l'aider... Enfin il espérait sinon cela voudrait dire que beaucoup sont immatures et préfère se moqué que d'aidé.

Il continuait donc sa route et pensait à s'il devait retourner faire son boulot, allez mangé ou partir en ville des maintenant ! Finalement il décida d'explorer sa propre pension, évidemment il la connaissait par coeur mais il ne se lasse jamais de la regarder surtout le parc de la pension, il y avait un tour par la même occasion ! Il avait son sac en bandoulière, il ne le quitte jamais, je l'ai déjà dit ! Dedans il y a tout ses dossiers importants. Sa promenade dura un bon petit quart d'heure quand il retourna vers la cour et l'entré en empruntant un petit raccourcit, il remarqua une jeune femme... Celle-ci était magnifique, elle avait de long cheveux dorées et était plutôt grande ! Elle était fine et avait une peau très claire, Kurusu ne se souvenait pas d'elle, ce qui voudrait dire qu'elle était nouvelle. Il la regarda un moment elle était allongé sous le grand sol pleureur. Lorsqu'elle se leva et fit de somptueux pas de danse, elle était douée mais après c'est normal vu qu'elle s'était retrouver ici. Son visage lui disait quelque chose mais il n'arrivait pas à sans souvenir, il a pourtant une excellente mémoire. Mais une chose inattendu arriva et lorsqu'elle entama un saut, Kurusu eu juste le temps d'entendre :

- Pousse-toi !!

Il n'eu pas le temps de réagir qu'elle se retrouva sur lui, les papiers qu'il avait dans son sac avait volé et oui le sac s'était par erreur ouvert. Kurusu avait amortie la chute de la demoiselle mais il avait tout pris en plein dos, étant assez résistant il n'en a pas trop souffert. Le prodige qui était sur lui, ne bougea pas, elle était comme fixée par la honte ou la gêne, ce qui décrocha un sourire à Kurusu, il était assez surpris en même temps. Un petit temps de silence se fit alors entendre, il n'y avait plus personne dans l'entrée, le ciel était toujours aussi bleu mais les nuages apportant un méchant orage commençait à arriver. Le vent soufflait légèrement les cheveux de la jeune femme était pris par se vent légers ainsi que ceux du directeur. Il posa sa main sur la joue de la belle et dit d'un ton assez calme.

- Est-ce que tout va bien ? Tu ne t'es pas fait mal ?

Son regard était plonger sur la demoiselle, par ailleurs il avait une jolie vue mais pour le moment il n'en disait rien. Ses yeux bleu était dans ceux de la jeune femme, elle avait des yeux qui étonna pas mal notre directeur, elle possédait un oeil vert et l'autre bleu mais le résultat était presque envoûtant.

--------------
Spoiler:
 

Spoiler: