AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aika Ban
Femme d'Ezio
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 28
Localisation : là où tu n'est pas, mon chou ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Aika Ban 23 ans
Talents~:
Classe: Art

MessageSujet: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Sam 26 Nov - 15:15



    Cours D'art Plastique pour tout niveau...ou pas!


    Une longue journée de travail se présente à moi. Il est encore tôt. Six heures du matin. Mais j'ai tant de choses à faire ! Je suis devant à bureau, dans la salle d'art plastique. Je lis et relis des documents diverses sur des artistes de la renaissance, du moyen-âge et de l'antiquité. Des arts presque oublier de l'être humain. Maintenant les machines remplace l'homme. C'est bien dommage, car il y a tant de choses qui sont plus jolies faites mains. Mais les gens sont trop feignant pour utiliser leurs mimines maintenant. Je soupire. Que deviendrais l'être humains sans mains ? Bah ! c'est vrai... les machines... suis-je bête ! Je tape ma paume contre mon front avec un petit rire nerveux. J'embrasse la salle du regard. Je trouve ça drôlement structurer. Cela me stresse. Je laisse les papiers sur le bureau, je me lève et vais déplacer les tables de travail dans toutes les directions. Je monte sur l'estrade contre le mur du tableau et regarde la classe. Bien !

    Je retourne à ma place et me replonge dans mes papiers. Je suis un peu fatiguée. Je n'ai pas dormi depuis quarante-huit heures. C'est dingues ! J'entends des bruits étranges. Des crissements de papiers, des pas, des rires. Je secoue ma tête embrumer par le sommeil et me re concentre sur mes feuilles. Ses bruits ne sont que des hallucinations auditives. Mes paupières sont lourdes et...

    Je n'ai plus mal aux yeux maintenant. Je n'ai plus mal à la tête. Je me sens reposer. C'est étrange. Par contre, j'ai très mal au cou. Et il fait tout noir. Je ne me souvient pas avoir éteins la lumière. J'entends un bruit sourd. Puis il se fait plus insistant. Je sursaute. La lumière se fait. Je m'était endormi. La sonnerie retentie. Je regarde ma montre. Huit heures. J'ai dormi près de deux heures. Je m'affole un peu, car je n'ai pas tout fini de préparer.

    Je sais juste que j'aurais des élèves de différentes classes. Je sais juste que mon sujet est compliqué. Enfin pour ce qui n'essayeront pas de chercher. J'entends un faible "toc toc".

    -Entrez et prenez place où vous voulez, mais ne déplacez pas les tables !

    Je regarde les élèves défiler. Quel que têtes me sont familières. IL n'y a pas grand monde. Tant mieux ! Je ne serais pas obligée de crier pour me faire entendre. Je scrute chaque élève.

    -Merci d'inscrire votre nom sur une feuille. Comme ça j'apprendrais vos noms.

    Je me lève et prend un paquet de feuille poser sur mon bureau. Je pose une feuille blanche sur chaque bureau. Je monte sur l'estrade et m'éclaircie la gorge.

    -Vous allez dessiner la penser de votre voisin le plus proche.

    Je sais qu'ils ne vont pas comprendre. Je souris intérieurement. Pourtant, c'est très simple ! Je m'assoie sur ma chaise de bureau. Croise mes doigts et regarde mes chers élèves.



--------------
kit:
 


1 rose de Yue ♥️
1 rose d'Elena ♥️
1 rose d'Ezio ♥️
1 rose de Lulu ♥️

♥ Une fille pikachu ♥ Un mari élève ♥ une peluche exhibitionniste ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley James

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge :
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Cours de rattrapage (2)   Sam 3 Déc - 12:12

    -Je te dis que je ne vais pas y aller!

    Cela faisait au moins 20 minutes que Haley répétait la même chose devant un Aaron qui lui assurait le contraire. La jeune fille fit la moue, il était pire que son – leur- père, elle le trouvait sur protecteur. Ce qui ne réussissait à aucun des deux. Haley ayant un gros besoin d'indépendance, elle avait tendance à partir, sans prévenir personne et sans portable. Ce sont Aaron avait horreur. Alors que la jeune fille réfléchissait au fait qu'elle adorait son frère même si il l’exaspérait parfois, elle lâcha un cris, se sentant soulevé du sol. Plaçant par réflexe une main sur le volant de sa jupe, elle commença de sa main libre à frapper le torse du jeune homme, lui hurlant de la poser à terre. Rien n'y fit. Elle soupira, croisant les bras sur sa poitrine, de toute façon, Aaron était masochiste et plus elle le frapperait, plus ça l'amuserait. Évidemment, elle ne le frappait pas pour lui faire mal, il ne manquerait plus que ça. Voilà comment elle se retrouva à traverser l'école, dans les bras d'Aaron, cassant pas forcement très gentiment toute personne faisant un commentaire. Il ne la re déposa au sol qu'une fois en classe, super discrète l'arrivée. IL lui tendit son sac et alors qu'elle allait partir en courant, la prit par la taille. Haley grogna, ce garçon la connaissait trop bien. Elle se dégagea d'un geste sec, lui mettant au passage un coup de coude dans les côtes, et alla s'asseoir à coté d'une personne qui lui était inconnue. Et si Aaron décidait de prendre l'autre place à coté d'elle, grand bien lui fasse, elle s'en fichait. De toute façon, elle ne lui parlerait pas, ne le regarderais même pas. Elle avait décider de bouder. Oui, c'était complétement idiot comme réaction. Oui c'était aussi très gamin? Mais voilà, puisqu'on la traitait comme une gamine, Haley décidé de réagir comme telle. Elle ne prit même pas la peine de sortir sa trousse pour écrire son nom sur la feuille comme le demandait le prof, au lieu de ça, elle croisât ses longues jambes sur la table en démêlant tranquillement ses écouteurs. Elle regarda la prof distraitement, songeant qu'elle avait l'air de n'avoir qu'une envie, se coucher. Dessiner la pensée de son voisin le plus proche...Si elle avait envie de suivre le cours et qu'elle savait qu'Aaron était à coté d'elle, elle aurait fait un autoportrait d'elle en position délicate ou en plein accident puisque c'était surement la pensée la plus présente dans son esprit de l'avis d'Haley. Non, elle ne se prenait pas pour le centre du monde, elle savait juste qu'Aaron s’inquiétait beaucoup trop. Seulement voilà, elle n'avait aucune envie de produite le plus infimes des efforts et se refusait obstinément à tourner la tête, juste au cas ou il serait à côté d'elle.

    -Et si on as pas envie?Demandat-elle avec toute l’effronterie du monde.

--------------
Une rose de Yên. ~
Une rose de Dudu. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaron T.Jefferson

avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 22
Localisation : In your heart... Or not ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Jefferson, Aaron T. 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Dim 11 Déc - 18:25

    -Je te dis que je ne vais pas y aller!
    -Et moi je te dis que tu vas y aller consentante ou non.

    Cela faisait bien 20 minutes qu'il lui répétait la même chose inlassablement. Cette joute verbale qui durait en longueur semblait amuser les autres pensionnaires. Tuant du regard un énième élève qui reluquait sa soeur de coeur. Non mais et puis quoi encore? Retournant à sa discussion (ou plutôt dispute) il vit Haley faire la moue. Il savait pertinemment que la jeune fille avait un certain besoin d'indépendance mais il n'aimait pas ça du tout. Il n'était pas sur-protecteur juste un petit peu paranoïaque et la tendance qu'avait la jeune fille à disparaître en laissant son portable derrière elle n'était pas là pour arranger les choses. Après un petit moment de réflexion il comprit que la jeune fille n'était pas prête à céder. Ni une, ni deux, il attrapa la jeune fille par les hanches et la porta tel un sac de pomme de terre sur l'épaule. Aux grands maux les grands moyens comme on dit. Il n'attendit pas longtemps avant de sentir Haley s'agiter sur son épaule, lui donnant des coups sur le torse qui le firent rire plus qu'autre chose. Elle dut comprendre que cela ne servirait à rien car elle arrêta bien vite de vociférer et souffla avant de commencer à envoyer bouler toutes personnes faisant un commentaire sur ce qu'il ce passait. Très bien ça lui évitait à lui d'ouvrir la bouche. Le jeune Jefferson se décida à la poser seulement une fois à l'intérieur de la classe, certes la discrétion n'était pas là mais peut importe au moins elle était là et elle ne s'enfuirait pas. Lui tendant son sac il vit qu'elle commençait à se préparer à courir et à peine eut elle fait un pas qu'il la tenait par la taille. Non mais et puis quoi encore. Un grognement de la part d'Haley lui fit comprendre qu'elle n'appréciait pas du tout le traitement. Un coup dans les côtes plus tard et elle se dirigeait vers un table s'installant à côté d'un inconnu. Le jeune homme soupira vaguement, secouant la tête d'un air désespérer. Décidément elle ne changera jamais cette tête de mule. Après un petit moment à analyser la salle de potentiels danger (Paranoïaque un jour, paranoïaque toujours) il se dirigea lui aussi vers un table, songeant que la prof avait vraiment une tête de détérée. Bref il choisi la table la plus éloignée celle de sa soeur de coeur,qui d'ailleurs semblait prendre ses aises. Elle voulait jouer à ça, il jouerait aussi. Se doutant que la jeune fille l'ignorerait toute l'heure il sortit son portable et commença à textoter avec une connaissance qui était dans un des établissement de la ville. Se rappelant vaguement que la prof avait demander une feuille avec leur prénom dessus il sortit un une feuille de son bloc note, taxa un stylo à son voisin de table et écrit un « Aaron » en jaune citron. Si la prof arrivait à voir quelque chose c'est qu'elle avait de sacré yeux. Le vibreur de son portable lui rappela sa conversation mais par flemme ne répondit pas préférant croiser ses bras et poser sa tête dessus. La consigne de la prof lui paru vraiment étrange. Dessiner la pensée de son voisin hein... Et si on connaissait absolument pas son voisin on faisait comment? Elle en avait de bien bonne d'idée. Suite à cette phrase il entendit Haley se manifester, parlant avec toute l'effronterie du monde dans la voix.

    *Ah... De mauvaise humeur la Haley, paix à l'âme de la prof *

    C'est sur cette pensée qu'il retourna somnoler les bras en croix. Ne pouvant pas rester à rien faire éternellement il sortit sont bloc à dessin et commença à gribouiller n'importe quoi. Il n'était pas nul en dessin mais il était loin d'être excellent. Inconsciemment il se mit à dessiner une salle de danse, dessiner les êtres vivant n'était pas son truc du tout. Traçant grossièrement la barre qu'utilise les danseuses classiques, il interpella la prof.

    -Madame! On est vraiment obliger de dessiner la pensée de notre voisin? Parce que là c'est un peu tordu votre truc. Et ça m'intéresse pas du tout aussi. Avait-il ajouté en soufflant.

    Après quoi il ressortit son portable, brancha ses écouteurs et déclencha le lecteur de musique. Si la prof voulait vraiment qu'il fasse un truc potable en dessin elle allait devoir le laisser utiliser ce qui lui donnait l'inspiration parce qu'autrement ça allait pas le faire. A...B...C...D...E...F...G...H...I...J...K...Ludovico Einaudi. Choisissant la chansons adéquat il appuya sur Play et commença à rythmer la musique à coup de crayon sur le papier. Non en fait la prof pouvait très bien lui expliquait ce qu'elle voulait pour son cours il s'en fichait. Là il voulait oublier sa dispute avec Haley et le seul moyen de passer ça était la musique. Et Fly d'Einaudi était vraiment ce qu'il lui fallait.

--------------

~#B963E3 est ma couleur~♥
2 rose de Peluchette ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezio Auditore
Mari d'Aika
avatar

Messages : 199
Date d'inscription : 03/08/2011
Age : 24
Localisation : Entre Aika et Elena ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Auditore Ezio, 18 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Dim 11 Déc - 22:44

Ezio était encore dans son lit à rêvasser, de quelqu'un en particulier, qu'il devait d'ailleurs voir dans quelques heures, enfin les heures furent vites devenues des minutes, vu qu'il s'était rendormi dans son lit, et oui, son coloc' ne l'avait pas réveillé cette fois ! Invraisemblable. Quand il ré-ouvrit les yeux, il regarda l'heure et vu qu'il était déjà huit heure moins vingt. Bim premier coup de speed de la journée, bonne journée hein, mais bon, son premier court était avec un professeur plus que formidable, alors tout devrait bien se passer non ? Il se leva donc à vitesse grand V, s'habilla, et prépara ses affaires, il n'eut même pas le temps de se grillé sa cigarette du matin, ni de prendre sa douche et encore moins se rasé. La barbe, sans faire de mauvais jeu de mots. Il prit son sac en bandoulière et son katana, et claqua la porte, pour se mettre à sprinter dans les couloir du pensionnat tout en croisant les doigts pour ne pas tombé sur un surveillant. Heureusement, il n'était pas assez en retard pour tombé nez à nez avec l'un d'eux.

Cinq minutes, voilà à la seconde près le retard d'Ezio, il toqua à la porte, et entra doucement pour ne pas trop dérangé le cours. Oui oui, même étant un rebelle, il y a certaine personne qu'il ne voudras jamais déranger.

Il s'excusa du retard, et alla s'asseoir à l'une des tables la plus près du bureau de ce chère professeur. Oh ! J'oubliais, le cours en question est l'art plastique. - Vous ferez le rapprochement plus tard. -

Ezio avait les boules, et encore cette expression était assez faible, puisqu'il voulait venir un peu plus tôt pour être un peu seul avec Aika. Commença donc à dessiner ce qu'elle avait demander. Et voilà encore un blocage, pourquoi quand il est seul avec Aika ça marche, et en cours non ? Il en était d'autant plus bloqué qu'il ne pouvait pas s'inspirer cette fois de sa chérie. Obliger de le faire par rapport à son voisin le plus proche... Une aubaine hein ?

Les yeux d'Ezio ne cessaient de fixé Aika, il ne pouvait pas s'en détaché, elle l'hypnotisait complètement.

--------------
Correre, vivere per volare, vola per vivere

Spoiler:
 


♥ I'm Hot For My Teacher Aika ♥


I think of all the education that I've missed
But then my homework was never quite like this !
Ow ! Got it bad,
Got it bad,
Got it bad,
I'm hot for teacher !
I've got it bad, so bad
I'm hot for teacher !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/RAVENS-Official/202000746509186
Sara J.H. Ashford
¤ Annoying Flower ~
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 21
Localisation : Là où les chaises volent ~

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Ashford Juliet Sara | 16 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Lun 12 Déc - 18:33

[HorsRP: Hey Ezio, il y a un ordre de passage ! D:]
« Encore une fois... nuit blanche pour miss Ashford !
Tout d'abord, je tenais à vous dire que ce n'est pas parce-qu'une fille partage le lit d'un mec qu'ils font forcément des choses... pas très catholiques. Non pas que j'ai des idées mal placées, mais je sais qu'il existe encore de ces gamins qui croient que « Oh là là, Sara et Akira on dormi ensemble: ils ont fait des bébééés ! » et franchement ceux-là je me retiens de les jeter par dessus la fenêtre après avoir enfoncé bien leur tête bien profodément dans la case de leur pupitre, après leur avoir fait manger leurs cahiers par le cul. J'avoue, quand on est énervé les vengeances louches viennent toute seules !
Cette fois, c'était une bataille de polochons qui avait débuté aux alentours de minuit, pour terminer à sept heures du mat'. C'est sûr que quand aucun des deux ne décide d'abandonner, c'est pas facile de s'arrêter. Un jour, notre esprit de compétition finira par nous buter; tous les deux. Mais ce jour est loin d'être arrivé, et si nous n'avions pas été stoppés par ce putain de réveil [HorsRP: Sara est super injurieuse comme fille alors désolée d'avance pour les vilains mots !] il était clair que cette baston aurait continué jusqu'à demain. Soir, bien entendu.

Clac, le réveil sonne. On lâche nos supers oreillers même pas défoncés et on saute sur l'armoire à la recherche de vêtements. Les coups de coudes, de genou, de tête... tout est bon pour être les premiers à sortir de la chambre afin de ne pas avoir à ranger notre bordel. De vrais gamins, c'est le cas de le dire. Pire que nous ? Tu meurs mon pauvre !
La porte calque comme jamais, et aucun ne pourrais dire lequel de nous deux est sorti le premier. Malgré ça, on s'en fout et on file chacun prendre notre douche, puisque c'est pas tout mais on a cours dans à peine une heure. Parfois tout de même, sécher serait vraiment une bonne idée. Sauf que là, c'est une heure de maths, et le professeur est pas du genre à pardonner les retards, et encore moins les absences. S'il y a des enseignants qui ont des têtes à claque, il en existe tout de même dont tout jusqu'à la présence fait froid dans le dos, dans le genre monsieur de Belcastel, le prof qui, même sans être entré dans la salle, donne l'impression qu'il va vous tuer. C'est ça, souriez... essayez de passer une heure dans sa salle pour voir, que je rigole un peu ! Il y a des fois où la journée commence... bizarrement.
Mon arrivée dans les douches fut un peu moins mouvementée, mais les filles me regardaient comme si je venais de descendre d'un mammouth -no comment sur l'expression. Déjà, j'avais les cheveux en bataille malgré les deux couettes que j'avais faites pour la nuit; ensuite, il y avait ce t-shirt super large, qui appartenait à Akira et que je lui avais emprunté en guise de pyjama. Vos gueules les filles, je suis pas la seule à le faire, hein.

— Vous avez fait quoi avec Akira cette nuit ? m'interrogea Miki, l'une de mes connaissances.
— Une bataille de polochons plus qu'épuisante, j'ai même plus la foi d'aller en cours ! répondis-je en bâillant.
— Bah écoute, c'est votre faute, hein. Qu'est ce que tu veux que je te dise ?
— Ce que je veux que tu dises ? Un truc d'une genre « Han ma pauvre chérie ! J'ai de l'anti-cernes si tu veux ~ », un délire dans le genre, fis-je en souriant de toutes mes dents.
— Toi je te jure... soupira Miki dans un sourire, avant de me balancer un tube sorti de sa trousse de toilette. Voilà très chère Princesse ~

Je rattrapai l'objet lancé et prit la japonaise dans mes bras, en faisant claquer deux grosses bises sur chacune de ses joues. Décidément, il y avait des personnes qui méritaient d'être bénies sur cette Terre... à commencer par cette chère Miki. D'autres, par contre, avaient plutôt intérêt à être maudites, comme Akira, par exemple. Enfin, je ne pouvais pas vraiment clamer ça puisque sans lui, les cours seraient vraiment insoutenables.
Après une douche durant laquelle je ne fis que discuter de tout et de rien, j'enfilais mon ensemble pris à la va-vite et composé d'un haut bleu marine, dont le décolleté ne me plaisait pas des masses, d'un jeans gris clair et de bottines bleues, le tout agrémenté d'un gilet en laine sans manches, gris également. Boon... il me restait plus qu'à mettre un petit foulard pour me couvrir le cou et le tour était joué ! J'attachais négligemment mes longs cheveux en un chignon... qui n'avait pas vraiment l'allure d'un chignon. Enfin, j'aimais bien ce effet décoiffé qui m'allait tellement mieux que ces coiffures serrées ! Je n'avais pas l'habitude de me mettre des trucs sur le visage, mais il y a des fois où vous avez pas le choix. Donc un petit coup d'anti-cernes sous les yeux, des lunettes à grosses montures noires et le tour était joué ! Oui je sais, c'est stupide d'utiliser des fausses lunettes de vue juste pour se donner un style mais là, j'ai vraiment pas le choix.

— Sara, j'te rappelle qu'on a un cours avec Ban. Pas qu'il est 8h10 mais c'est un peu ça...
— Fuck, hein. Moi j'veux pas y aller.
— On sait que t'es pas contente mais reste polie. Maintenant tu te la fermes et tu viens avec moi, j'ai pas envie d'y aller toute seule !

Dans le genre je-t'engueules-et-tu-m'écoutes, Miki était la reine. C'était pas ma faute si les injures sortaient toutes seules, non ? Elle m'attrapa par le bras et m'entraîna jusqu'au dortoirs où elle m'obligea a rassembler mes affaires en vitesse. Dieu ce que je haïssais ça ! Elle ne me laissa même pas le temps de voir ce que je balançais dans mon sac qu'elle me traîna avec elle jusque dans la salle d'Aika Ban, la prof d'art. Ce fut avec horreur que je la vis ouvrir la porte, me pousser dans la salle et déclarer « Moi j'y vais pas. Bon cours princesse ! » en souriant. Puis elle referma la porte, en me laissant dedans. Bon, pour une entrée en toute discrétion... c'était pas gagné. À ma grande surprise, il n'y avait que deux ou trois personnes dans la salle, et constater qu'il n'était que 8h00 me fit l'effet d'une claque. Ah bon, Miki m'avait mis la pression pour rien... ? Je jetai un coup d'oeil vers la prof qui avait l'air plus fatiguée que jamais et rien qu'en la voyant ainsi, je ne pus m'empêcher de penser à quelle tête j'avais dû avoir ce matin. Je fouillai dans le sac et sortit le tube d'anti-cernes que m'avait prêté Miki et le posai sur la table de Mlle Ban, qui en avait autant besoin que moi.

— Voilà pour vous m'dame. déclarais-je en souriant de toutes mes dents. Gardez-le, il est super efficace.

Je ne m'inquiétais pas pour Miki. Ses parents tenaient une entreprise de cosmétiques alors les anti-cernes, elle les avait quand elle voulait ! De plus, elle n'avait qu'à pas m'abandonner comme ça, non ?
J'allais m'installer au fond de la salle et posai mon sac à main sur le pupitre. Alors, ça commençait bien, j'avais pris mon agenda, une pochette de feuille mais... impossible de trouver ma trousse ! Ahah, pour dessiner ce serait tellement pratique ! Je ne pris pas la peine de relever les yeux pour voir les élèves affluer dans la salle, trop occupée à chercher une trousse qui était vraisemblablement restée dans ma chambre. Une brune aux yeux verts s'installa à côté de moi, et aussitôt que la prof présenta le sujet, ce fut elle qui réagit.

— Et si on as pas envie ?
— Bah ça tombe bien... tu me prêtes un stylo dans ce cas ? répondis-je en me tournant vers elle.

Là, contrairement à d'habitude... je n'étais pas chiante, hautaine, capricieuse, boudeuse ou désagréable. En fait, ma bonne action du jour -wahou Sara, t'as donné de l'anti-cernes à ta prof de dessin !- m'avait donné une forme pas possible, et être méchante n'était pas au programme... pour le moment. Cependant, comprendre le sujet de cette prof fatiguée était plus... ambiguë. Sans prendre la peine de lever la main -même allègre, on ne changeait pas les bonnes habitudes- je m'exclamai.

— Euuh, comment vous voulez qu'on dessine la pensée de son voisin si on y a pas accès ?

Pour supprimer le côté gamine, il faudrait plus que de la joie. Enfin, je soupçonnais tout de même ma fatigue d'être derrière ce flot de pêche que j'avais. Même si, en apparence, j'avais l'air de péter la forme plus que jamais, mes cernes -invisibles- étaient présentes, et mon envie de dormir aussi. »

--------------

.:Sienna:.

RPs with: Akira ♥️ Akira { Évent ♦️ Kenshi&Aleksander ♣️ Aika & co ♠️
{ 1 rose de Kira
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Jeu 15 Déc - 18:43

Nuit tranquille pour l'italien. Une promenade en foret, au cours de laquelle il croisa fortuitement mademoiselle Ban,Soixante trois appels, deux de sa famille n'annonçnt pas que des bonnes nouvelles, un reglement de compte dans une ruelle sombre...bref, une nuit de plus bien occupée, comme il enavait l'habitude. Sept heures du matin, Nicco entrait dans le pensionnat, et se positionnait devant l salle de cours, puis attendit, faisant a loisir disparaitre, puis rapparaitre divers objets. Une photographie d'ne sublime fille blonde aux yeux bleus passa a un instant dans ses mains, et il soupira le nom de sa dulcinée. Constance. Il la reverrait a la fin des cours, il le savait . Les eleves entrèrent quand la professeur leur fit signe, et donna la consigne de travail. Nicco manqua d'eclater de rire, et observa les gens autour de lui. Que des inconnus. Il salua la professeur d'une reverence polie, et sortit un paquet de cartes de sa poche, avant d'amener une chaise au bureau du professeur, et de s'installer confortablement a coté d'Aika Ban.

La, il le tenait son sujet. Il sortit du paquet de cartes une seule et unique lame. La dame de pique. Il la redessinna sur sa feuille, et refit de memoire la carte a la dame de roses. Cette carte qui avait fait naite des etoiles dans les yeux de la pofesseur. Drole de phenomene que l'italien au travail, tenant son crayon de maniere bizaroïde, entre l'index et l'annulaire, mais sa technique, sans etre sublime et incroyable, avait tout de meme du bon. Il n'etait pas mauvais dessinnateur, mais n'etait pas non plus un prodige en ce domaine.

En une douzaine de minutes, il fignola son dessin, ajoutant quelques fioritures, dont un N magistralement camouflé dans les arabesques qu'il dessinnait. N...Comme Niccoló, ou comme Noel? Car lui aussi adorait cette fete chretienne, aucours e laquelle reignait joie t bonne humeur, accompagnées d'un froid benefique. Il rendit sa feuille assez en avance, n'ayant employéque es courbes de niveau qui faisaient ressortir les dessins sur les cates, tout en restant dans une relative simplicité.


- voila qui est dessinné...et voici même en relief, tant qu' à faire

Souriant et guilleret, Nicco ne put s'empeche de pose su le bueau sa feuille, et de frapper dessus sans la froisser avant e la soulever et de la tendre a nouveau a mademoiselle Ban.. Un cadre de fil de fer etait apparu en dessous de la feuille, suivant impeccablement les arabesques dessinnés, et les deux cartes etaient belles et bien reelles dans leur cerclage de metal soigneusement plié. 100% pur Niccoló. L'italien sortit la montre de gousset ,qu'il portait toujours sur lui, d'une poche interne de sa veste, et regarda l'heure d'un rapide coup d'oeil avant de recentrer son attention sur la professeur. Il fit un tour sur lui meme, et s'inclina doucement, mains croisees sur le coeur

- sont-ce la vos pensées, professore?
Revenir en haut Aller en bas
Aika Ban
Femme d'Ezio
avatar

Messages : 465
Date d'inscription : 30/07/2011
Age : 28
Localisation : là où tu n'est pas, mon chou ♥

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Aika Ban 23 ans
Talents~:
Classe: Art

MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Lun 20 Fév - 10:31



    Et bah dit donc c'est super bien partie. Un élève cela ne l'intéresse pas, l'autre veut pas. En plus une des retardataires me fait remarquer que j'ai mauvaise mine. J'ai vraiment de piquer une crise et de tous les baffer. Des idées noires commence à me traverser mon pauvre esprit perturber. C'est pas des adolescents en crise qui vont faire la loi dans mon cours. Je vais reprendre les choses en main. Je baisse la tête avec un petit sourire malsain. Ils vont voir ce qu'ils vont voir. Je relève la tête et les regardent avec des yeux assassins. Si le regard pouvait tuer je pense que je serais en prison depuis bien longtemps. Je scrute tous les élèves. Quand je tombe sur niccolo, je le toise.

    -Depuis quand a ton autant de familiarité avec un professeur ? Va avec tes camarades. Tout de suite !

    Je me lève. Pose mes mains sur le bureau et me penche légèrement en avant. Je prends une grande inspiration toujours un sourire très malsain accrocher aux lèvres. Je laisse échapper un petit rire cynique.

    -Vous êtes ici pour apprendre et m'obéir dans le meilleur des cas si vous ne voulez pas que votre moyenne chute. Je n'en n'ai rien à faire que vous ayez envie ou pas, que vous ne comprenez rien. Vous obéissez simplement, si vous ne voulez pas avoir d'ennuis.

    Je contourne le bureau pour me poster devant en croisant les bras et en les regardent de haut. Voyant qu'aucun élèves n'avaient marqués son prénom je décide de les rappeler à l'ordre avec une pointe d'humour noir.

    -La demoiselle aux cheveux noir veut-elle que je l'affuble d'un petit nom affectif ? Celui avec les cheveux violets aussi ? Et le jeune garçon avec le katana de même ? La rousse à l'air hautain veut-elle aussi un nom affectif ? Et l'artiste en herbe ? Humm ? Dépêchez vous d'écrire vos noms ou vous passerez un sale quart d'heur.


    Si ce n'est pas déjà fait. J'avais très mal dormis (voir absolument pas) alors que des gosses qui se disent rebelle me cherche des noises je pense que cela ne va pas passer comme ça. Maintenant que je les ai mis au pas, je passe entre les tables pour voir ce qu'ils font. Je me poste au fond de la classe et les regardent faire. D'ici je verrais toute tentative de discussion, de mot ou autre.

    -Le premier qui parle je le colle. Compris ? Je ne tolère aucun soulèvement. Si vous avez des questions, levé la main, je serais ravis de vous aider.


    Mon visage se radoucit et je souris joyeusement maintenant. Mais ce n'est pas pour autant que je n'ai plus de colère en moi. Au contraire. Et malheureusement cela risque d'empirer rapidement.


--------------
kit:
 


1 rose de Yue ♥️
1 rose d'Elena ♥️
1 rose d'Ezio ♥️
1 rose de Lulu ♥️

♥ Une fille pikachu ♥ Un mari élève ♥ une peluche exhibitionniste ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haley James

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 28/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge :
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   Lun 20 Fév - 11:36

— Bah ça tombe bien... tu me prêtes un stylo dans ce cas ?


    Je tourne la tête vers la rouquine à côté de moi et sourit, je sais pas pourquoi j'ai l'impression qu'il y a moyen qu'on s'entendent bien. J'ouvre mon sac et sors ma trousse que je pose sur la table de ma voisine en lâchant un "Eclate toi!" Je sourie, surement sadiquement en remarquant que la moitié des élèves ont l'air de se foutre de la prof, déjà moi rien qu'a ma posture, Miss Rouquine avec l'anti-cerne, même Aaron avec sa musique. Il n'y a que deux élèves qui sont plus ou moins sérieux, un mec qui la fixe d'ailleurs, il est amoureux d'elle ou quoi? Perso je la trouve vachement bizarre avec ses cheveux verts... En plus j'aime pas trop le vert, ça me fait penser aux kiwis, et les kiwis ça fait peur. Si si je vous jure, c'est horrible les kiwis, c'est tout verts, poilus, on dirait un machin plein de moisissures. Bref, là on s'en fous des kiwis, d'ailleurs, je dis que la couleur des cheveux de la prof sont bizarre, mais ceux de Aaron sont violet en même temps...Roh et puis c'est pas pareil parce que...Bah parce que. Oui oui je sais, mauvaise fois Powaaaaaa! Mais osef. je retiens un ricanement en voyant le regard de la prof, je rêve ou elle essaie de nous faire peur elle? En tout cas perso c'est loupé hein...


-Vous êtes ici pour apprendre et m'obéir dans le meilleur des cas si vous ne voulez pas que votre moyenne chute. Je n'en n'ai rien à faire que vous ayez envie ou pas, que vous ne comprenez rien. Vous obéissez simplement, si vous ne voulez pas avoir d'ennuis.La demoiselle aux cheveux noir veut-elle que je l'affuble d'un petit nom affectif ? Celui avec les cheveux violets aussi ? Et le jeune garçon avec le garçon de même ? La rousse à l'air hautain veut-elle aussi un nom affectif ? Et l'artiste en herbe ? Humm ? Dépêchez vous d'écrire vos noms ou vous passerez un sale quart d'heur.


    Okey non, là c'est bon, je ne peux retenir un ricanement tout ce qu'il y a de plus irrespectueux. Je la trouve limite pathétique, en plus je suis désolée, elle est répétitive dans ses phrases hein. Et puis, je suis désolée mais c'est plus fort que moi, quand une prof s'énerve comme ça, je peux pas m'empêcher d'éclater de rire, en plus c'est pas discret quoi. Je suis désolée hein mais voilà, ça doit être mon côté rebelle qui se réveille, surtout que je sais que ça fait en général bien chier Aaron quand je me fous de la gueule des profs. Et puis je sais pas, l'autorité et moi, ça fait deux, déjà toute petite je manquais de respect au profs, j'étais une des pires élèves quand je m'y mettais. Je suis pas particulièrement je m'en foutiste de nature mais des fois ça me prends et voilà, en plus je voulais pas y venir à ce cours pourris, moi mon truc c'est la danse et le chant, je dessine comme un merde! Tout ce que je sais faire c'est les schémas pour les chorégraphies de danse, point barre, à la ligne, final, comme vous voulez du moment que vous avez compris.


-Le premier qui parle je le colle. Compris ? Je ne tolère aucun soulèvement. Si vous avez des questions, levé la main, je serais ravis de vous aider.

-Perso, une colle de plus ou de moins...

--------------
Une rose de Yên. ~
Une rose de Dudu. ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!   

Revenir en haut Aller en bas
 

Cours d'art plastique pour tout niveau...ou pas!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il y a un temps pour tout [Pomona]
» Merci à vous pour tout ce que vous avez fait pour moi.
» Un cours d'art plastique, très dur...[PV Nolwen L. Boston]
» Pnj pour tout le monde!!
» Pour les fans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: PENSIONNAT :: Premier étage-