AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Nov - 23:40

Cette fois je m'étais levé de bonne heure, enfin tout est relatf, c'était tout juste 11h et pour une fois la surveillante ne viendra pas ou du moins je ne serais plus là. A moins qu'elle soit prête pour une chasse au rebelle elle n'avait pas vraiment de moyen de me trouver et encore moins ceux de m'obliger à aller en cours. Je passais par la cantine pour manger un petit quelque chose avant de sortir et de errer dans les couloirs sans trop savoir que faire pour une fois. La veille j'étais allé faire un peu de sport dans le gymnase et la vieille je m'étais entrainer au lancer de poignard dans un coin du jardin.

Malheureusement tandis que je marchais sans trop voir où j'allais je vis un professeur tourner au bout du couloir et marcher vers moi d'un pas décider. Je soupirai mais je continuai à avancer comme si de rien était le regard fixé au loin. Celui ci accéléra le pas et en un rien de temps se planta devant moi m'obligeant à m'arrêter. Il remit du bout de son index ses lunettes qui étaient surement entrain de tomber, cela lui donnait un petit air de looser. Je pus voir à son air qu'il était vraiment décidé, mais à quoi je ne savais pas.


Alors M. Walker, j'attends toujours votre dossier. Et comme je peux le constater vous ne l'avez pas sur vous tout comme vos affaires pour étudier. Vous allez donc me faire le plaisir de passer au bureau du directeur

Puis il fit un demi tour rapide et content de lui avant de partir le pas rapide. Bon j'allais y aller mais quand ? Cela restait un mystère pour lui mais aussi pour moi. Et puis de toute façon qu'allais dire le directeur, il sait très bien comment nous sommes, nous les rebelles donc je ne risquais pas grand chose. Bon beh tant qu'a faire quelque chose autant aller le voir au moins ce serait fait. Je repris ma marche et quand j'allais tourner à mon tour au bout du couloir pour aller à l'entrée, il eu un choc. Encore une fois quelqu'un venait de me percuter et sans trop savoir je me doutais bien de qui cela pouvait être. Après tout ce ne serait pas la première fois.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mer 2 Nov - 12:48

Je n'aurais jamais imaginer avoir une idée pareil au moins une fois dans ma vie. Il faut dire que je peux vraiment avoir des décisions bizarre dans ma tête mais je crois bien que je n'y peut rien. J'étais allée en cours ce matin, comme tout les autres matins d'ailleurs. Mais pour une fois, je n'avais pas dormi, on ne m'avait pas rappeler à l'ordre, je n'avais pas broncher. Miracle me dira-t-on ! Peut être pas. Le français peut tout de suite être très intéressant quand l'auteur a étudier est un classique qui nous paraît... motivant.

Dès que la sonnerie retentit, je pris la décision d'aller à la bibliothèque. En fait, la professeure nous avait demander de nous focaliser sur un auteur en particulier, de notre choix si je puis dire. Puis, le genre de livre était libre. Alors, grimpant quatre à quatre les escaliers, j'entrepris de pousser la grande porte et d'entrer dans un univers peu commun à mon environnement. D'immenses étagères remplissaient la salle. Chacune d'elles étaient surchargées de livres qui risquaient à tout moment de s'effondrer. Je scruta attentivement les indications puis je réussis à trouver l'endroit voulu : Victor Hugo. Rien de mieux que les poèmes de ce grand auteur français. Bref, je vais abréger. J'attrapais avec un peu de mal le livre intituler "Les Contemplations". Je ne pris pas le temps d'admirer la couverture, j'allais directement le faire enregistrer et je filais d cet endroit.

Rien n'aurais été mieux que d'aller le lire dans l'herbe de ma petite clairière, à s'allonger paisiblement avec le silence pour compagnon. Ma direction fut alors de passer pas le hall, puis l'entrée, traverser la cour et filer à grande vitesse. Peut être que j'aurais encore du faire attention cette fois-ci car au tournant d'un couloir, je percuta une pauvre personne qui, n'avait pas eu cette chance, de se trouver sur mon chemin. Je ne bascula pas en arrière pour finir à terre. Mon équilibre s'est peut être améliorer. Le livre bien serré contre ma poitrine, je réussi à rester debout pour m'excuser au près de la victime.

Je vais dire que c'est bizarre, mais j'ai l'impression d'avoir déjà vécu cette scène. J'aurais parler trop vite ? Oui... La victime n'était rien d'autre que Damon, que j'avais déjà percuté il y a peu de temps. Le destin voulait nous en faire manger, c'est sur. Deux scènes avec les deux mêmes personnes, si c'est du hasard, il est truqué.


- Tiens, salut Damon... Euh, désolée, je t'avais pas vu...


C'est grand yeux ne semblaient pas surpris de me voir, comme si lui aussi avait l’impression du "déjà vu". Toujours aussi grand celui-là, mais peut être pas aussi dur que la dernière fois. remarque, mon front avait peut être eu le vaccin de "bloc de ciment".

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Ven 4 Nov - 17:10

Tandis que je regardais Kenshi, et oui c'était bien elle encore, je me demandais si ce n'était pas fait exprès. Non mais sérieusement entre nous, deux fois d'affiler se faire percuter par la même personne c'était bizarre. Ah moins qu'elle ne le fasse exprès, mais je doutais enfin bref, je m'éparpiller dans mes pensées. Ah moins que ce ne soit moi qui m'imagine avoir déjà fait cette rencontre mais je doutais aussi de cette hypothèse. Je pense que je vais garder celle du hasard. Je l'entendis s'excuser en finissant par le fait qu'elle ne m'avait pas vu, j'esquissais un sourire rapide amusé avant de remettre mes mains dans mes poches.

Yoh Ken' Pressée à ce que je vois


Je lui dis ça sur la déduction du fait qu'elle était quasiment entrain de courir. Je pus aussi remarquer qu'elle avait un livre dans les mains. Je ne pus voir que le titre qui était "Les contemplations", alors comme ça elle lisait du Victor Hugo. Après tout je ne voyais pas pourquoi elle n'était pas du style à lire ce genre de livre, je ne la connaissais pas énormément.



(H-RP : désolé pas trop d'inspi' je suis crevé ^^' xD )

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Sam 5 Nov - 20:09

- Yoh Ken' Pressée à ce que je vois.


Un peu oui ! Je viens de tomber sur la même personne dans les mêmes situations que la dernière fois, alors je me sens un peu gênée tout de même... Puis, j'ai un livre passionnant à lire.

- Et bien, un peu oui... Mon but n'étant pas de te percuté encore une fois mais d'aller m'allonger dans un coin paumé du parc pour... lire mon livre.


Je desserra un peu mon livre, rassuré de voir que cette fois-ci, je n'étais pas tombée. Je le regarda d'ailleurs un peu, juste pour regarder la belle couverture : un arbre bercé par le soleil dont l'ombre représente une tête de mort. Je sais, ce n'est pas très joyeux, mais je me demande souvent à quoi elle sert cette gaieté. Personnellement, je ne la croise pas tous les jours dans la rue...

Enfin bon, je stoppa ma contemplation de ces vieilles feuilles pour revenir à mon interlocuteur. Je semblait toujours aussi passif à la vie alentour, malgré le petit sourire que j'ai réussi à lui décrocher quand on s'est percuté. Je me demandais bien ce qu'il pouvait faire à cette heure là. Sécher les cours ? Surement. Mais, il semblait pourtant se diriger vers un endroit précis. Ce qui me trotte dans le tête, c'est où est-ce qu'il peut bien aller celui-là ?

Je les croisé, ou du moins aperçu dans le gymnase. Je crois bien que c'était la première fois que je le voyais là. Mon conseil fut peut être bon. Mais lui n'avait pas dû me voir, car je sortais juste des vestiaires féminines.


- Et toi ? Tu vas où comme ça ?

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Ven 9 Déc - 21:33

Elle m'expliqua alors que oui elle était un peu pressée car elle voulait aller s'allonger dans le parc pour pouvoir lire son livre. Beaucoup de gens faisait cela comme activité mais malheureusement je n'aimais pas spécialement ça pour les comprendre. Ca m'étais déjà arriver de lire des livres mais bon la dernière fois c'était il y avait longtemps et depuis j'étais arrivé ici. Ensuite j'avais suivi mes envies et aucunes d'elles n'étaient de lire, m'enfin bon.

Elle me demanda ensuite où moi j'allais, et je me rappelais que j'avais plus ou moins décidé d'aller voir le directeur suite à la rencontre avec mon professeur, enfin l'homme qui disait l'être car je ne me souvenais pas l'avoir déjà vu dans une salle de cours. Cela me faisait revoir mon premier jour dans cet établissement, j'avais failli entrer dans la classe mais finalement j'avais fais un pas en arrière et j'avais finis par tourner les talons pour me rendre ailleurs. Et suite à cela j'avais aussi eu mon premier contact avec le directeur, qui avait été rapide, il avait vite compris comment j'étais.

Je refixai mon attention sur mon interlocutrice, en la regardant calmement dans les yeux avec beaucoup de sympathie. C'était surement la seule à avoir eu un tel regard je pense, car la plus part du temps je suis froid et indifférent. Je remarquai alors a quel point ses yeux étaient dorés, très jolis, ils vont très bien avec ses cheveux et la forme de son visage. Par ailleurs je trouvai qu'ils reflétaient bien qui elle était. Finalement je me ressaisi pour lui répondre.

Je comptais plus ou moins aller voir le directeur a cause d'un de mes profs mais bon je ne pense pas réellement m'y rendre et puis de toute façon cela ne changera pas grand chose qui j'y aille ou non


Je ne savais plus vraiment quoi faire me rendre là-bas ou profiter encore de quelques minutes avec Kenshi ? Hmm ... je ne savais que choisir. Seulement je ne montrai rien de mon trouble intérieur. Cependant je m'approchai d'elle et posa mon index sur son front en n'exerçant aucune pression contraire qui pourrait la faire reculer.


Besoin d'un garde du corps cette fois ?


Je lui fis un clin d'oeil amusé en référence à notre première rencontre où je l'avais escorter jusqu'au gymnase qui finalement était fermé. C'était un bon moment penser en sa compagnie qui avait lui aussi commencer par un choc.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Ven 9 Déc - 22:08

Après lui avoir demander ce qu'il comptait faire là maintenant, il pris un temps de réflexion pour me répondre. A croire qu'il n'avait pas de planning prévu, comme à son habitude je crois. Mais enfin bon, c'est sa vie.

C'est sa vie, peut être, mais quand je sens son regard qui me fixe, j'ai l'impression d'être au milieu d'une foule aussi peuplée que celle présente devant les salles de cours, comme si nous pouvions être ne retard alors que la porte n'est même pas ouverte. Je levais quand même la tête, peut être qu'il attendait un grand sourire ou une expression du genre "Quoi, qu'est ce que t'as à me regarder ?". Sauf que quand je croisais son regard, j'aperçu un lueur tendre et sympathique, un petit quelque chose qui change tout de suite la vison de son interlocuteur. Je n'aurais jamais cru voir ce genre de pétillement dans son regard. J'étais persuadée que porter son regard serait plus lourd, plus gênant, mais non, il semblait presque noyé dans mes yeux.

Mais, trêve de bavardages et de longs monologues. J'en avais complètement oublier la présence de mon livre bien collé conte moi. Je relâchais un peu la pression, comme si je pouvais l'étouffer. Damon, que j'avais peut être aussi fini par oublier, me répondit qu'il devait normalement se rendre chez le directeur, mais que, enfin de compte, ça ne changerais rien qu'il y aille ou pas. Cette réponse ne m'étonnait pas du tout de lui. J'avais beau ne l'avoir fréquenté qu'une seule fois, j'avais un peu réussi à cerner ce caractère si particulier. Celui que toute personne différente développe à l'intérieur de lui, à l'endroit le plus profond de son coeur. Je le connaissais bien ce caractère car il est apparu dès que mon esprit fut capable de connaitre l'ennuie ou bien le mal.


J'aurais put croire que notre entrevue se serait arrêtée là, mais non. Je n'ai pas tout saisi à ce moment là, je le vis juste se rapprocher de moi et poser son doigt sur mon front. Je fis le geste instinctif de lever les yeux au ciel pour regarder ce doigt posé là, sur MON front. Comme je me sentis bête après, allez savoir pourquoi. Je crois que je commençais à rougir. C'est bien une des meilleures du jours. C'est à cocher sur vos calendriers mes chers amis.

Il me demanda alors si j'avais besoin d'un garde du corps. Mes yeux sont automatiquement revenu sur lui. Il faisait évidemment référence à notre première rencontre quelque peu... étrange si je puis dire. En plus de cette proposition, il me fit un clin d’oeil amusé que je pris comme une grande marque de sympathie. J'étais heureuse d'avoir peut être réussi à transformer Damon en une personne souriante et chaleureuse au fond de lui. Je crois que personne à part moi ne pouvait voir cette nouvelle façon d'être, cette nouvelle petite flamme qui né tout au fond de lui. quelque chose qui le rend moins froid, moins distant, qui le rend chaleureux.

- Et bien, on ne sait jamais. Je pourrais toujours me prendre une autre personne que toi dans la tête, alors je peux toujours avoir besoin de toi.

Je savais que ma réponse pouvait paraître froide, mais je ne pouvais pas lui dire d'un oui direct que ça présence m’apaiserait surement, et que sa compagnie était agréable. Je lui fis alors signe de me suivre, et je pris la direction d'un endroit du parc que nous connaissions bien il me semble. Un endroit désert et silencieux, mais tellement plaisant. C'est là que je comptais aller lire mon livre, mais vu que j'étais maintenant accompagné, je crois que cette option me parut mauvaise. Que faire de mieux pour ennuyer son voisin ?

- J'espère que tu te souviens du chemin, car cette fois-ci, c'est toi qui m'emmène.



--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Dim 18 Déc - 21:28

Tandis que je regardais Kenshi, ou plutôt après lui avoir touché le front, je remarquais qu'elle rougit de manière significative mais je m'étonnais un peu pourquoi. Peut être était-ce ma faute, je crois oui, cela m'embêtais de la mettre mal à l'aise puisque ce n'était pas dans mon attention, je n'étais pas de ce genre là. Mais je dois quand même avouer qu'elle était mignonne ainsi.

Cette première rencontre je m'en souviens bien encore, cela m'avais un peu ennuyer au début mais c'était finalement une bonne chose je pense. Enfin bref je n'allais pas m'attarder davantage sur le passé alors qu'il était encore assez clair et net. D'ailleurs cela me rappelais quand même un combat que j'avais mené il y a peu contre un sportif qui avait osé me provoquer. Celui ci avait insinuer que je n'avais pas ma place ici et que, je crois, j'étais une "mauviette" mais ça plus grave erreur avait été de vouloir me frapper. Le plus étrange dans tout ça c'était que je faisais au moins deux têtes de plus que lui, comme quoi il n'avait vraiment pas eu peur. Au final cela c'était terminer par une grosse honte et quelques bleus pour lui. Bref, encore une chose qui faisait de ma vie quelque chose de distrayant ou pas.

Mon attention ce refixai sur mon interlocutrice quand celle ci me répondit qu'on ne savait jamais et donc qu'elle pourrait peut être ce prendre quelqu'un d'autre que moi dans la tête alors oui elle voulait bien. Cela me fis quasiment sourire, quasiment oui car il ne faut pas croire qu'avec deux rencontres comme celle ci je sourirais à tout va, j'avais toujours été ainsi donc cela ne changerai surement pas du jour au lendemain.

Tandis que je commençais à la suivre jusqu'au parc pour sa lecture Kenshi me dis que c'était à moi de la conduire jusqu'à l'endroit qu'elle souhaitais. Heureusement pour moi, je n'avais aucun soucis d'orientation même au contraire j'étais plutôt doué. Donc je me mis à marcher sur le chemin qui nous conduirais tout droit où il fallait et je mis mes mains dans mes poches. Je marchais quelques instant en regardant le ciel. Celui ci était dégagé sans nuage et d'un bleu magnifique, contrairement à ce qu'on pouvait penser de moi, j'aimais les belles choses. Parfois j'allais même au musée, étonnant ? Je ne trouve pas.


Comment ce sont passés tes entrainements ?


Je savais qu'elle se débrouillais bien et donc qu'elle ne devait pas avoir beaucoup de mal mais cela m'intéressais. Je ne savais pas vraiment si elle voulait m'en parler ou pas donc je ne dis rien de plus qui pourrai l'obliger à répondre. Nous marchions donc cote à cote sur le chemin. Finalement j'aimais bien sa présence c'était sur.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Lun 19 Déc - 19:49

Il semblait parfaitement se souvenir de là où je voulait aller. Un bon p'tit gars celui-là : bon sens de l'orientation, bon réflexe... Il va me plaire comme garde du corps. Raah, ce mot me faisait vraiment penser au film "The Bodyguard" : cette magnifique histoire d'amour entre une star et son garde, qui va se sacrifier pour elle. Na mais woh ! Faut que j'arrête de rêvasser. J'ai beau avoir une vrai baraque (ou plutôt une grande asperge) à côté qu'il faut que je me fasse des fantasmes basés un film. Qu'est-ce qu'il m'arrive depuis cinq minutes ? Je vais pas dire que j'ai l'impression d'être bourrée, mais j'ai un mal de crâne qui s'accumule à mon mal de dos. Heureusement que Damon me sortit de mes esprits.

Il me demanda si mes entraînements se passaient bien. C'est gentil de demander, mais ça me rappelle surtout deux choses : la déchirure que je m'étais faire, dans les muscles du dos, et le joli petit combat que j'avais put apercevoir des vestiaires féminines.

Parlons d'abord du combat. Je m’apprêtais à sortir des vestiaires, un jour comme les autres, pour traverser la salle de sport et me diriger vers le dojo quand j'entendis un sportif, handballeur me semble-t-il, provoquer du langage un autre individu. Sois disant était-il bien trop différent, qu'il n'avais pas sa place ici, et le dernier, qu'il était une mauviette. Je n'ai pas su tout de suite à qui il s'adressait, je sais juste que le prétentieux s'est pris une bonne raclée car il est revenu vers les vestiaires avec le nez en sang et des bleus par-ci, par-là. Je m'étais retenue de ne pas pouffer de rire en le voyant dans l'humiliation. En m'approchant, je réussis à distinguer une silhouette bien trop familière. Une longue chevelure noire et une taille bien plus grande que mes un mètre soixante-six. Une allure nonchalante et je savais qui c'était : un Damon qui venait de cogner un sportif pour lui avoir manquer de respect. Il faut dire qu'il n'étais pas forcement apprécier de tout le monde. Mais je vois pas ce qu'il pouvait lui reprocher, il faut juste savoir le connaitre.

Bref, après, juste après ce spectacle, je suis aller en entraînement et je ne sais pas comment je me suis débrouillée, j'ai du faire un faux mouvement et j'ai tout pris dans le dos. Je le savais pourtant, que j'aurais du faire gaffe avec cette figure de combat, je ne devais pas être prête. Une belle déchirure et des crampes en cadeau. Super.

Bon, qu'est ce que je lui réponds moi ? Pas la peine de lui raconter ma vie, ça ne l’intéresserait surement pas, et en plus, je ne dévoile pas ma vie à n'importe qui, c'est à dire personne.

-Et bien, tout se passe bien, merci. C'est sympa de demander.

Je me mis à regarder en haut, instinctivement. J'suis pas crédible, je le sais bien. Mais c'est dur de mentir. Habituellement, j'y arrive très bien, mais faut croire que quand c'est avec une personne que j’apprécie, ça ne marche plus. Changement de sujet, vite, VITE !

- Et toi ? Qu'est ce que tu peux bien faire quand moi je vais m'entraîner : jouer avec des couteaux ou des poignards ?

Que voulez-vous je manque d'inspiration aujourd'hui. Pour vu qu'il me réponde, ou bien pas d'ailleurs, ça lui ressemblerait plus d'ailleurs. Mais il semblait tellement paisible et absorbé par les nuages.Oui, il semblait ailleurs. Son regard perdu là-haut, parmi ces paquets de coton. Il était calme et presque souriant comme ça. Ça lui allait bien, il devrait être comme ça plus souvent. C'est toujours mieux que son air de désintéressé de la vie.

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Lun 19 Déc - 22:46

Je marchais toujours vers le lieu qu'elle m'avais désigné par un rappel au passé, à cet endroit où nous avions passé du temps tout les deux. Je marchais les mains dans les poches de mon jean, ma chemise blanche pas totalement boutonnée, mais malgré qu'elle ne soit pas totalement fermée, on ne pouvait pas voir mon tatouage. Avec il me semble un début de combat, je dis début car je ne voulais pas réellement me battre contre elle puisque je ne suis pas du genre à faire ça avec des demoiselles, mais je voulais quand même évaluer ses compétences. Et j'avais pu constater que Kenshi était quand même bien douée, un bon point pour notre entente. Je n'avais pas particulièrement d'affinité avec les filles trop "filles" même si il y avait quelques exceptions, enfin bref, je l'appréciais pour cela aussi.

Et oui entant que Rebelle, beaucoup de gens ont des aprioris sur nous, alors de ce fait peu de personne aime rester, ou simplement avoir un contact, avec nous. A cause de cela on nous voit souvent en bande ou alors seul, tout dépendait. Pour ma part, je préférais la solitude mais il m'arrivais de rester avec des gens de mon groupe, c'était divertissant. Nous avons chacun notre façon d'être rebelle, soit en étant plus du genre 'jemenfoutiste", soit du genre libertin pour certain mais ceux ci sont plus rare même si il y en a. Enfin bref, il fallait être du groupe pour comprendre tout ça.

Tandis que je regardais le ciel, toujours aussi beau, je pensais au tableau de Claude Monet, "Champs au printemps". Oui le moment présent me faisais vraiment pensé à cette toile que j'aimais particulièrement, on y voyait une femme avec une ombrelle au milieu d'un champs avec quelques fleurs et de grands arbres sous un ciel magnifique, avec au fond un massif montagneux qui malheureusement n'était pas présent à l'heure actuel. C'était un peintre impressionniste que j'affectionnais vraiment, toutes ses œuvres avaient une sorte d'histoire bien à elles. Je sortis de mes pensées quand Kenshi me répondis que tout ce passait bien en finissant par le fait que c'était sympa que je lui ai demandé. Mais je sentis que quelque chose n'allait pas vraiment, cependant je ne me permis pas de lui demander car si elle ne voulait pas me le dire c'était son droit.

Finalement elle choisi de changer de sujet en évoquant ce que moi je pouvais faire quand elle s’entrainait, elle supposa que je jouer au lancer de couteaux ou de poignards. Je leva un sourcil étonné de cette supposition, je ne faisais quand même pas que ça de mes journées voyons. C'est vrai que cela pouvait m'occuper mais pas au point d'en remplir mes jours. C'est aussi vrai qu'on pouvait se poser des questions sur mes occupations puisque je n'allais pas en cours, quoi que une ou deux fois par mois j'y allais, étonnant ? je pense oui. Car après tout je devais le faire, c'était le quota que m'avais imposé le directeur, mais ça c'était une autre histoire.

Et bien je traine dans l'établissement, je dors et je m'entraine aussi


Je m'étonnais de lui avoir répondu, car c'était chose rare chez moi mais j'étais quand même rester moi même en étant très évasif sur les réponses. J'avais passé sous silence le temps passé en compagnie d'autre rebelles, ou les fois où j'allais en colle à cause d'un prof qui croyait encore pouvoir m'aider à devenir un élève modèle, peine perdue. Il m'arrivais aussi de m'installer au planétarium ou alors sur une colline et d'observer le paysage, dans ces moments là je ne voyais pas le temps passé.

Je marchais encore et toujours puis je tournais à une intersection. Après cela nous étions arrivés à l'endroit souhaitais par Kenshi, je m'avança encore et m'installa au milieu de la prairie, allonger sur le dos et bras derrière la tête pour regarder cette immensité bleu qui nous observais tout le temps. Avec cette position ma chemise d'une blancheur immaculée était remontée le long de mon ventre laissant presque apparaître mon nombril. Ce bleu me rappela la couleur de cheveux de Kenshi, un bleu profond pareil, alors je la regarda, elle était tout aussi belle que le ciel et tout aussi mystérieuse.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 20 Déc - 18:07

Hors-Rp : J'adore ton new avatar et signature. Trop fan *.* Il est beau mon Damon Smile

Après qu'il est pris à gauche à une intersection du parc, j'ai cru qu'il n'allait pas me répondre. A vrai dire, ça m'aurait arranger, puisque le connaissant, il m'aurait sortit une réponse vague, un peu flou. Le genre de réponse à laquelle tu ne peux même pas lui re-répondre.

Sauf que si, il pris la peine de me dire ce qu'il faisait de ses journées. Il avait semblé surpris quand j'ai parlé de couteaux ou de poignards. Je me doutais bien qu'il ne faisait pas ça à longueur de journée, mais autant demandé. Qui ne tente rien n'a rien. Il me dit qu'il traînait dans l'établissement, qu'il dormait et qu'il s'entraînait. Vague en effet. J'aurais du parier. Sa réponse était tout à fait adapter à son comportements et j'aurais put deviner toute seule. Ça me faisait beaucoup penser au genre de réponse : manger, boire, dormir. Le minimum vitale. Enfin bon, après ce dialogue "question-réponse", nous arrivâmes dans ma petite clairière, toujours aussi calme, avec un léger vent qui me fit frissonner.

Damon continua son chemin, comme si cet endroit avait été une simple habitude. Ça me fit un peu chaud au coeur de voir qu'il n'allait pas partir, et surtout qu'il faisait comme chez lui. avoir un endroit à soi, c'est bien, mais le partager avec une autre personne, c'est toujours mieux que tout seul. Il alla s'allonger sur la tendre herbe et se mit à regarder le ciel. J'eu juste le temps d'apercevoir une infime partie de son ventre après que sa chemise blanche se soit remonter. Puis, c'est comme si un autre être m'avait forcé a détourné mon regard de ce corps. Ce n'était pas un pêché, loin de là, mais je ne devais pas aller dans ce terrain de jeu. Stop les petits regards et direction ma place. La mienne juste au milieu, là où l'herbe était aplatis par l'usure, par le temps passé assise ici.

Je m'allongea sur le ventre, entièrement étendu de tout mon long, sur les coudes et j'ouvris mon livre. Les pages n'étaient pas aussi sales que sur certains livres, mais elles étaient fragiles. L'écriture y était fine et les mots si bien posés les uns après les autres. Rien n'aurait put me détacher du magnifique poème intitulé "Quatre Septembre". Sauf peut être une pression qui ce fit lourde. Je n'avais pas de sixième sens, loin de là, mais je savais sentir des choses qui me gênaient.

Je me mis à regarder autour de moi, puis mes yeux arrivèrent sur Damon. Toujours allongé sur le dos, il ne regardait plus les nuages, mais moi. Ça devait être ça. J'allais retourner à mon livre, en pensant qui ne faisait que regarder autour de soi, quand je ne put résister de revenir vers lui. Comment voulez-vous décrire un regard comme ça ? C'est la première fois que j'en voyait un comme ça. Il semblait attendri, extrêmement doux et.. raah, je sais pas comment dire. Mais c'est très joli de le voir comme ça.

Cependant, je revins à la réalité et je me demandais pourquoi il me regardais. Qu'est ce que j'avais encore put bien faire ? Je fermais mon livre, et j'eu le malheur de me couper avec un morceau de feuille. Une petite goutte de sang perlait sur ma peau. Je le mis automatiquement à ma bouche pour sucer et stopper le saignement. en même temps, je tournais un peu la tête vers Damon et lui demandais :

- Euh, Qu'est-ce qu'il y a ? Je me suis tachée, j'ai une blessure quelque part ?

Je commençais à regarder par-ci par-là sur mon uniforme et sur mes bras, en cherchant le hic du moment.

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 20 Déc - 19:53

Je regardais toujours le ciel avec calme et sérénité pendant que Kenshi s'installait elle aussi. Elle était dans l'extrémité de mon champs de vision mais je pus quand même voir qu'elle s'installait sur le ventre pour lire son livre. Son livre n'était apparemment pas très jeune mais encore en bon état ce qui était le principal après tout. Le dernier livre que j'avais lu était un recueil de poésies écrit par Rimbaud. Cet écrivain me plaisait lui aussi, cette recherche de liberté en dépassant les limites de l'écriture classique tout en montrant qu'il était capable d'être dans ces règles me fascinais.

Mon regard se porta de nouveau sur Kenshi toujours à cause du ciel, et plus particulièrement de son bleu, ce même bleu que sa chevelure. Je me perdis sans m'en rendre compte dans mes pensées tout en la regardant toujours lire son livre. Seulement au bout d'un moment je vis qu'elle avait remarqué mon regard puisqu'elle se tourna vers moi. Kenshi referma son livre et apparemment elle du se couper la peau du doigt avec une page puisqu'elle le porta à sa bouche. Je mis alors ma main à ma poche et en sorti un mouchoir, je me leva et lui donna. Cependant avant que je puisse lui donner mon interlocutrice me demanda ce qu'il y avait, en supposant quelle aurait peut être une tâche ou une blessure.

Je ne lui répondis pas, mais m'assis à coté d'elle après lui avoir donné le mouchoir. Pendant un instant j'espérais que l'herbe n'avait pas tâché ma chemise car le vert sur le blanc ce n'était pas très classe. Quoi que je m'en fichais bien en y réfléchissant un peu. J'avais pu voir qu'après avoir fini sa question Kenshi s'était mise à chercher sur elle le problème ce qui me fis sourire puisqu'il n'y en avait pas.

Il n'y a rien


Une nouvelle brise de vent arriva sur nous avec douceur et calme, mes cheveux furent soulevé et ils se mirent à onduler comme si ils dansaient une quelconque danse. Cependant ceux de Kenshi firent de même. Je n'allais tout de même pas me mentir, elle était plutôt belle, son regard doré était envoutant et mystérieux tout en étant il me semble joyeux. Une telle alchimie dans de si petites choses était fascinante. Elle allait surement me trouver encore plus étrange qu'avant à force de la fixer. Je détourna donc mon regard d'elle pour cette fois fixer l'horizon.


Je me disais juste que tu étais belle ...


Je ne sais pas ce qui me pris de lui dire ça, jamais encore je n'avais sorti de telles paroles. Je me choqua moi même, pris de cours je détourna la tête pour regarder à l'opposer d'elle. Je ne savais pas comment Kenshi allait réagir mais une chose était sur c'était que j'étais sincère. Depuis toujours on m'avais inculqué cela et je restais fidèle à mes valeurs.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mer 21 Déc - 11:46

Quoi ? J'avais strictement rien, sur moi ! Mais alors pourquoi il me regardait ? Très bonne question. Il s'approcha de moi, en sortant un mouchoir de sa poche. Il me le tendit. C'est une chouette idée ! Je savais pas que le papier ça faisait pisser le sang moi. Je le pris volontiers en envoyant un sourire qui veut dire "merci". Je l'enroulais autour de mon petit doigt, maintenant abîmé. Comme si je n'avais pas assez de mon dos.

Je continuais à jeter des regard un peu partout sur moi pour trouver le problème. Sauf qu'après s'être assis près de moi, il me dit qu'il n'y avait rien. Son regard se perdit vers l'horizon lointain. Il m'a fait peur celui-là. Je suis pas du genre à stresser pour un rien, mais quand on regarde quelqu'un et que en fait, il n'y a rien, ça peut faire flipper. J'abandonnais ma position allongée pour revenir assise sur les genoux. A ce moment, un vent léger et doux vint nous inonder le visage. Mes cheveux se mirent à voler par-ci par-là, tout en pagaille. En tout cas, plus que ceux que Damon. Il avait de long cheveux qui dansait avec le vent, et ça faisait plus joli que mon carré.

Il semblait perdu un peu trop loin de notre endroit. L'horizon avait accroché son regard et semblait le captiver comme la lune captive le regard enfantin d'un insomniaque. Il était ... mignon, craquant comme ça. Faut l'avouer, on a beau cacher son intérieur féminin, il revient toujours en force. Son calme lui donnait un charme impossible à éviter. Je me mis alors à le fixer, comme lui l'avait fait quelques minutes auparavant. Je ne sais pas combien de temps on était resté comme ça, ça m'aurait sembler des heures éternelles, quand il bougea la tête pour regarder à l'opposé. C'est comme moi quand j'étais gênée ou vexé, je détournais mon regard, vers un point invisible.

- Je me disais juste que tu étais belle ...

... Hmm, what ? Can you repeat please, I don't understand. ... Nan, sincèrement, c'est une blague ? C'est vidéo gag c'est ça ? Ah, d'accord. Je crois que je suis choquée à vie là, je vais faire un arrêt cardiaque, ou me réveiller d'un très jolie rêve.

Trois solutions possibles : il est malade, mais très gravement, ou bien je suis dans un rêve, très joli évidemment, ou bien ... il est vraiment sincère. Le vent continuait de souffler, toujours en balançant nos cheveux. Je baissais instinctivement mon regard de son visage. J'avais toujours eu de bons réflexes et une adaptation assez grande aux genres de situations, toutes aussi diverses les unes que les autres. Dans n'importe quel combat, j'avais en un millième de seconde trouvé une parade, une contre-attaque. Mais là, je n'avais rien. Jamais cette situation ne s'était présentée jusqu'à maintenant, et je devrais dire que ça me perturbait de ne pas trouver quoi dire. Je m'étais fait au Damon un peu distant, un peu "j'm'en fou de tout", ou du genre "ouais, je réponds vaguement pour pas qu'il y est d'autres questions".

Mais faut dire que là... Que faire ? Il semblait tout aussi gênée voir choqué de ce qu'il venait de dire. Son regard était toujours porté de l'autre côté de la clairière, je en pouvais donc pas m'en inspirer, voir ce qu'ils disaient. Je cherchais assez vite un truc qui pourrait me remettre dans un état normal, son mon mal de tête, sans ce mini choc. Puis, c'est comme si j'avais perdu le contrôle de mes pensées. J'avançais vers lui et lui déposa un petit bisou sur sa joue. Je ne vis pas tout de suite sa réaction car je revint à ma place et accrochais un grand sourire des plus sincères.

- Merci, c'est vraiment touchant ce que tu me dis là !

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Sam 31 Déc - 0:08

Et voilà, je ne sais pas comment j'ai fais pour me mettre encore une fois dans une situation aussi délicate que celle ci. Je venais d'avouer à Kenshi que je la trouvais belle sans même réfléchir, whaow comment être dans une situation plus dure ? Impossible enfin dans mon cas. Moi et mon caractère ne sommes pas du genre à dire ce genre de chose alors pourquoi ? J'étais vraiment perdu. Cela faisait quelques années que je n'avais pas été perdu comme cela. La dernière fois c'était surement sur que faire de ma journée alors que je vivais encore avec mes parents. Enfin bref c'était du passé.

Tandis que je pensais encore à ce pourquoi de cette phrase, je sentis alors Kenshi se rapprocher de moi et déposer ses lèvres sur ma joue. Je fus surpris, encore ce n'était pas le mot le plus adapté mais je ne trouvais que celui là. Whaow, quelle surprise, agréable certes mais inattendue. Que faire encore une fois ? Je rougis sans comprendre ce qui se passait. Je nageais vraiment dans la semoule aujourd'hui, peut être aurais je du rester dans mon lit ou alors j'aurais peut être du aller voir le directeur comme prévu. Mais j'aurai regretté je le sais.

Kenshi me dis remercia ensuite en finissant par le fais que c'était vraiment touchant ce que je venais de lui dire. Finalement je regarda de nouveau l'horizon tournant donc un peu la tête vers elle. Je pus la voir sourire de façon sincère, et cela me fis vraiment quelque chose de la voir ainsi. Je ne savais pas ce qui se passait, réellement c'était étrange tout ça. Tellement étrange que sans faire attention je plaça ma main sur la sienne presque tout à fait naturellement.

Ce contact était doux et agréable alors je resta ainsi pour profiter du moment. De plus la journée était magnifique vraiment. Tant de nouveautés en si peu de temps pour moi. Seulement je ne savais pas si elle voulait que ce contact soit établi alors j'attendis une réaction de sa part. Jamais je n'avais vécu ce genre de situation comme celle ci. J'avais déjà une quelques petites aventures avec certaines filles mais cela n'avait jamais durer plus de quelques jours, et je dois dire que c'était juste des passe temps. De ce fait j'avais vite arrêter car aucune ne me plaisais vraiment, enfin c'était avant.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mer 11 Jan - 19:12

Il semblait perdu, c'est tout ce que je pouvais dire. C'est ça qui me paraissait étrange : comme un homme aussi charmant pouvait être surpris par ce simple geste. simple, pour certains, j'y ai mis toute ma volonté quand même ! Je me croyais pas capable de ça... Et pourtant, je l'ai fais, miracle pourrait-on dire. Pas tout à fait en fait. Je me déstressais un peu, histoire de paraître normal, mais je n'eu pas le temps, je sentis sa main se poser sur la mienne, sans hésitation, aussi naturellement qu'un oiseau se serrait envoler à l’affût d'un bruit étrange. un peu plus grande que la mienne, sa main était chaude, c'était un contact agréable, j'aurais voulu que le temps se fige à ce moment. enfin une chose de belle, de joyeuse qui m'allait droit au coeur, lui même palpitait tout seule, sans que je lui ai demandé. Je me dis juste que si je ne faisais rien, cette journée ne serait pas aussi parfaite qu'elle pourrait l'être.

- Grave erreur...

Je voulais lui faire un peu peur, histoire de me venger du "il n'y a rien". Alors, j'attrapais cette main douce et la tordit légèrement, de façon à ce qu'il reste plaqué au sol, sans pouvoir bouger. Je passais juste au dessus de lui avec un sourire charmeur, les deux mains posées sur son torse et courut un peu plus loin, avec les poings serrés et une position de combat. Je rigolais doucement à l'idée de sa réaction : passage du moment romantique au moment de jeux. Je l'attendais fermement, prête à combattre. car oui, la dernière fois j'avais perdue, alors je m'étais entraînée dur, jusqu'au bout de l'épuisement pour me mettre un objectif et un seul : pouvoir le battre cette fois-ci. Je veux pas mentir, je suis pas sur d'être encore à la hauteur, mais si il faisait comme la dernière fois, je sais que je ne perdrais pas contre une brute qui m'aura fracturé le bras. Le jeux du chat et de la souris en quelque sorte.

J'espère juste qu'il n'a pas pris mes paroles pour un refus total de son geste, ou encore un faux espoir après le baiser. je voulais juste ne pas rester stagner là, alors que nous avons une petite passion en commun : les armes et le combat. quitte à passer le temps, autant se défouler en rigolant. Je n'ai rien regretté de ce qui c'est passé jusqu'à maintenant. en plus, il avait de la chance le Damon, je n'ai pas mon katana sur moi, puisque je suis en uniforme (pas pratique pour combattre) et j'avais mal au dos.

Voyons comment tout ça va se passer ...


--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Dim 29 Avr - 22:27


Finalement c’était vraiment pire que de ramer dans la semoule le moment que je vivais, je pense même que cela aurait pu faire pâlir un hippopotame sans que cela soit anormal. Non mais franchement comment est ce que j’arrivais toujours à me mettre dans ce genre de situation ? Un seul faux pas et tout seraient foutus en l’air. Bon je dois aussi dire que je ne regrette pas une seconde le fait d’avoir posé ma main sur la sienne, ce contact était vraiment agréable. Et puis la journée était belle bien qu’un peu trop lumineuse pour ma simple personne habituée plus aux ténèbres et aux ombres de la nuit. Alors que mon regard ce perdait de nouveau dans l’horizon en repensant à certains passages de ma vie la voix de Kenshi me parût lointaine enfin jusqu’à ce que je sente une légère douleur dans la main.


J
e regardais alors la jeune femme avec un côté rieur dans les yeux, c’est bien cela qui me plaisait chez elle je dois dire, les choses ne risquaient pas de tourner à la guimauve ou même à l’eau de rose. Et pour toutes ces choses là, nous nous ressemblions même si je ne serait encore l’avouer. C’est alors à ce moment là, que je compris enfin sa phrase, elle m’avait dit que c’était une grave erreur, je doutais un peu de cette parole mais je n’en montrai rien. Après tout on ne change pas en quelques minutes, j’avais toujours été ainsi à toujours garder tout ce que je pensais pour moi.

De la manière dont elle m’avait empoigné la main je n’étais pas censé pouvoir bouger alors je restais plaqué au sol tandis qu’elle passait au dessus de moi avec un certain sourire. Il était même sur que je l’appréciais de plus en plus cette jeune fille, il était plutôt rare d’en trouver de tel. Je ne pus m’empêcher de lui sourire avec une note de mystère juste avant qu’elle ne pose ses mains sur moi et s’en aille un peu plus loin en courant.


Tu as raison, grave erreur …


Alors je me relevais avec souplesse et m’avançais vers elle qui avait les poings serrés dans une position de combat. Je repensais alors à notre dernière entrevue « combat », elle avait perdu mais il n’y avait pas vraiment de honte. Kenshi m’amusais sur ce point là je dois dire, donc je fis de même dans une petite position de combat, prête à la recevoir. Je lui fis un clin d’œil en attendant de voir comment elle allait débuter notre combat.


--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Lun 30 Avr - 8:11

Je l'attendais. Je le savais, il se lèverait et prendrait une position de combat. Et c'est ce qu'il a fait, après m'avoir envoyé un sourire charmeur et mystérieux à la fois.

Pas type top l'uniforme pour combattre, mais je ferrais avec. alors, en me lançant un "Tu as raison, grave erreur...", il s'était levé. Et il m'attendait de pieds ferme. Je crois qu'on se comprenait tous les deux. Notre situation d'avant ce petit combat avait assez duré. C'est beau les moments de tranquillité et de partage de l'amitié, mais ce n'était pas notre genre, mais alors pas du tout.

Cette fois-ci, je l'attaquerais avec logique, en cherchant un point faible. Alors, j'avançais tranquillement vers lui, avec un regard charmeur, tournant autour de lui comme un fauve autour de sa proie. Il me regardait, ne bougeant pas et me suivant du regard. Tactique totalement différente que la précédente. Puis, quand il ne put me voir sans se retourner, je lui attrapais un bras, lui tordit dans le dos, et donnais un coup de genoux derrière les siens. Et j'y avais mit de la force. Je connaissais sa carrure et sa résistance.

Il bascula en arrière, sans retenir son poids. Mais à quoi jouait-il ? Je le sentis tomber, et quand il toucha presque le sol, je lâchais son bras, et le poussais jusque dans l'herbe. Il n'y mettait aucune résistance, pas croyable ! Comme s'il se laissait faire. Il s'allongea de tout son corps, je n'y comprenais strictement rien. Alors, tan pis pour lui, s'il ne voulait pas combattre, moi, j'avais une revanche à prendre.

Un pieds sur son poignet droit, je m'asseyais sur son ventre, l'empêchant de bouger. Je ne pense pas que mon poids pouvait le bloquer au sol, mais au moins, j'aurais essayer. Le pire dans tout ça, c'est qu'il faisait un malin sourire.

- Beh quoi ? Tu te bats pas ?

Un regard interrogateur, c'est ce que je lui envoyais. Mais je crois que je n'aurais pas dû l'avouer vaincu si vite. Il rigola légèrement, un regard amusé et la situation se retourna... totalement ! J'avais été logique dans ma façon d'attaquer, mais lui m'avait pris par surprise...

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 9:45

Une fois de plus, elle ne m'avait pas déçu le moins du monde. Je pouvais constater qu’elle avait changé de « tactique » par rapport à la dernière fois chose normal, puisqu’après un combat avec une tierce personne on revoit toujours pour un encore meilleur. Cette idée me fit rire intérieurement, comme si on tournant autour de moi avec un charmeur me ferait me déconcentrer. Elle avait beaucoup encore à apprendre mais pour une fois j’allais moi aussi changé de tactique et lui faire momentanément croire à une potentielle victoire de sa part.

Elle réagit totalement comme je l’avais imaginé, en passant derrière moi au seul instant où je ne pouvais la voir, elle attrapa mon bras et le tordis de façon à ce que je puisse plus bouger. Je me laissais faire. Quand elle donna un coup de genoux derrière les miens encore une fois je me laissais faire. Cela me fit évidemment basculer en arrière, je ne retins en aucun cas mon poids me laissant tomber totalement comme un corps inerte.

Avant que je ne touche le sol, elle libéra mon bras qui retrouva sa place tranquillement à coté de mon flanc. Puis Kenshi me poussa jusque dans l’herbe sans que je ne résiste encore. Je voyais bien qu’elle était déstabilisée face à ce comportement mais ce n’était pas encore le bon moment pour réagir. J’étais donc allongé de tout mon long sur le sol herbeux et je la regardais n’opposant même pas de rebellions du regard. Encore un petit moment et ce serait parfait. La jeune femme mis son pied sur mon poignet droit et s’asseya de son poids plume sur mon ventre, je ris intérieurement de cette vaine précaution et cette fois cela me fit légèrement sourire. Elle avait effectivement encore des choses à apprendre mais dans quelques temps j’étais sur qu’elle serait une redoutable adversaire.

Cette fois je voyais que le moment était quasiment arrivé car elle me demanda pourquoi je ne me battais pas. Alors je ris doucement en voyant qu’elle était effectivement très sérieuse dans sa question. Mais qui dit que je ne me battais pas ? C’était juste une autre tactique qui marchait parfaitement. Je sentis la pression de son pied faiblir presque imperceptiblement. C’était ça le bon moment, sentir que la garde de l’autre se baisser sans même qu’il ne s’en soit aperçût lui même.

Alors j’agis et la situation se renversa du tout au tout. Désormais c’était moi qui était au dessus d’elle, sans pour autant m’asseoir sur son ventre, j’étais trop lourd pour elle. Mes mains étaient placées sur ses poignets l’empêchant totalement de riposter et avec mes jambes je bloquais les siennes. Autant dire qu’elle était ma prisonnière et cela très facilement. Je lui fis un clin d’œil.


Echec et mat …


Cette situation était assez plaisante dans un combat mais pour une fois je plongeais mon regard anthracite dans le sien qui était doré. Je me demandais pourquoi je restais encore là sans bouger puis me secouant mentalement je me relevais. Je lui tendis une main pour qu’elle puisse se relever à son tour.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 14:27

Mais alors le renversement total. J'avais cru pouvoir gagner, mais j'avais vite compris que je m'étais encore fait avoir. Bien fait pour moi !

En un quart de seconde, ce fut lui qui était au dessus de moi. Ses mains puissantes bloquaient mes poignets, et ses jambes les miennes. Il se tenait seulement à quelques centimètres de mon corps, et je sentais son souffle chaud. Il semblait tout à fait amusé de ce changement de situation, il avait préparé son plan depuis un certain temps. Et moi, j'étais tombée dans le panneau.

Je me sentis rougir, et je crois bien que mon cœur loupa un battement. Une scène étrange, il faut le dire. Mais je ne me sentais pas en danger, mais plutôt en sécurité, malgré que je commençais à avoir mal au dos. Il me lança un "Échec et mat". Partie terminée, il faut l'avouer. Il resta là, comme ça en me regardant de ses yeux profonds et foncés. Je ne put m'empêcher de me noyer dans son regard. C'est incroyable, comme on pouvait voir la pureté et la sagesse dans un noir quasi-parfait. Mais je quittais ses yeux pour un rapide coup d’œil dans un endroit qui s'ouvrait à moi.

Étant penché sur moi, sa chemise flottait devant mes yeux, et j’aperçus une forme qui me rappelait quelque chose : un tatouage, encré sur son torse, à l'emplacement de son cœur. Entièrement noir, il représentait le chiffre trois, entouré d'un cercle qui se transformait en flammes souples et fines. Un véritable chef d’œuvre ! C'était superbe. Mais je ne put l'admirer plus longtemps, puisque Damon sortit de ses pensées et se releva. Je m'assis et vit une main s'offrir à moi. Je regardais mon "garde du corps" et acceptais sa main. Je la pris et il me releva en douceur.

J'entendis mon dos craquer. Oups ! En espérant que je ne mettais pas encore déchirer les muscles du dos. Alors, en déplissant ma jupe, je fixait Damon.

- Echec et mat ?... En général, c'est le roi qui est mit en echec...
Très philosophique ma phrase. Un peu trop d'ailleurs... Bref, que je change de sujet avant que mon ridicule grandisse.

Je mis mon doigt sur son cœur. Maintenant que je savais ce qui se cachait ici, je pouvait lui poser des questions.

- Que signifie ce Trois ?

Je ne sais pas s'il allait me répondre, car cette semblait très personnelle, mais il n'avait pas qu'à me plaquer au sol. Je plongeais mon regard dans le sien, qui semblait surpris que je lui pose une telle question. Et oui, il n'avait pas dû faire attention à ça. Et pourtant, je l'avais vu.

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 15:12

Et bien j’avais gagné en l’espace de quelques secondes. Elle avait changé de stratégie et moi aussi mais elle avait été plus dans la tactique bien pensée mais pour ma part j’avais choisi plutôt une attaque simple, la surprise. Le moment de victoire avait été rapide et précis pas un seul faux mouvement n’avait été exécuté, tout dans la perfection. Comme quoi, ne jamais prétendre trop vite à la victoire surtout quand on ne connaît pas à la perfection son adversaire. Kenshi avait été facile à avoir mais j’étais plus amusé qu’autre chose. Ses lèvres étaient si près, mais je ne comprenais pas vraiment pourquoi j’avais cette drôle d’envie de m’en rapprocher un peu plus. Chose que je ne fis pas.

Je la vis même rougir, ce qui m’étonna pendant un dixième de seconde mais après je la trouvais vraiment belle. Alors je détourna mon regard d’elle, j’aimais je dois avouer être avec elle, près d’elle. Mais les choses commençaient à m’échapper alors je me relevais avant de lui tendre une main pour l’aider à son tour. Seulement mon regard rencontra le sien encore une fois, et ce doré m’attirait car on pouvait y voir tellement de chose. Mais je devais me ressaisir alors j’attendis qu’elle me donne sa main.

Je sentis un peu d’air passer sous ma chemise mais je ne le remarquai presque pas vu la légèreté de celle ci, et oui dans les beaux jours j’en prenais de plus légères car je n’aimais pas réellement la chaleur. Je préfère tout ce qui est un peu plus froid, et je crois d’ailleurs que cela m’a affecté au fil du temps, je suis devenu froid et distant avec les gens. Enfin bref Kenshi me saisit la main et je pus l’aider à se relever en douceur.

Mais alors qu’elle venait de se relever j’entendis son dos craquer, ce qui me fit froncer les sourcils, j’espérais ne pas lui avoir fait mal malgré toutes mes précautions. Je pense que je ne l’aurais pas vraiment accepter de lui avoir causer une douleur. Puis voyant qu’elle ne réagissait pas plus que ça, je ne m’en formalisa pas et regarda Kenshi déplier sa jupe puis me fixer. Finalement elle me dit qu’en général c’était plutôt le roi qui était is en échec ce qui me fis sourire.

Effectivement, mais ce coup là était plutôt le sacrifice de la reine …


C’était un coup bien spécial en échec qui consistait à sacrifier sa reine pour se sortir victorieux. C’était très technique et dangereux mais magique à voir. Contrairement à ce que les gens pensent de moi, je sais beaucoup de chose grâce à mon éducation. J’étais aussi impressionner qu’elle s’intéresse un minimum à ce genre de chose, en général les filles n’y connaissent rien, même si ce n’était pas forcément mon truc non plus.

Sans que je m’y attende je sentis une pression au niveau de mon cœur presque imperceptible. Kenshi venait de poser son doigt sur mon torse. Je me demandais ce qu’elle allait dire. Puis finalement je sus ce qu’elle voulait savoir, c’était le pourquoi de mon tatouage. Je crois bien qu’elle est une des seules à savoir qu’il se trouvait ici. Après tout pourquoi lui cacher, cela ne servirait à rien. Alors je restais devant elle sans me décoller de ce contact.


Il représente Om̐ , cette syllable est considérée comme le son originel, primordial, à partir duquel l'Univers se serait structuré. Il est la fusion des lettres A, U et M, qui représente chacune une étape liée à un dieu, Brahma, le commencement, Vishnu, la continuation et Shiva, la fin. Tout ceci est la trinité divine


Elle allait surement me prendre pour un fou maintenant, et d’ailleurs c’était Presque une de mes plus longues phrases que je venais de dire. Mais j’étais très lié à cette religion par le passé et cela marquait une partie de ma vie qu’il est impossible d’effacer. Après lui avoir expliqué ce que représentait mon tatouage je saisis sa main dont le doigt touchait toujours l’emplacement de mon coeur. Je restais ainsi silecieusement attendant sa réaction.


--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 15:41

Il ne me répondit pas tout de suite, cherchant surement comment j'ai put voir ce tatouage. Mais il me répondit avant, en soulignant le sacrifice de la reine. Un amateur d’échec ? Intéressant, de plus en intéressant ce garçon. Alors, tout en gardant la distance entre nous, de façon à ce que mon dos reste posé sur son cœur, il me répondit, d'une longue phrase explicative.

- Il représente Om̐ , cette syllabe est considérée comme le son originel, primordial, à partir duquel l'Univers se serait structuré. Il est la fusion des lettres A, U et M, qui représente chacune une étape liée à un dieu, Brahma, le commencement, Vishnu, la continuation et Shiva, la fin. Tout ceci est la trinité divine.
Oh ! Il me semblait avoir déjà lu ça dans un livre. Mais je n'arrive pas à me remémorer lequel. En tout cas, je m'en souvenais. Certes peu commun, l’hindouisme offrait pourtant de merveilleuses histoires, et une culture asiatique. Mais cette relation directe avec Damon me troublait. On peut voir des tatouages tellement différents de nos jours, mais pourquoi un rapport avec Trimurti ?

J'allais lui poser la question, éprise de son histoire de ma curiosité quand je sentis sa main prendre la mienne, mais toujours en la laissant près de son cœur. Je le regardais, et lui aussi. Je crois qu'à partir d'un certain temps, les paroles ne sont plus nécessaires. Je sentais les battements de son cœur contre ma main, il résonnait. J'aurais même cru sentir une mélodie monté tout le long de mon bras et parcourir tout mon corps.

Une douce brise repris son chemin dans la clairière. Je me sentais bien ici, et sa présence m'apaisait, me rassurait aussi. Quoi qu'il s'est passé ici, je ne n'oublierais pas et je ne regrette pas de lui avoir demandé de venir avec moi. On ne créer pas facilement des liens avec une personne en seulement deux rencontres, mais je sentais qu'avec Damon, c'était différent. Nous étions tous les deux des personnes réservés, peu ouvertes aux autres, et peut être est-ce cette façon d'être qui nous a permis de nous appréciez l'un l'autre.

Enfin, je disais que je l'appréciais, mais peut être n'étais-ce pas si réciproque. Mais de toute façon, je n'avais pas grand chose à perdre. Mon katana est mon fidèle compagnon, pourquoi pas s'en faire un vrai ? Je gardais ma main posée sur son cœur et je m'avançais tranquillement vers lui. La sienne qui me tenait était chaude, et ça faisait du bien. Le vent n'était pas chaud et passait dans mon uniforme. Mon dos appréciait beaucoup cette brise.

Quand je ne fus qu'à quelques centimètres de lui, je me mis sur la pointe des pieds et vient déposer mes lèvres sur sa joue. Le contact était doux. Puis je lui murmurais à l'oreille :

- Je crois que ton cœur chante...



--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 16:17


Je crois bien n’avoir jamais expliqué auparavant la signification de ce tatouage, il est possible qu’une autre personne ait pu le voir mais jamais savoir ce qu’il représentait. Cela m’avait fait étrange de le dire mais avec elle cela ne me dérangeait pas le moins du monde pour autant. Je pouvais sentir que les choses entre nous étaient différentes d’avec les autres personnes, nous étions uniques dans notre façon mais à deux maintenant.

Enfin bref, ce tatouage m’était cher, je ne voyais pas un autre que lui à cette place là, il m’avait toujours parût comme une évidence pure et simple. Peut être le dois-je à mon maître qui m’a conduit sur cette voie et aussi à un autre évènement. C’est vrai que grâce à cet homme j’avais changé, je n’étais plus l’enfant qui ne supportait rien et qui s’enfuyait pour aller se castagner avec d’autre. Désormais j’étais quelqu’un de calme, de poser et de serein, je me contrôlais à merveille, j’étais différent. Ces 10 ans m’avaient transformé.

Personne n’avait jamais entendu parlé de ce qui s’était passé pendant ce laps de temps, c’était comme un sujet fermé pour toujours. Voilà où en était les choses, et seul se tatouage me rappelait la dureté de la vie et en même temps qu’elle ne tient qu’à un fil. J’avais décidé de vivre différemment ma vie après cela et d’ailleurs je revins au moment présent en regardant de nouveau Kenshi. Ma main venait de saisir la sienne après mon explication sur ce symbole.

Voilà où je me trouvais au moment présent, je tenais sa main dans la mienne sur mon cœur. Je la regardais en voyant la réalité d’une certaine chose s’ouvrir à moi. J’aimais réellement sa présence, la sentir tout près. Je n’avais pas besoin de parler pour lui communiquer ce qui se passait j’en étais sur. La seule chose qui me faisait dire que ce moment était vrai et non pas un rêve c’était les battements de mon cœur. Jamais je ne l’avais entendu battre si fort, si fort que j’étais sur que Kenshi pouvait le sentir. Alors pourquoi avais-je serré sa main dessus ? Pour lui dire quelque chose ? Je ne savais pas.

Puis sans que je m’y attende au lieu de retirer sa main, elle se rapprocha de moi. En même temps, une brise d’air vint caresser nos visages, nos corps et faire tourbillonner nos cheveux dans un ballet aérien. Au moment où elle ne fut plus qu’à quelques centimètres de moi, elle se mit sur les points de pieds, c’est vrai que j’étais plutôt bien plus grand qu’elle. Et enfin ses lèvres se posèrent sur ma joue avant de me murmurer le fait que mon cœur chantait peut être.

Ce contact avait été si doux que je ne pus contenir une pulsion au final, j’espérais qu’elle ne m’en veuille pas après. Cette fois ce fût moi qui m’approchais de son oreille, si près que je pouvais sentir la douce odeur de ses cheveux. Je gardais toujours sa main dans la mienne.


Je crois aussi…

Puis après cette phrase à peine murmurer, comme pour préserver ce moment juste pour nous deux, comme si le fait de parler plus fort aller faire tout s’écrouler, je déposais un doux baiser sur ses lèvres. Ce moment avait été rapide et pourtant si long à la fois, et d’une douceur incomparable. Allait-elle me gifler ? Me comprendre ? Ou autre ? Je ne savais plus vraiment quoi penser mais je dois encore avouer qu’elle me rendait un peu différent mais en bien.


--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 16:52

Je restais là, toujours sur la pointe des pieds. Je crois bien qu'après lui avoir murmurer à l'oreille, ma tête s'était posée sur son épaule. Mais lui aussi me souffla de doux mots à mon oreille. A croire que lui aussi sentait son cœur chanter.

Puis, c'est comme si une bulle avait entouré notre clairière. Personne ne pouvait stopper ce moment de bonheur. Le vent soufflait toujours. J'aurais voulu que rien ne s'arrête, mais je l'aurais regretter. Alors, sans que je m'y attende, il vint déposer ses lèvres sur les miennes. Elles étaient douces, et ne demandaient qu'à être embrassées. Ma surprise devait se lire sur mon visage. Les yeux grands ouverts scrutait chaque partie de son visage puis ce doux moment se stoppa. Je ne savais quoi en penser, jamais une telle situation n'était apparue dans ma vie. Il s'agissait là d'un combat où je perdais tous mes sens.

Je le sentis me regarder, comme s'il cherchait une réaction de ma part. Mais là, je restais sans voix. Je ne savais pas si j'avais aimé ou si je devais le repousser. Mon cœur me criait de le suivre, mon esprit me demandait de rester sur mes gardes.Mais quel chemin prendre. Dans ma tête, c'était un véritable bazar, on se serait cru dans La Princesse de Clèves : que choisir entre le cœur et la raison ? Ah...

Je me retournais, lâchant sa main. Il me fallait une minute, une seule pour réfléchir.Je me dirigeais à l'endroit où j'étais assise, je ramassais mon livre, resté posé au sol. Je sentais Damon, qui me regardait. Lui qui avait osé faire le premier pas devait se sentir pas perdu, mais déçue de ma façon de réagir à son baiser. Mais en fait, ma décision était déjà toute choisi.

Je me relavais tranquillement. Puis je fixais le grand brun. Ses cheveux volaient dans le vent, son regard était fixé dans le vide. Je ne m'étais jamais rendu compte à quel point il était devenu important, dès la première rencontre que nous avons eu. Je savais que j'avais sans doute ouvert son cœur, et que cette épisode ne se produisait pas souvent dans nos vie. Alors, sans crier garde, je m'avançais vers lui, d'un pas décidé, pus, sans que je puisse attendre les derniers mètres qui me séparaient de lui, je me mis à courir. Je ne ralentis pas quand j'arrivais près de lui, et j'accrochais mes bras autour de son cou.

Je m'accrochais tellement fort que je crois bien qu'il bascula légèrement vers derrière. Je n'avais aucun mot qui sortait de ma bouche, mais je crois que ce n'était pas la peine. Mes pieds ne touchaient plus le sol, et mon cœur avait depuis longtemps augmenter ses battements. Je réussis juste à murmurer quelques mots :

- Merci Damon, merci...

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 17:51


Après le moment où elle m’avait dit qu’elle croyait que mon cœur chantait, elle avait posé sa tête sur mon épaule, enfin c’était avant qu’une pulsion incontrôlée de ma part ne me pousse à l’embrasser. Depuis tant d’années ce genre de pulsion ne m’étais pas arriver, et depuis que je l’avais rencontré c’était comme si mon credo c’était modifier sans pour autant le renier mais il s’était modelé à Kenshi aussi. En tout cas, il faut dire que ses lèvres étaient parfaites, douces, agréables et un goût des plus appétissant. Rares étaient les filles avec ce genre de qualité.

Cela me ramena à mon premier baiser avec une fille dont tout le monde rêvait de pouvoir approcher de si près. Bon, niveau caractère et goût on était différent mais bon quand on jeunes et innocents on se laisse aller à des moments qu’on ne peut expliquer plus tard. Enfin bref, Kenshi à coté était vraiment mieux je ne peux le renier, et il faut aussi ajouter qu’elle me ressemble plus que ce que je pensais au début.

Enfin, je revins de nouveau au moment présent une fois que j’eu décollé mes lèvres des siennes. Je la regardais essayant de comprendre sa réaction mais je n’y parvenais pas. Quoi que si, la surprise était la seule émotion que je lisais sur son visage, chose qui ne m’aidait pas du tout. Les femmes sont vraiment difficiles à comprendre au début pour nous les hommes, mais avec le temps cela s’arrangeait. Mais pour l’instant présent j’étais perdu.

Puis mon cœur rata un battement quand elle me lâcha la main pour se retourner. Je crois qu’à ce moment là, je n’avais plus aucune conviction de tous mes actes. Mais le pire fût le moment où elle s’éloigna pour aller ramasser son livre, je crois même que mon cœur avait dû s’arrêter momentanément. Je ne comprenais pas non plus ce que je ressentais, c’était si étrange. La seule chose dont j’étais presque sur du coup, c’était d’avoir commis une erreur.

Je crois que mes yeux se perdirent dans la vague des pensées, je ne savais plus vraiment où j’étais, le temps devenait incroyablement lent et le vent était doux sur ma peau. Tellement mon esprit était loin que je ne vis Kenshi revenir vers moi en courant. Cependant le contact de son corps contre moi et ses bras autour de mon cou me firent remettre les pieds sur terre, et que peut être je n’avais pas commis d’erreur. Avec la force qu’elle avait pris en courant je failli basculer en arrière mais je réussi à rester debout. Je passais mes bras autour de sa taille pour la garder en hauteur et contre moi.

Je fermais les yeux comme n’y croyant plus, je profitais juste du moment qu’elle soit tout près. Mais je l’entendis tout de même me remercier, je ne comprenais pas vraiment pourquoi, elle avait surement ses raisons. Je la sers avec douceur comme si il ne restait plus qu’elle sur ce monde, elle avait changé définitivement quelque chose en moi. Je ne savais pas quoi lui dire alors je trouvais plus simple de ne rien dire. Mon cœur avait repris des battements plus accélérés.

Au bout d’un moment, je la reposa au sol mais en restant près d’elle, je la regardai essayant de comprendre toutes ses réactions successives.

Pourquoi ? Et pourquoi me remercier ?


--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenshi Takara
La Peluche Officielle
avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 24/10/2011
Age : 23

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Kenshi Takara, 17 ans
Talents~:
Classe: Gloire

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 18:22

J'avais l'impression que le monde se limitait à cette petite clairière, ce livre et nous deux. Comme si rien d'autre n’existait. Je ne voulais pour rien au monde quitter ses bras, me décoller de ce corps et de cette personne qui avait sans doute changer une partie de ma vie. Je sentis juste ses bras venir s'accrocher à ma taille et me garder à sa hauteur. Son parfum envahissait ma tête et ses cheveux venaient voler contre mon visage. Le bonheur à l'état pur...

Pourtant, au bout d'un certain temps, il me reposa au sol avec légèreté, mais toujours en restant près de moi. Je le sentais bien, il se demandait comment et pourquoi tout ceci c'était passé. Les questions fusaient aussi dans ma tête, mais je répondis d'abord à la sienne : pour l'avoir remercier. Je le regardais dans les yeux.

Je n'ai pas toujours été froide et distante des autres. Il fut un temps où j'étais très joueuse, très généreuse, et surtout très souriante. Mais il faut croire que mon destin n'avait pas apprécier. J'avais beaucoup d'amis, une famille et des passions. Mais un jour, je ne sait toujours pas comment est-ce arrivé, mais mon esprit changea, il prit un nouveau regard. Ma famille tentait de comprendre, mes amis me fuyait. Je devenais agressive à quiconque me regardait de travers. Enfin bref, un truc inexplicable. Mais je suis arrivée ici, je me suis entraînée, j'ai rencontré Damon, et vous connaissez la suite...

- Peut être parce que tu m'as remis dans le droit chemin, et que tu as trouvé la clé qui ouvrait mon cœur.


Je ne souhaitais pas parler de ma vie, car ce n'était pas passionnant et parce que je ne la comprenais pas moi même. J'affichais un léger sourire, le plus sincère que je puisse lui donner. J’espérais juste qu'il comprendrait qu'on à tous nos petits secrets que personnes ne peut soigner.

Alors, regardant le ciel bleu, celui sans nuage, je me dis que la vie pouvait être belle. Des vieux souvenirs me revenaient en mémoire. Je me revoyais, toute petite, avec deux couettes bleus, recevant mon premier Dan d'Aïkido, ou encore mon premier katana. La vie n'a pas de prix, l'amitié et l'amour non plus. Alors autant en profiter. J'avais trouvé quelqu'un comme moi, quelqu'un qui me ressemblait, et qui m'aimait, tout comme je l'aimais.

Je pris sa main, gardant mon livre dans l'autre et le tira vers le chemin de la sortit. Je ne savais pas ce que nous allions faire maintenant, ni ce que nous ferrions demain, mais je voulais profiter de sa présence près de moi. Je ne savais pas nous plus où j'allais l'emmener, mais je voulais juste pouvoir marcher près de lui, serrant sa main chaude dans la mienne.

--------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://inspirationaruto.skyrock.com/
Damon Walker

avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 24/10/2011

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Walker Damon 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   Mar 1 Mai - 21:43

Le monde entier me paraissait différent maintenant, elle avait changé beaucoup de chose dans ma vie. Je savais que mon caractère et mes idées ne changeraient pas pour autant et cela m’allait car sinon je ne serais plus moi, mais certaines choses avaient évoluées. Je ressentais maintenant le besoin de l’avoir près de moi le plus souvent possible, de sentir sa chaleur, d’entendre sa voix. C’était vrai que je n’étais pas un grand bavard mais écouter les autres m’allait plutôt bien.

Un peu avant qu’elle ne réponde à ma question je pus plonger mon regard dans le sien, il était si beau, et c’est bien à ce moment là que je me suis dis que je la protégerais. Je ne voulais pour rien au monde qu’il lui arrive quelque chose, elle était si précieuse maintenant. J’avais l’impression que désormais le monde n’était plus que nous deux, cette clairière et son livre, ce dernier était comme un témoin intime de tout ce qui s’était passé.

Cependant, je me gardais bien de partager toutes ses idées, après tout je n’avais jamais été du genre à faire partager mes émotions, pensées, et sentiments alors je doutais que cela change. Finalement elle me répondit par le fait que je l’avais remis dans le droit chemin et que j’avais trouvé la clé qui ouvrait son cœur. Je doutais de ce qu’elle avait dit sur le fait que je l’avais remis dans le droit chemin, car je rappel je ne suis qu’un rebelle n’ayant que peu de considération pour l’école, éducation et le pensionnat.

Elle apprendrait bien vite à savoir tout cela de moi, car après tout ce n’est pas pour rien que je faisais parti de ce groupe. Heureusement je savais qu’elle même le savait et de ce fait je n’avais en aucun à redouter son apriori sur ce sujet enfin j’espérais. Mais cela me fis plaisir, car au moins nous partagions les même sentiments et idées. Je ne lui demandais pas plus de renseignement sachant très bien qu’on a tous un moment du passé qu’on préfère garder sous silence.

Puis je la vis sourire, ce qui me réchauffa un peu plus le cœur, j’espérais ne jamais voir autre chose sur son visage que l’expression de la joie et du bonheur. Suivi de cette pensé je la pris dans mes bras tendrement puis lui fis un clin d’œil. Finalement elle pris ma main de sa main libre et commença à avancer vers la sortie. Je mis mon autre main dans ma poche comme à mon habitude et lui abandonna celle qu’elle tenait. Je regardais le ciel une dernière fois avant de me mettre à avancer.

Je ne savais pas si elle voulait aller quelque part de précis alors je ne dis rien et la suivit. Au bout d’un moment je commençais à apercevoir le fait que Kenshi ne savais pas où se rendre. Alors nous marchions juste pour le plaisir de marcher main dans la main. D’ailleurs la sienne était un peu plus froide que la mienne et plus petite, normal.

Si seulement tout avait pu rester comme cela mais évidemment il y a toujours quelque chose ou quelqu’un qui vient troubler votre quiétude. Et pour cette fois ce fût quelqu’un, et ce quelqu’un était bien la dernière personne que je voulais voir. C’était un de ces acteurs prétentieux, il m’avait déjà chercher les ennuis mais étant quelqu’un de calme je n’avais même pas lever un sourcil et voilà qu’il recommençait. Cette fois il osa m’interpeller ouvertement.


Alors le rebelle de pacotille, tu t’es trouvé une cruche !


Pas de chance pour lui, jamais il n’aurait du se lever ce matin, je pense même qu’à l’instant où il a osé lever les yeux à notre passage il avait commis la plus grosse erreur de sa vie. Je lâchais la main de Kenshi et avec calme m’avança vers lui les mains dans les poches.


Ne bouge pas je reviens …

J
’avais dis cela à Kenshi avant de la laisser un peu derrière moi pour éviter tout problème qui pourrait l’atteindre. Il avait osé s’en prendre à elle la dénomination de cruche, je ne pouvais supporter cela. Qu’il s’en prenne à moi, je m’en fichais royalement, je passais tellement au dessus mais là il avait dépassé une limite qu’il aurait mieux fait de rester loin. En m’approchant de lui, je pus voir qu’il était bien moins grand que moi et qu’en me postant devant lui je faisais de l’ombre sur lui. Mes jointures craquèrent doucement ce qui contrastait avec ma sérénité apparente.

Pardon ?


Je me rapprochais encore un peu de lui pour être si près qu’il pouvait sentir mon souffle dans son cou, je posais ma main sur son épaule pour l’éviter de reculer et plongea mon regard dans le sien. Je me penchais un peu à son oreille avant de lui parler tout bas, mes paroles n’étaient perceptibles que pour lui. Je le voyais pâlir du coin de l’œil mais je n’arrêtais pas pour autant, puis sans que je m’en aperçoive ma main qui était sur son épaule glissa lentement sur son cou.

--------------

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER   

Revenir en haut Aller en bas
 

Quelle journée !! 2ème partie (PV Kenshi) TERMINER

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» L' arrivé de patte de jaguar [ 2ème partie ]
» LES FLEURS DE L' ARREE - 2ème partie
» Un chasseur sachant chasser (2ème partie) (A P. DiVeneris)
» [Mission Récupération 2ème partie]A la poursuite d'une ombre (Renan - Erika)
» Évent [2ème partie!] [PV: la tribu des hurleurs et le clan de la brise]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: PENSIONNAT :: Entrée & Cour-