AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Lun 31 Oct - 10:57


    Allen ne s'attendait pas à ce que cette soirée sera l'une des plus amusantes qu'il aurait passé de toute sa vie.
    Halloween approchait au pensionnat et les élèves n'arrêtaient pas d'en parler. Comme quoi il y aurait pleins de gens déguisés en monstres, en sorciers, en fantômes et en pleins d'autres absurdités. Il y aura aussi des fêtes en tout genre mais ce n'était pas ça qui intéressait le jeune homme. D'ailleurs, le blondinet était en train de courir dans les couloirs, tournant à gauche, puis à droite. Il aperçut un groupe de jeunes filles et sans réfléchir il leur posa la même question qu'il avait posé à de nombreuses personnes depuis ce matin.


      - Vous savez où je peux trouver Anabeth Emily ? dit-il essoufflé.

    Les personnes lui donnaient la même réponse à sa question à chaque fois. Ils ingoraient où pouvait se trouver la belle. Allen jura à voix basse et continua à chercher son amie d'enfance. Pourquoi la cherchait-il ? Parce qu'il avait entendu parler d'un survival test d'après son ami Rayan, alors rapidement, il eut une idée en tête. Halloween était assurément l'une des fêtes préférés d'Allen et d'Anabeth qui, lorsqu'ils étaient enfants, faisaient des dizaines de farces aux gens, balançaient des oeufs sur les maisons, cachaient des araignées dans la boite aux lettres des habitations. Une fête qu'ils adorent toujours et encore.
    Au bout d'un certain temps, il la trouva - après un quart d'heure de course folle - il lui parla pendant quelques instants du survival test, tout excité. Puis il lui donna rendez-vous ce soir à l'entrée de la forêt à minuit, oui car l'épreuve se passait là-bas pour l'horaire, minuit était plus excitant. Mais, il partit en vitesse sans connaître la réponse de la jeune fille car il était pressé.


    Il retourna dans sa chambre et y trouva un colis. « Pour mon neveu adoré Allen McDowell de la part de son tonton qui l'adore, Niji »
    En lisant cette inscription, Allen grimaça et commençait à avoir peur. Qu'il y avait-il dans ce colis ? Etant méfiant, il secoua d'abord le paquet et remarqua qu'il était plutôt léger et sans objet fragile à l'intérieur.


      « Qu'est ce que m'a encore envoyé mon oncle ? » pensa Allen en fronçant des sourcils.


    Sans plus attendre, il ouvrit la grande boîte et en découvrant ce qu'il s'y trouvait, il écarquilla les yeux de stupeur. Le garçon prit ce qu'il s'y trouvait et l'étendit sur son lit. Un haut noir sans manche style "gothique", de longs gants noirs qui montent jusqu'au coudes avec des mitaines violettes, des chaussures noires légèrement effrayantes, un noeud violet à pois orange avec un grelot rouge de mauvais goût, des cornes, des ailes de démons et un pantalon orange avec... une queue ?
    Le visage du blondinet s'assombrit, il fouilla rapidement dans le carton et trouva une lettre :

      « Cher Allen, j'espère que mon cadeau t'a plu - sûrement pas - comme je sais que tu ADORES cette fête, je t'ai confectionné ce costume sur mesure et tu ressembleras à un diable magnifique et super SEXY, tu seras aussi sexy que moi huhu ~ alors use de tous tes charmes pour pouvoir faire tomber les filles dans tes filets ! Je suis sûr que tu n'as emporté aucun déguisement alors j'ai pensé à toi, bonne fête !
      Tonton Niji ♥ »


      -... JE VAIS LE TUER ! hurla le blond.


    Allen froissa le papier énervé et le lança violemment contre un mur. Mais de quoi il se mêle cet oncle ? pensa-t-il. Il s'assit sr son lit et se mit à réfléchir. D'un autre côté, son oncle avait raison, il n'avait aucun déguisement et c'e serait plus amusant d'y aller déguisé. Il alla dans sa salle de bain de passer de l'eau sur la figure puis retourna près de son lit et observait le déguisement offert par son oncle. Allen se mit à sourire et à rire doucement, il était tout de même touché à la pensée de son oncle car cet homme pensa toujours à lui, il le considérait comme son fils. Le blond aux yeux bleus passa une main sur le déguisement et le regarda attentivement.

      - Ce noeud est vraiment de mauvais goût...Enfin bref, merci tonton Niji. dit Allen puis il relis encore une fois la lettre. Quel mec oserait rajouter un coeur à la fin de sa lettre ? ...





    Il était presque minuit et Allen n'avait pas encore revêtu le déguisement. Bon il fallait bien s'y mettre à un moment donné. Il soupira puis inspira profondément avant d'expirer tout l'air de ses poumons. Après quelques minutes d'effort, il avait entièrement revêtu les habits du colis. En effet, les habits étaient faits rien que pour lui, du sur mesure. Il se contempla dans le miroir, tournant sur lui-même plusieurs fois, finalement cela lui allait plutôt bien. Il souleva ses cheveux et les attacha en queue de cheval, le voilà enfin prêt.

    Il sortir de sa chambre et croisa de nombreuses personnes déguisés. Ouf ! Il n'était pas le seul, il s'avança dans les couloirs, prit une glace à la pistache pour tenir la nuit ( on ignore d'où elle sort ), sorti du pensionnat et arriva devant la forêt. Il avait quelques minutes d'avance alors il s'assit sur une souche d'arbre en contemplant la nuit. Il entendit des cris qui le fit légèrement sursauter de temps à autre mais il n'avait pas peur.
    Allen était tellement occupé à manger sa glace qu'il n'avait pas entendu les bruits de pas qui s'approchait de lui. Soudainement, il sentit des mains se poser sur ses épaules et sur le coup de la surprise, il se mit à hurler.
    Il sauta de la souche et se retourna, il faisait noir alors il ne voyait pas très bien la silhouette.


      - Hey t'es qui toi ? fit-il.

--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 21
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Lun 31 Oct - 20:02



Welcome in the Darkness

« Si tu me dis que c'est de la bave, je te jure que je te plante mes crocs dans le cou ! »


La journée avait été... étrange. Tout d'abord, Anabeth l'avait passée en compagnie de Grace, à parler de tout et de rien, profitant de l'absence de cours pour enfin discuter tranquillement. Le sujet avait dérivé ensuite sur Halloween, mais surtout le Survival Test organisé par la pension Prodiges. Grace allait y participer, lui avait-elle dit, avec un certain Rayan, qu'Emily ne connaissait pas du tout, mais dont elle avait entendu parler pour ses prouesses coté conneries. L'actrice allait donc y aller déguisée en Chaperon Rouge, une idée de costume assez originale dans la mesure où, à sa connaissance, personne n'y avait songé.
Alors qu'elles étaient tranquillement assises sur l'un des bancs du parc, occupées à se moquer de ceux qui préparaient la fête -on ne change pas une équipe pareille, même si l'on travaille d'un certain coté pour elles- un blondinet débarqua. Alors, ce blondinet était Allen McDowell, un ami d'enfance d'Anabeth qu'elle avait retrouvé quelques mois plus tôt, lors de la fête du pensionnat, à l'occasion de la rentrée des classes. Leur relation était encore à définir, incapables d'affirmer s'ils pouvaient se considérer comme deux simples amis ou alors comme un couple. Sans crier gare, il donna rendez-vous à l'albinos à l'orée de la forêt, à minuit. Rien que cette information fit deviner à Emily qu'il avait en tête ce testée survie, et ne lui ayant pas laissé le temps de répondre, elle n'allait pas lui fausser compagnie... même si elle était tentée de le faire. Malheureusement, il s'agissait là d'Allen, et il allait sûrement entrer dans une colère folle et lui faire la tête pendant le restant de l'année, ce qu'elle ne désirait pas, au fond. Et puis, Halloween avait toujours été une fête riche en événements, alors ce test de survie n'allait pas tomber mal, après tout. Il était alors quinze heures, et Anabeth décida de faire vite, Grace lui ayant affirmé que les costumes étaient toujours mieux appropriés pour ce genre de choses. Fonçant hors du pensionnat afin de faire un tour en ville, histoire de se dénicher un bon costume, elle passa son après-midi à faire les boutiques, pour enfin revenir sur un costume qu'elle avait entrevu lors de son parcours: une robe rouge à dentelles blanches, de style bustier, décorée par-ci par-là afin de donner un effet ancien, de chaussures assorties et de fausses canines. Elle ne prit pas la perruque blanche ni les lentilles rouges qui allaient avec, sa couleur naturelle donnant déjà cet effet de vampirisme. Parfois, être albinos était avantageux. Parfois, seulement.

Cette partie du travail faite, elle rentra au pensionnat Prodiges et s'allongea un moment, avant de s'endormir profondément. Il fallait être en forme pour la soirée alors un peu de sommeil n'était pas de refus, en principe. Elle ne rêva de rien, cette fois. D'ailleurs, cela faisait un moment qu'elle n'avait pas rêvé de ses années d'enfance, depuis qu'elle avait retrouvé Allen, en vérité. D'ailleurs, passer la soirée avec lui n'allait sûrement être pas trop mal, lui qui avait toujours plein d'idées farfelues en tête.
Elle se réveilla aux alentours de vingt-trois heures, et constatant qu'elle allait arriver en retard, elle bondit de son lit et fila à la douche, avant de se coiffer, s'habiller, se maquiller légèrement et lorsque tout fut fini, elle enfila ses canines et se regarda dans la glace. Peut-être, que dans une vie antérieure, Anabeth avait été une vampire, cette apparence lui allant à ravir. Sérieusement, elle était magnifique, et personne ne pourrait le nier. Prenant une petite cape noire pour se couvrir, elle sortit du pensionnat à minuit. Ça commençait bien, elle était déjà en retard... au départ, elle marcha, et se rappelant qu'elle allait pouvoir prendre Allen par surprise, elle accéléra le pas, pour finir par sprinter jusqu'à la forêt. Ses talents en athlétisme aidant, elle parvint finalement en cinq minutes jusqu'à la forêt, vit une silhouette assise sur un rocher et finit par en conclure qu'il s'agissait sûrement d'Allen. S'approchant à pas de loup, elle posa brusquement ses mains sur les épaules du blondinet en lâchant un « Bouh ! » sonore qui fit bondir le rebelle qui s'exclama « Hey t'es qui toi ? » un peu affolé. Anabeth lui sourit, dévoilant deux canines proéminentes et empoigna la glace qu'il tenait dans la main afin d'en voler un bout. Hm, pistache... visiblement.

▬ Destresse, c'est que moi ! Me dis pas que t'as peur des vampires ?
Sur ce, elle se mît à rire et lui attrapa la main, afin de s'enfoncer dans la forêt qui leur réservait bien des surprises. Ils commencèrent par avancer entre les arbres, incapables de voir quoi que ce soit, jusqu'au moment où elle sentit une sorte de guimauve lui accrocher le bras. Emily s'arrêta brusquement et déclara d'un air dégoûté.

▬ AAAAAH ! C'est quoi ça ?! Si tu me dis que c'est de la bave, je te jure que je te plante mes crocs dans le cou !
Elle lâcha la main d'Allen pour la poser sur son bras, histoire de voir un peu ce que c'était. Halloween, guimauve, blanc... une toile d'araignée ? Mais quelle sorte de pensionnat était-ce, bon sang ? Elle s'essuya sur le sol et regarda autour d'elle. Enfin, ce qu'elle arrivait à voir, bien sûr. Des fils argentés luisaient sous les rayons de la lune et bientôt, elle pût apercevoir d'innombrables dédales, et s'apercevoir ainsi qu'ils venaient d'entrer dans un labyrinthe aux couloirs étroits, et sut faire le lien avec le Survival Test. La soirée promettait d'être palpitante...


--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Mar 1 Nov - 12:33

    [Hors RP: N'oublie pas qu'on est attaché par la main XD]

    Le blondinet attendait tranquillement son amie d'enfance mais il se souvint qu'il avait oublié de connaître sa réponse vis à vis du survival test. Il jura à voix basse car parfois, des gens passaient devant lui pour accéder à l'épreuve. Il remarqua qu'à chaque fois, les gens y allait en binôme, par couple, en duo. Il vit passer Rayan avec une demoiselle à la chevelure blonde, Allen ne l'interpella pas car il semblait être content d'être avec elle alors il n'allait pas les déranger. Tout en continuant de lécher sa glace à la pistache ben que ce n'était pas son parfum préféré, il contempla la Lune et les étoiles quand soudainement, il sentit qu'on posa des mains brusquement sur ses épaules et sous le coup de la surprise se mit à hurler. Allen ne voyait pas très bien à cause du noir et demanda qui était-ce.
    La personne lui vola sa glace pour en manger un bout puis la lui rendit. Il entendit une voix qui lui était bien familière : Anabeth...


      - Destresse, c'est que moi ! Me dis pas que t'as peur des vampires ?
      - Bien sûr que non, tu m'as juste surpris.
      répliqua-t-il.


    Le blondinet remarqua que son amie était merveilleusement habillée avec une robe rouge à dentelle, des chaussures noires à talons, des gants qui lui montèrent jusqu'au coude et un collier noir. Il rougit en la voyant ainsi déguisé, elle était déguisée en vampire et était drôlement jolie d'après le blondinet. Le garçon secoua vivement sa tête pour ne pas avoir de pensées perverses comme son oncle Niji et pensa à l'épreuve de courage. Anabeth se mit à rire et attrapa la main du jeune homme qui se fit entraîner.
    A l'entrée du survival test, des gens les obligèrent à se menotter l'un a l'autre. La main droite d'Allen fut menottée à la main gauche d'Anabeth. Sur le coup, le blond fut surpris mais ça donnait un challenge en plus. Pour répondre à ça, il sourit malicieusement à s on amie qui s'avança avec lui dans une forêt assez sombre. Les rayons de la Lune ne passaient pratiquement pas à travers les feuillages, pour trouver un chemin, il fallait au mieux, tâter les murs.
    Après avoir fait quelques pas, Anabeth se mit à hurler se qui fit sursauter Allen qui cria également.


      - AAAAAH ! C'est quoi ça ?! Si tu me dis que c'est de la bave, je te jure que je te plante mes crocs dans le cou !
      - AAAAH ! Mais ça va pas de me faire sursauter comme ça ?! Je suis pas un clébard alors je bave pas...Qu'est-ce que ça peut bien être ?


    La jeune fille avait sûrement été touchée par quelque chose, elle lâche la main d'Allen pour le pose sur son bras. Le blondinet s'arrête et toucha le mur avec sa main libre, la gauche. Il sentit des choses collantes sur ses doigts, il malaxa la texture durant quelques secondes et s'aperçut qu'il s'agissait de toile d’araignée. Super ça commençait bien.
    Soudainement, les rayons de la Luna éclaircirent leur chemin et Allen vit avec horreur que ça ressemblait à un véritable labyrinthe avec des centaines de toiles d'araignée puis l'obscurité revint.


      - Avançons en agitant nos bras libres, comme ça on pourra se débarrasser des toiles d'araignée, suggéra le blondinet à son amie.


    Avec amusement, ils avancèrent petit à petit dans le labyrinthe et ils se mettaient à accélérer de plus en plus. Mais, Allen n'avait pas du cette immense toile d'araignée en face de lui car il y avait peur de lumière pour s'éclairer et se la prit en pleine poire. Il sentit immédiatement la toile sur son visage et hurla :

      - AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH ! J'ai une toile d'araignée sur le visage ! P*tin enlève moi ça ! ENLÈVE MOI ÇA !


    Le blond se tortilla dans tous les sens pour enlever ce qu'il s'était pris sur la figure. Avec sa main gauche, il se barbouilla le visage pour enlever la toile d'araignée. Au bout de quelques secondes, il n'avait plus de toile sur la tronche et cracha sur le sol. Il avait aussi de la toile sur la bouche. Pour enlever le goût affreux que ça avait, il mangea rapidement sa glace et dégusta à présent le cornet.

      - C'était vraiment dégueulasse...Plus jamais je foncerai dans une toile d'araignée. fit-il dégoûté.

    Il prit avec assurance la main d'Anabeth et ils avancèrent encore un peu plus loin en étant cette fois-ci bien plus prudent, Allen sortit une autre glace de son sac( mais il les sort d'où ?! ) et en entama une au chocolat. Les deux amis continuèrent leur marche en ayant de plus en plus de toile d’araignée sur le bras, à la fin du parcours, leurs bras allaient être totalement recouverts si ça continuait ainsi.
    Voilà cinq minutes qu'ils étaient entrés dans cette première épreuves et ce n'était que le commencement. Tout à coup, il sentit quelque chose lui chatouiller la main, il la secoua et crut que c'était son amie.


      - Arrête tu me chatouilles la main !


    Puis un autre chatouillement, il rapprocha leurs mains liées - oui car elles étaient menottées - remarqua que c'était une énorme araignée qui s'était déposée sur sa main. Il ne hurla pas et restait muet de stupeur. Il n'avait pas peur des araignée, mais lorsqu'on voit une horrible bestiole à huit pattes, poilue, avec une dizaine de yeux et en train de se balader sur sa main. On ne peut qu'être effrayé sauf si on voue un culte aux araignées, ce qui était plutôt rare et ce n'était pas du tout le cas d'Allen qui ressentit un énorme frisson et agita vivement sa main en même temps que celle d'Anabeth. Il envoya l'araignée contre le mur et lui donna un coup de pied pour l'envoyer en arrière.

      - ...Sortons vite d'ici. dit-il froidement avec le regard droit devant.



--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 21
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Ven 4 Nov - 22:05

« Allen hurla aussi, se plaignant par la suite de la réaction d'Anabeth. Il ne bavait pas, encore heureux, et Emily soupira en songeant au genre de partenaire qu'elle se coltinait. Si elle était plus courageuse que lui, le chemin promettait d'être dur pour eux deux, sachant que malgré ses airs de brutes, l'albinos avait peur de beaucoup de choses... les araignées pour commencer. La main qu'elle posa sur son bras entraîna celui d'Allen, puisqu'ils étaient attachés, et la toile qui recouvrait son bras nu peinait à s'enlever... il manquait plus que ça ! Allen préféra trouver une technique pour que leur chemin se libère, mais la pauvre actrice n'était pas prête de remettre les mains dedans.

— Avançons en agitant nos bras libres, comme ça on pourra se débarrasser des toiles d'araignée.
— Non mais non, moi je fous pas mes mains dans ces trucs.. t'as pas vu comment ça colle ?! répondit-elle en lui mettant sous le nez son bras couvert de toiles.

Ils s'avancèrent quand même, motivés par l'envie de sortir de ce maudit labyrinthe. D'ailleurs, les chemins à prendre étaient multiples, et tout dépendait surtout du hasard, en vérité. Un coup à gauche, un coup à droite, puis tout droit... ils revinrent souvent sur leurs pas, jusqu'au moment où Allen se mit à hurler, faisant sursauter Anabeth qui se demandait ce qu'il lui arrivait. Il ne tarda pas à crier qu'il s'était pris une toile d'araignée sur le visage, lui sommant de l'aider à s'en débarrasser. Facile à dire, surtout s'il se débattait comme un diable, faisant bouger le bras pâle d'Emily par la même occasion. Finalement, il se débrouilla bien tout seul, accompagné des rires d'Anabeth qui semblait amusée de la situation. Bah, puisque ce n'était pas à elle que ça arrivait, pourquoi pas en rire ? Elle le vit engloutir d'un trait le reste de sa glace, dans l'espoir de faire passer le goût de la toile, ne cessant pas de se plaindre du goût. Pas étonnant, mais ça lui apprendra à parler sans cesse !
Il prit la main de sa partenaire et sortit avec l'autre une seconde glace, et Emily s'étonna alors d'un tel geste. Mais d'où il sortait ces glaces ?! Bah, la technologie était tellement avancée en ce trente et unième siècle qu'avoir créé des glaces qui ne fondaient jamais relevait de l'ordinaire, pour eux. La seule chose qui tracassait Emily était « Comment il fait pour bouffer autant ?! » sachant qu'elle était du genre à ne manger que ce qui était nécessaire.
Les chemins qu'ils empruntaient de ressemblaient tous trait pour trait, et il leur était impossible de déterminer s'ils tournaient vraiment en rond, ou pas. La seconde solution aurait été la meilleure, mais se retrouver dans un labyrinthe de nuit, et couvert de toiles, ce n'était pas vraiment ce qu'on appelait une tâche facile. D'autant que, accrochée à Allen qui avait toujours l'air de vouloir sursauter, ce n'etait pas bien confortable. Elle ne rechigna pas, puisqu'elle sentit quelque chose lui chatouiller la main. Mais qu'est ce qu'il lui prenait à ce blond, bon sang ?

— Arrête tu me chatouilles la main !
— Raconte pas n'importe quoi, tu sais bien que c'est pas le genre de moments appropriés pour avoir ce genre de contacts. Et puis, tu crois que je suis qui ? lâcha-t-elle d'un ton amer, vexée qu'il la prenne pour ce genre de filles.

C'était vrai, quoi. Anabeth ne prenait pas cette épreuve à la légère, elle qui avait une peur monstrueuse des araignées. Donc s'occuper de carresser la main d'Allen était une idée complètement absurde ! Le regard grenat de la vampire se tourna avec inquiétude vers leurs mains liées. Elle poussa un cri tellement aiguë qu'elle se fit mal aux tympans, mais la peur était bien plus forte que la douleur, désormais. Allen aussi parut choqué mais il se contenta de rester bouche bée, avant de prendre l'initiative de dégager cette énorme bestiole -qui, on l'esperait, était robotisée- et de l'expedier loin à l'aide d'un coup de pied. Anabeth, elle, tremblait comme une feuille et se raccrocha à son compagnon, les bras enroulés autour du sien. La peur de sa vie, voilà comment elle saurait le décrire, si elle l'avait pu. Froidement, Allen déclara qu'ils devaient sortir, et l'albinos ne put qu'approuver d'un hochement de la tête... évidemment, c'était le but, non ? Ils déambulèrent dans les couloirs étroits, les toiles d'araignée ne cessant de se coller à leurs bras, leurs vêtements et leurs cheveux... une sensation très désagréable, surtout qu'Anabeth ne supportait pas que l'on s'en prenne à sa chevelure blanche. Elle se mit alors à haïr encore plus les profs, qui étaient en fait de gros sadiques, en dehors des cours ! Faire subir ce genre de châtiment à des élèves qui n'avaient maintenant aucune défense était... ignoble; enfin, de son point de vue. Car mener la vie dure aux enseignants lors des cours n'était pas non plus très agréable, enfin la logique d'Emily voulait que personne ne vienne l'embêter alors qu'elle avait le droit de tout faire à tout le monde. Une monarchie absolue, voilà ce qui lui faudrait.
En dépit de la faible luminosité, Anabeth pouvait quand même entreapercevoir les silhouettes effrayantes des arbres, derrière les toiles, qui donnaient une ambiance lugubre à cette foret qu'elle ne lui aurait jamais connu de jour. La lumière et le climat jouaient beaucoup sur cette forêt, finalement. D'ordinaire, elle était joyeuse et éclairée, les couleurs vertes des feuilles en été ayant une petite pointe de jaune grâce aux rayons de soleil qui se faufilaient malicieusement entre... une sorte de foret enchantée, tout droit sortie des contes de fée. Là, on aurait plutôt dit qu'ils allait tout drogue vers l'antre de la sorcière qui vivait au fin fond. Effrayant, certes. Pourquoi toujours comparer la vie d'Anabeth à un conte ? Tout simplement parce qu'une telle personne n'existe pas, cette Reine de Coeur sans cesse en train de tout commander est... irréelle. Ce n'est qu'un masque, après tout, qui cache en vérité une timidité qu'on ne lui aurait jamais cru, en voyant une élocution tellement désagréable !

— On sortira jamais d'ici ! hurla-t-elle en levant les bras en l'air, dardant le haut des arbres de son regard grenat flamboyant de colère.
Non mais sérieux, c'est quoi ce labyrinthe de mer... roh et puis zut !

Garder son calme et éviter de basculer dans le vulgaire... Facile à dire quand les insultes envers tout et n'importe quoi surgissaient naturellement ! Elle prit alors les devant du duo et emprunta les directions qui lui venaient à l'esprit, jusqu'au moment où elle se rendit compte qu'ils tournaient en rond. Enfin, peut être n'était-ce qu'une impression, mais elle avait la certitude qu'elle revenait toujours au même endroit. Étrange impression, et ce n'était pas pour la calmer...

— J'en ai marre ! Regarde, on est perdus ! PERDUS ! se plaignit-elle.

Elle regarda autour d'elle avant d'éclater... de rire. Sans comprendre ce qu'il lui prenait, elle fut prise d'un fou rire soudain, incontrôlable. »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Mer 9 Nov - 14:28

      - Raconte pas n'importe quoi, tu sais bien que c'est pas le genre de moments appropriés pour avoir ce genre de contacts. Et puis, tu crois que je suis qui ?


    Ce fut en entendant cette phrase qu'il jeta un coup d'oeil vers sa main, en effet ce n'était pas elle la cause des chatouillements mais une énorme araignée poilue se baladait sur sa main. Anabeth poussa un cri strident qui manqua de crever les tympans d'Allen qui serra les dents et grimaça, sans dire un mot, il dégagea la bestiole et lui donna un coup de pied. Immédiatement, son amie s'accrocha de toutes ses forces à son bras pour être en sécurité. La manière dont elle prenait son bras était familier au blondinet qui avait déjà vécu une semblable situation auparavant. Autrefois et comme maintenant, Lily avait toujours la phobies des araignées, à chaque fois qu'elle en apercevait une, elle se mettait à hurler et courait dans les bras de son ami d'enfance. Celui-ci chassait toujours les araignées et souriait d'un air satisfait à son amie pour la rassurer, à chaque fois.

    Allen avait été refroidi à cause de la bête mais se força à garder son sang-froid. Anabeth quant à elle tremblait comme une feuille et était toujours accrochée au bras de son camarade. Les deux amis avaient vraiment envie de sortir de ce labyrinthe infesté de toiles et de bestioles immondes. Comme le bras droit du blondinet était dans les bras de l'albinos, il continuait à lécher doucement son autre glace de la main gauche tout en avançant dans l'allée. Il faisait nuit noire et il y avait très peu de lumière pour se diriger. De nombreuses toiles se collaient sur les vêtements du couple mais Allen ne s'arrêta pas, il marchait, marchait vers la sortie, même si parfois, il sentait qu'Anabeth ralentissait, il faisait toujours en sorte qu'elle ne s'arrête pas et qu'elle continue de marcher sinon ils n'allaient jamais s'en sortir s'ils devaient s'arrêter toutes les minutes.
    Un long silence planait dans l'atmosphère sinistre de la forêt. Allen ne disait aucun mot, refroidi par l'araignée de tout à l'heure. Encore une fois, ce fut son amie qui brisa le silence.


      - On sortira jamais d'ici !
      hurla-t-elle en levant les bras en l'air et levant ainsi le bras droit d'Allen.
      Non mais sérieux, c'est quoi ce labyrinthe de mer... roh et puis zut !


    Le blondinet se mit à rire, il n'était pas étonnant de voir son amie péter un plomb. Elle n'arrivait jamais à garder son sang-froid dans des circonstance pareilles. Il étouffa un petit rire avant de lever la tête pour essayer, à travers les branches des arbres, d'apercevoir la Lune. Subitement, il sentit qu'Anabeth accélérait le pas, ce fut elle qui pendant quelque instant dirigea les deux compères en prenant différentes directions. Au bout d'un certain temps, le blondinet commençait à se rendre compte qu'ils tournaient en rond. Ils revenaient sans cesse au même endroit, toujours. Il essayait de réfléchir à une solution pendant que son amie pétait un câble.

      - J'en ai marre ! Regarde, on est perdus ! PERDUS !


    Et comme d'habitude, sous l'effet de la folie, de la colère ou de l'angoisse, elle éclata de rire. Elle faisait ça parfois et Allen s'en souvenait, même si son rire était moins effrayant que durant cette soirée.
    Le blond aux yeux bleus la regarda d'un air blasé avant de se mettre à rire lui aussi. Il s'arrêta en marche, s'arrêta net de rire, inspira longuement et expira. Il prit la main de son amie et se mit à marcher.


      - Tu as déjà fait plusieurs essais pour que l'on s'en sorte, maintenant c'est à mon tour. Moi aussi j'en ai marre d'être coincé ici, surtout avec toi qui hurle dans tous les sens, enfin bref, je pense que celle-ci ce sera la bonne, dit-il d'une voix calme et posée tout en regardant droit devant.


    C'était vraiment extraordinaire qu'Allen ait gardé son sang-froid. Il était calme et neutre. Il s'avança d'un pas décidé vers différentes directions dont il était presque certain que celles-ci allaient les mener à la sortie. Par rapport à Anabeth, Allen avait un meilleur sens de l'orientation même si le sien avait une faible probabilité de les faire sortir de ce labyrinthe. Cependant, au bout de quelques pas, après avoir tourné à gauche et droite plusieurs fois. Le blondinet aperçut une lumière au loin et un sourire éclaircit son visage.

      - Je crois que j'ai un meilleur sens de l'orientation que toi, fit-il en riant.


    Avec sa main gauche, il pointa sa glace au chocolat vers la bouche d'Anabeth et retira subitement la glace au moment où la jeune fille s'apprêtait à en prendre un bout [tu m'en voudras pas hein ?], il se mit à rire puis lui remit la glace pour cette fois, la laisser en prendre.
    Lorsqu'ils arrivèrent vers la lumière, telle ne fut pas la surprise d'Allen de découvrir un..champ de citrouilles. Il regarda les citrouilles pour essayer d'y trouver un chemin mais aucun à vue d'oeil, il fallait s'aventurer directement sur les citrouilles.


      - Mais c'est quoi cette...mer...Raaaah va falloir passer sur les citrouilles !


    Le blondinet passa une main dans ses cheveux et soupira, il s'avança doucement et posa un pied sur une des citrouilles, tiens...celle-ci parait solide. Sans plus attendre il regarda Anabeth et sourit.

      - Il va falloir passer rapidement, même si je suis moins bon que toi en sport, je reste bon quand même ! lâcha-t-il avec un sourire.


    Bien sûr, il n'avait pas oublier que sa chère amie d'enfance était douée pour l'athlétisme, alors sauter de citrouilles en citrouilles allaient être un jeu d'enfant..ou pas. après tout, toutes les citrouilles n'étaient pas solide. Allen sauta sur une citrouille au hasard et en effet celle-ci explosa et du jus de citrouille éclaboussa le pantalon orange du blondinet qui se mit à rire et sur son amie.

      - Hahaha ! Oups désolé ! C'est trop dégueu, franchement le directeur il que ça à faire de créer des épreuves farfelues ! De toute façon, ça se voit pas sur mon pantalon alors bon...

    Puis il sauta sur une autre citrouille qui cette fois-ci était solide, et tendais son bras car il était accrochée à Anabeth.

--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 21
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Mer 23 Nov - 22:27

« La crise de fou rire passée, Anabeth essuya ses dernières larmes et reprit peu à peu son calme. Allen déclara ensuite que c'était à son tour de tenter de les sortir de ce labyrinthe, clamant clairement qu'il en avait marre de rester coincé avec elle. Enfin, c'était du moins ce qu'elle avait compris, et elle le toisa d'un air blasé avant de déclarer que c'était lui qui avait eu l'idée de le faire, et qu'il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même. Il était gonflé ! Quelques heures plus tôt, il lui avait donné rendez-vous sans attendre de réponse de sa part et maintenant, voilà qu'il se plaignait de sa présence ! Dans le genre illogique, il faisait partie des meilleurs...
Effectivement, il trouva la sortie assez rapidement, et fit mine de vouloir partager un bout de sa glace avec sa partenaire. Alors qu'elle se penchait pour en prendre un bout, il la lui retira de sous le nez et continua sa course avec une Anabeth boudeuse qui lui envoya une tape à l'arriere du crâne. Un goujat, c'était le cas de le dire ! Décidément, il était vraiment unique en son genre, et si elle avait envie de le tuer en ce moment, elle se retint de toutes ses forces... l'assassinat d'Allen McDowell serait reporté à la fin des épreuves de survie, malheureusement. Cette envie de meurtre s'atténua lorsqu'il lui tendit sa glace sortie de nulle part, sans la lui retirer, cette fois. Bah, quand il voulait, il pouvait quand même se montrer aimable.
Emily avait eu une once d'espoir en sortant de ce labyrinthe et tentait désespérément d'ôter les toiles d'araignées qui s'évertuaient à rester accrochées à ses bras pâles, sans succès. En relevant les yeux vers ce qui serait être la seconde épreuve, telle ne fut pas sa surprise en découvrant un champ de citrouilles ! Toutes alignées de sorte à que chaque pas se faisait dans le légume, il était difficile de discerner les plus mûres. Arf, tout allait de jouer sur le hasard, et Dieu ce que la vampire détestait ça !

— Mais c'est quoi cette...mer...Raaaah va falloir passer sur les citrouilles !
— Des citrouilles... ahah. Il manquait plus que ça ! renchérit l'actrice d'un ton amer.

D'un geste synchronisé, chacun des deux passa une main lasse dans sa chevelure, dorée pour l'un et argentée pour l'autre. Une comparaison assez proche de la réalité, puisque physiquement, ils étaient assez peu ressemblants, voire pas du tout. L'albinos se sentit entrainée par son compagnon et s'apercut qu'il tentait de vérifier si la citrouille sur laquelle il posait le pied etait assez solide pour passer dessus, mais elle ne s'y risqua pas. Pour une fois, elle allait laisser quelqu'un passer devant elle... Question sécurité, c'était toujours mieux.
À sa remarque sur le sport, Anabeth esquissa un sourire amusé. Tiens, il allait jouer les acrobates au milieu d'un champ de citrouilles trop mures pour la plupart ! Pratiquer l'athlétisme aurait pu être une bénédiction en temps normal, mais cette fois, elle doutait pouvoir bondir agilement avec si peu d'espace, et enchainée à son blondinet attitré. Bah, athlétisme ou pas, Anabeth était une sportive née, alors ce n'était pas ces citrouilles qui allaient la décourager ! Enfin, c'était ce qu'elle pensa avant de le voir sauter à pieds joints dans une citrouille mure, qui éclaboussa aléatoirement, touchant au passage le pantalon d'Allen, ainsi que les jambes nues d'Emily. Cette dernière poussa un cru désemparé, avant de voir la mine amusée d'Allen qui ne de fit pas prier pour faire une remarque sur l'esprit -sûrement détraqué- du Directeur.

— Hahaha ! Oups désolé ! C'est trop dégueu, franchement le directeur il que ça à faire de créer des épreuves farfelues ! De toute façon, ça se voit pas sur mon pantalon alors bon...
— Parle pour toi, moi j'ai les jambes couvertes de purée de citrouille ! se plaignit Anabeth avant de le rejoindre en faisant attention où elle mettait les pieds. Il en a encore des comme ça, le Dirlo ?

Allen eut la chance de tomber sur une citrouille assez crue, qui était assez rigide pour soutenir le poids des deux, ensemble. Bon, il ne restait plus qu'à tenter de trouver les bons légumes, et le tour était joué ! Seulement, c'était tellement plus facile à dire qu'à faire qu'Emily fit la moue en songeant que si ses désirs étaient des ordres, tout serait bien plus beau. Elle avait beau réussir à commander tous les esprits faibles -et quelques autres parmi les fortes têtes- elle n'avait qu'un pouvoir sur le sort, la vie et tôt le tralala. Donc, elle etait condamnée à choisir au hasard ces citrouilles, puisque le noir n'arrangeait pas vraiment la situation. La vampire, guidée par son instinct, sauta à pieds joints sur une des citrouilles située cinq mètres plus loin et, n'ayant pas pris son poignet accroché à celui d'Allen, elle l'emporta avec elle, et si l'albinos atterit gracieusement sur sa cible, Allen se retrouva un légume plus tôt qui était, par malchance, plus mûr que celui de sa petite amie. Aussi etait-elle moins mûre que leur première citrouille, et le rebelle se retrouva donc moins coincé les pieds dans de la purée. Elle se retourna vers lui et ne put réprimer un léger sourire, accompagné du rire discret qu'elle avait lorsqu'elle était amusée. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ri, et voir Allen se dépatouiller du mieux qu'il le pouvait était un spectacle relativement comique. Elle le tira vers elle et point le champ qui s'étendait à perte de vue.

— C'est à toi de choisir ! s'exclama-t-elle. On fait moitié-moitié pour le chemin, nan ?

Peut-être que l'esprit compétitif d'Anabeth lui avait redonné l'envie d'avancer dans le Survival, et le gagner, de préférence, mais toujours était-il qu'elle avait une plus grande envie de particier à ce jeu, et si Allen s'y prêtait, ils avanceraient XIV grêlent vite. Bon, traverser un champ de citrouilles ne devait pas être trop difficile, mais l'idée qu'une épreuve bien corsée les attendait au tournant ne la rassurait pas. Enfin, elle avait maintenant envie de se battre et croyez-moi, une athlète décidée à gagner allait y aller à fond. »


[HorsRP: Pas taper ! >< Désolée pour le temps d'attente et la nullité de ce post poussée à l'extrême mais j'étais pas plus inspirée que ça. ^^]

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Dim 27 Nov - 10:45

    [Bon je savais pas quoi trouver comme suite même si je voulais sérieusement te répondre x) Alors ne sois pas étonnée si tu vois des passages de ton RP. Désolé c'est plus court que prévu.]

    Allen trouvait cela amusant de devoir sauter sur un champ de citrouilles même si avoir du jus de ce légume sur le pantalon n'était pas très agréable et collant. Anabeth, contrairement à lui, semblait moins ravie à l'idée de passer sur ce parcours du combattant. Il sauta sur quelques citrouilles et tomba sur une pas encore mûre ce qui éclaboussa du jus dans tous les sens. Allen se demandait ce que pouvait bien avoir en tête le directeur lorsqu'il créa ce chemin. Le blond aux yeux bleus, qui trouva enfin une citrouille sur laquelle se loger, regarda son amie qui avait les jambe recouverte d'un liquide légèrement oranger en train de se plaindre tout en le rejoignant en regardant les potirons d'un air dégoûté.

      - Parle pour toi, moi j'ai les jambes couvertes de purée de citrouille ! Il en a encore des comme ça, le Dirlo ?


    Son ami sourit et lui répondit que leur directeur devait être un fou. Il regarda chaque citrouille à proximité pour essayer de distinguer les mûres et celles qui ne l'étaient pas. Ce n'était pas gagné car elles se ressemblaient toutes sans exception, comme quoi la tâche allait être très dur... Mais Anabeth et Allen relevaient toujours les challenges et gagnaient toujours...Ensemble.
    Le blondinet attendait sagement son amie qui parvint à le rejoindre sur sa citrouille qui était très rigide. Une bien mûre apparemment, maintenant, il fallait en trouver d'autres mais ça n'allait pas être la tâche la plus facile. Le blond ignora son amie lorsqu'elle fit la moue pour toucher d'autres potirons du pied pour sentir si ils étaient fragiles ou non. Allen trouvait ça drôle lorsqu'Anabeth se plaignait mais il est vrai qu'au bout d'un certain temps, c'était un peu lourd. Il ne répondit rien trop occupé à chercher un chemin qui pourrait les mener à la fin de cette épreuve. Il tenta sa chance sur un citrouille...pas mûre et celle-ci explosa. Son amie se retourna vers lui et ne put réprimer un léger sourire, accompagné du rire discret qu'elle avait lorsqu'elle était amusée. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas ri, et voir Allen se dépatouiller du mieux qu'il le pouvait était un spectacle relativement comique. Son ami lui sourit, il préférait largement la voir sourire que s'énerver. Elle le tira vers elle et pointa le champ qui s'étendait à perte de vue.


      - C'est à toi de choisir ! On fait moitié-moitié pour le chemin, nan ?
      - Ok ! Tiens toi prête ma chère !


    Les deux amis étaient déterminés à franchir cette épreuves haut la main malgré les divers obstacles de ce parcours. A deux ils étaient plus forts et leur amitié se renforçait. Allen jeta quelque coup d'oeil sur les différents légumes à proximité. Il était clair qu'il était impossible de les différencier alors pour réussir à passer il faut... BEAUCOUP DE CHANCE.
    Il inspira longuement, puis sauta au hasard sur une citrouille.
    GAGNE ! Elle était bonne ! Il attendit que sa Lily le rejoigne, sourire vainqueur aux lèvres.


      - A toi de choisir ma chère !


    Puis elle choisit une autre citrouille à son tour et ainsi de suite même si parfois, ils tombaient sur des citrouilles trop ou pas assez mûres. A la fin, ils allaient être recouverts de jus de citrouille de la tête aux pieds si ça continuait ainsi.
    Ce fut encore au tour du blondinet de choisir, il sauta sur une citrouille bien mûre mais lorsqu'il posa ses deux pieds, à la seconde qui suit, la citrouille chuta dans le sol et un grand trou s'ouvrit sous le garçon. Il plaqua ses mains contre les citrouilles au dessus et à cause de la petite chute, Anabeth fut tirée violemment vers son ami et se retrouva à terre sur les citrouilles. Un énorme trou se situait en dessous de lui et il s'accrochait aux potirons en face de lui.


      - Lily ! Vient m'aider ! Je vais plus pouvoir tenir !


    Les citrouilles étaient glissantes à cause de ses mains recouvertes de jus, tant et si bien qu'elle glissèrent. Le trou devait être profond de quatre ou cinq mètres. La scène semblait durer une éternité, Allen voyait le visage d'Anabeth et sentit son corps chuter. Il ressentit ce qu'avait vécu son amie lorsqu'elle fit sa chute vertigineuse qui faillit lui coûter la vie.
    Il ne voulait pas que cette scène se répète. Il espéra de tout coeur qu'Anabeth lui avait attrapé la main, ou alors, ils tomberaient tous les deux dans le trou. Bien sûr, ces trous étaient si profond qu'il en était dur de s'en sortir.


      - Lily ! hurla Allen avec le même ton des deux fois où elle chuta.

--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 21
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Mar 6 Déc - 23:01

« La suite du parcours fut nettement plus rapide que le début. Peut-être avaient-ils perdu du temps lors de leur « prise de courage à deux mains » qui avait été tout de même assez courte. Oui, il fallait oser se plonger à l'aveuglette dans ce champ de citrouille trop ou au contraire, pas assez mures. Anabeth allait commencer à en avoir marre, et Allen ne devait pas penser moins. Emily avait beau être jolie, charismatique et éloquente, la sympathie n'était pas son point fort. Au fond, elle était gentille, vraiment... mais il fallait creuser. Très profond. Avec une foreuse. Pendant très longtemps. Oui, parfois la vie était difficile, et le grand mystère de ette histoire était bel et bien « Par quel miracle Allen parvient-il à la supporter ? ». Coté partenaire, il y avait beaucoup de filles qui auraient tué pour passer la soirée avec le beau blond, et avoir choisi Anabeth Emily n'était pas très jouable, au contraire. Là par exemple, elle s'était plainte une bonne cinquantaine de fois, et le risque qu'Allen lui mette un coup de pression était... élevé. Finalement, peut-être était-il trop gentil avec elle ? Personne ne lui avait jamais fait comprendre qu'elle n'était pas la reine, et encore moins le centre du monde, mais personne ne lui enlèverait cette façon de dominer, étant donné qu'elle y tenait plus que tout.
En attendant, il n'empêchait que les deux amis d'enfance passaient l'épreuve avec brio, bien que couverts de purée de citrouille. Les chutes furent nombreuses, et leurs jolies tenues ne tardèrent pas à leur coller au corps, ainsi qu'à sentir le légume. Rien de bien agréable en somme, mais il fallait passer par là pour atteindre la sortie; terme qui sonnait plus comme une délivrance qu'autre chose. Ils tombèrent sur autant de citrouilles molles que de potirons durs, mais leur détermination leur donnait suffisamment d'optimisme pour se dire que l'épreuve allait bientôt toucher à sa fin. Malheureusement, il y eut bien entendu un léger accident qui chamboula tous leurs plans de repos.

Allen sauta joyeusement sur une cible orange. Jusque là, rien d'anormal... cependant, au lieu de supporter le poids du pianiste sans broncher, le sol qui retenait la citrouille s'affaissa pour laisser place à un cratère -bon, c'est un peu exagéré- qui n'etait sûrement pas prévu au programme. Anabeth poussa un cri strident lorsqu'elle se sentit tirée vers le sol, tandis qu'Allen chutait dans le trou formé par... on-ne-sait-quoi. Heureusement pour lui, il possédait de bons réflexes, et réussit ainsi à s'accrocher aux potirons les plus proches. Emily, elle, se trouvait coincés entre deux énormes légumes, la main serrant fermement celle de son diablotin. Ce maudit jus rendait leurs deux mains moites, si bien que l'albinos peinait à rester en contact avec son ami. Il restait encore la corde, certes, mais le nœud vite fait semblait pouvoir céder à tout moment.

— Lily ! Viens m'aider ! Je vais plus pouvoir tenir ! lui hurla Allen, tandis que sa main libre menaçait de lâcher les citrouilles.
— Tiens encore un peu... j'suis coincée ! réussit-elle à articuler malgré les potirons qui lui compressaient la poitrine.

Malgré sa silhouette élancée, Emily était bel et bien prise entre deux énormes légumes oranges, sur lesquels elle avait atterri lors de sa chute provoquée par celle d'Allen. Enfin, ce n'était pas pour autant qu'elle allait laisser tomber sans me avoir essayé de se sortir de ce pétrin ! La situation était critique, et bien qu'elle ne percevait pas la profondeur du trou au-dessus duquel pendait Allen, elle était tout de même résolue à le faire sortir. Pour une fois, ce ne serait plus elle qui serait en train de tomber, mais bien lui. Ah, la vache ! C'était aussi stressant que ça, pour lui ? Anabeth s'appuya sur sa main droite -la seule valide- et usa de toute sa force pour se relever... finalement, le lancer de poids était bien utile. O.K, les citrouilles la gênaient plus que tout, et pour couronner le tout, il avait fallu qu'elle soient rigides ! Si elles avaient été plus molles, sans doute aurait-ce été plus simple, puisqu'Emily aurait eu la possibilité de se frayer un chemin de purée. Ben non, il fallait qu'elle pèse dix kilos, au'elles soit dure comme du fer et qu'elle écrase littéralement une pauvre albinos ! Comment diable avait-elle réussi à se fourrer entre les deux potirons, et ne plus parvenir à trouver un espace assez gros pour s'en sortir ? La chute avait été aussi violente que ça... ? Soudain, un éclair illumina l'esprit emmêlé de la vampire, qui rampa vers Allen, quitte à lui donner un peu de poids à porter. Il fallait qu'elle se libère de ce pétrin avant de pouvoir venir en aide à son ami, étant donné qu'elle ne pouvait rien espérer dans cette position. Enfin, elle sortit, et se redressa immédiatement pour tirer Allen vers le haut. Elle avait beau être une excellente sportive, sa force naturelle n'était pas suffisante, et il fallait compter que l'aide du blondinet pour parvenir à le soulever avec efficacité. Le jus de citrouille n'arranteair pas les choses non plus, et les faisait glisser comme du savon. De même pour le sol, dans lequel les chaussures d'Anabeth glissaient plus qu'elles ne s'y accrochaient. Pour la seconde fois en l'espace d'à peine cinq minutes, Emily chuta et atterit violemment sur le ventre, contre le sol terreux. Elle se sentit emportée par le poids d'Allen au bout de sa main gauche mais parvint de justesse à rattraper la main d'Allen qui venait de lâcher la racine à laquelle il s'etait accroché.

— Je te tiens ! s'exclama-t-elle d'un air triomphant.

Petit à petit, Anabeth tira Allen vers elle. Malgré son allure mince et fragile, les années passées à pratiquer de l'athletisme lui avaient forgé quelques muscles, notamment dans les bras, mais aussi dans le ventre, qui lui permirent de sortir Allen, bien qu'elle eut un peu de mal. Cependant, elle y parvint... avec des efforts, de la volonté, et un peu d'aide de la part du blondinet qui se hissait du mieux qu'il pouvait. Finalement, au bout de quelques minutes qui parurent durer une éternité, Allen fut remonté et se retrouva lui aussi sur ventre, face à elle. Ils restèrent un moment à reprendre leur souffle, encore un peu sonnés par ce qu'il venait de se passer. Emily ramena, par réflexe, l'une de ses mèches blanches derrière son oreille et plongea la tête dans son bras non attachés, histoire de se poser un peu. Elle releva ensuite la tête pour se retrouver face à Allen, à une toute petite distance dont elle ne fit pas attention. Son regard vermeil se plongea dans celui, azur, de son ami, puis elle s'approcha de lui pour lui déposer un léger baiser sur la joue, pour montrer qu'elle était soulagée de le voir sain et sauf. Elle replongea ensuite dans ses bras et marmonna qu'elle avait envie de sortir de cette forêt. Pour montrer son affection, Anabeth n'avait jamais été très douée. »


[HorsRP: Si tu veux que je te débloque, go MP. Là je suis un peu morte, à vrai dire... x_X]

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Jeu 8 Déc - 8:24

    [MON INSPI EST REVENUE !!!! Si si j'ai relu le topic du survival test, dans le champs de citrouilles y'a des trous ! 8D]

    Le blondinet s'accrochait du mieux qu'il pouvait pour ne pas se faire engloutir par le trou qui s'ouvrait en dessous de lui. Il n'y voyait pas le fond et en conclut donc que s'il ne parvenait pas à remonter, il ferait une chute qui lui sera très douloureuse. Il serra les dents tout en s'accrochant aux citrouilles à proximité, il priait au fond de lui, il priait pour qu'Anabeth puisse l'aider à remonter sinon ils allaient être coincés dans ce trou et perdre au moins un quart d'heure pour remonter !
    Anabeth elle était prise entre deux potirons qui n'avaient pas très mur donc durs. Elle essaya du mieux qu'elle pu pour se dégager de ce chemin étroit pour venir au secours de son ami. C'était difficile car sa main gauche était à quelques centimètres de celle d'Allen et elle ne pouvait compter que sur sa main droite pour l'aider. Pendant ce temps, le blond aux yeux bleus vit avec horreur que ses mains glissaient de plus en plus à cause du jus de citrouille, c'était certes dégoûtant sur le coup mais il se préoccupait plus de sa survie pour le moment.
    Durant quelques minutes, il essaya de tenir bon, même si il n'était pas aussi doué en sport qu'Emily, il avait quand même un bon niveau qui lui permettait de rester suspendu au dessus du trou durant un quart d'heure.
    Son visage devenait de plus en plus rouge, il utilisait toute son énergie pour tenir et attendre que son amie l'aide, tiens en parlant d'amie, que faisait-elle ? Elle avait sûrement une idée en tête lorsqu'elle s'approcha d'Allen en rampant pour ce libérer des deux énormes légumes qui lui barraient la route. Mais elle lui donnait plus de poids à porter et ce fut à ce moment-là que les mains du diablotin glissèrent. La jeune fille à la chevelure argentée chuta sur le sol, en éclaboussant plein de jus et attrapa en vitesse la main droite d'Allen qui était liée à sa main gauche.


      - Je te tiens !

    Avec beaucoup de volonté et en y mettant toute sa force, elle parvint à le hisser grâce à son aide, il rampait vers les citrouilles. Parce qu'il était vrai que la vampire était plus légère que lui et porter son poids ne serait pas de toute facilité. Il remonta et tout deux étaient plaqués sur le sol à reprendre leur souffle. Ils s'en étaient sortis ensemble et ce geste de bravoure qu'à fait preuve son amie le fit sourire. Même si Anabeth avait un sale caractère depuis quelques temps, qu'elle se comportait comme une peste envers certains ou comme une reine hautaine envers d'autres. Allen savait qu'au fond d'elle, elle le privilégiait ne serait-ce qu'un peu. Ils relevèrent la tête et se redressèrent, la jeune fille plongea son regard écarlate dans celui de son ami, déposa un doux baiser sur sa joue. Puis elle posa sa tête sur son épaule et se fourra dans ses bras. C'était dans ses moments là qu'Allen appréciait de plus en plus sa Lily, même si elle semblait méchante et qu'elle se croyait dominante avec lui, il ne disait rien car il savait que c'était de certse manière qu'elle exprimait son affection même si c'était de manière brutale et maladroite. Il posa une main sur la chevelure blanche de son amie et la tapota affectueusement attendri par son geste. Elle marmonna d'une petite voix qu'elle voulait sortir, le blond lui releva la tête et lui sourit d'un air enjoué.

      - Je ne t'en fais pas la promesse car tu n'aimes pas ça mais on va sortir de ce survival haut la main.


    Il se releva et aida Anabeth à se relever. Il analysa le chemin qu'ils devaient prendre et se rendit compte qu'ils ne leur restait que dix mètres pour arriver à la fin de cette épreuve. Prenant la main d'Anabeth, il se mit à courir sans réfléchir, quitte à se prendre plein de jus mais dix mètre en courant ce n'était rien. Son amie devait se demander ce qu'il lui arrivait mais lui il s'était juste mit à rire comme un fou avant d'atteindre la terre ferme.
    Lorsqu'ils passèrent le champs de citrouilles, il se tourna vers Lily et lui déposa un baiser sur le front.


      - Merci.

    Puis il releva la tête rapidement, sourit malicieusement et tout en tenant la main de son amie, il se dirigea vers la nouvelle épreuve qu'il les attendait.
    Telle ne fut pas sa surprise de voir un lac de...quoi ?
    Il s'approcha doucement de l'eau et sentit une odeur sucrée, il plongea un doigt dans le liquide de couleur marron et le mit dans sa bouche. C'était plutôt bon ! Il reconnut le goût de cette mixture et tourna son regard vers Anabeth. Un regard craintif.


      - Du caramel...Mais c'est quoi ces épreuves à la con ?!


    Il ébouriffa sa chevelure blonde et soupira. Comment allaient-ils faire pour passer à l'autre rive ? Il chercha des yeux un moyen pour s'y rendre, mais il s'aperçut bien vite qu'il n'y avait pas de bateau ou de barque. Super...Rien qui pourrait leur être utile. Le blond prit une glace à la fraise et commença à la manger tout en réfléchissant, il en passa un bout à son amie puis continua tout en regardant autour. Il fallait au plus vite trouver un moyen pour ce sortir de ce pétrin. Allen se mit à réfléchir, s'il était le directeur, quel moyen allait-il trouver pour faire passer ses élèves ? Il leva la tête et remarqua une longue branche d'arbre qui s'étendait jusqu'à la rive d'en face. Il claqua des doigts et s'exclama:

      - Mais bien sûr ! Le directeur est tellement fou qu'il trouve toujours des moyens fous pour passer de l'autre côté ! Bon il va falloir grimper sur cette branche.

    Les deux amis commencèrent à grimper sur la branche, le blondinet se dit que son amie n'aura pas trop de mal à faire la funambule. La branche semblait rigide et droite alors Allen pensa qu'il n'y avait aucun danger et que cette épreuve allait se révéler d'être une facilité enfantine. Belle erreur de sa part, le directeur était un sadique voyons ! Il fallait que la branche bouge !
    Le blondinet perdit son équilibre et tomba à plat vente sur la branche, faisant tomber Anabeth par la même occasion et rapidement il s'y accrocha, enroulant ses jambes autour de la branche.


      - Ce directeur à les idées mal placées...Bon il va falloir y aller doucement.

--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 21
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Sam 17 Déc - 0:15

« Allen attrapa la main de son amie d'enfance et l'entraina derrière lui, sans lui demander son avis. Encore un peu sonnée par cette mésaventure, elle ne fit pas encore attention à ce qui lui arrivait, et ne réussit à reprendre ses esprits que lorsqu'elle sentit son blond lui déposer un baiser sur le front. Emily écarquilla un instant les yeux et les releva vers le garçon qui avait esquissé un sourire en déclarant un simple « Merci » puis avait continué la route jusqu'à ce qui semblait être la prochaine étape. Anabeth avait beau être déguisée en vampire, cela ne faisait pas d'elle une nyctalope. En revanche, l'odeur qui planait dans l'air ne lui était pas inconnue. L'odeur sucrée du caramel, en quantité suffisante pour remplir le lac qui s'étendait devant eux. Super.

— Du caramel...Mais c'est quoi ces épreuves à la con ?!
— Alors toi, t'as même pas le droit de te plaindre ! Puis-je te rappeler qui a eu cette idée à la con -comme tu le dis si bien- de faire ce putain de Survival Test, hm ?!

Au naturel, Emily était le genre de fille qui détestait ne pas être présentable, alors la voir aussi énervée semblait presque normal. La texture visqueuse du jus de potiron était... dégoutante, et voir ce lac de caramel lui donnait la nausée. Certes, Anabeth était loin d'aimer les sucreries, et Halloween était une fête qui en servait à toutes les sauces. L'albinos enfouit sa tête dans ses mains et soupira, lassée de devoir continuer ces épreuves. Non pas qu'Allen soit de mauvaise compagnie, mais elle en avait marre d'être trempée, sale, frigorifiée et trainée partout sans jamais avoir le temps de se reposer. En fait, elle n'était pas fatiguée -un tel sentiment ne la prenait quasiment jamais- mais avait juste envie de rentrer, prendre une douche et se jeter dans ses couvertures moelleuses, plutôt que de courir derrière une récompense dont elle ignorait le contenu.
La voix d'Allen la tira cependant de ses songes, annonçant qu'il venait de repérer la solution à l'épreuve. Ah, elle n'avait même pas pris l'initiative d'y réfléchir à vrai dire, et elle avait tellement envie de sortir de ce pétrin que suivre aveuglement Allen n'était plus un problème. En fait, peut-être était-ce une excuse pour ne pas avouer qu'elle avait retrouvé confiance en ce garçon. Ainsi, elle grimpa à son tour sur cette branche qui semblait moins rigide que vu d'en bas... Manquait plus que ça, que la branche cède sous leur poids ! Heureusement pour elle, notre chère Emily possédait un certain sens de l'équilibre. Les deux premiers mètres furent donc parfaitement maitrisés, mais le seul problème fut cette mauvaise chute d'Allen qui emmena sa partenaire avec lui. Heureusement, les eux eurent le réflexe de se rattraper avant de plonger tête la première dans le lac, et Anabeth s'empressa de ramener sa chevelure blanche contre elle avant qu'elle ne trempe dans le caramel. Alors qu'Allen s'accrochait avec tous ses membres, sa partenaire eut l'occasion de se hisser agilement -vive l'athlétisme !- afin de retrouver sa position initiale, les deux pieds sur la branche.

— Au lieu de jouer les singes dans cette position, tu veux pas me demander de l'aide, tout simplement ? lui fit-elle remarquer en souriant.

Elle l'aida donc à se relever, san lui demander son avis. À quoi bon de toute manière, puisqu'ils savaient tous les deux qu'avancer debout était nettement plus rapide que de se trainer sur toute la longueur de la branche. L'actrice se mît cette fois devant et fit attention à ne pas se déplacer trop vite, afin de ne pas faire perdre une nouvelle fois l'équilibre à Allen. Le pauvre n'était pas aussi habile qu'elle dans ce genre de domaine, puisque même elle manqua de tomber à plusieurs reprises. Chaque fois, elle se rattrapait avec brio, sauf une fois où elle ne fut retenue que par la force d'Allen, dont le bras était relié au sien. À ce moment, elle se releva et épousseta machinalement sa tenue complètement bousillée par les épreuves précédentes puis passa sa main libre dans sa chevelure qui arborait ce soir les mêmes reflets de lumière que la lune.

— Tu sais quoi Allen, cette épreuve me rappelle le jeu qu'on faisait quand on était petits au parc. Celui où on devait rester en équilibre sur le rondin de bois, sans tomber dans le sable. Même qu'on courait comme des malades pour arriver jusqu'au bout... puis bon, les nourrices nous hurlaient de faire attention alors on s'arrêtait à la moitié environ. Tu t'en souviens, toi ?

Là n'étaient que quelques images qui planaient dans l'esprit de la jeune fille sans vraiment de sens. Juste un souvenir qui resurgissait à cause de cette range qui rappelait le fameu rondin de bois qui semblait tellement grand à l'époque où ils étaient petits et insouciants. L'époque où tout allait si bien, d'ailleurs ! Anabeth était persuadée de ne pas être la seule à désirer faire un bond dans le passé pour y rester toute la vie. Être une gosse de riches de dix-sept ans, albinos et pourri-gâtée n'avait pas que des avantages, loin de là.
Emily regarda droit devant elle, à la recherche d'un simple signe qui indiquerait leur position par rapport à la sortie mais la branche semblait infinie, alors elle reprit la marche en attendant une réponse de la part d'Allen qui se trouvait désormais derrière elle. »

--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Allen McDowell
† Mysterious Prince †

avatar

Messages : 262
Date d'inscription : 16/08/2011
Age : 22
Localisation : Quelque part je ne sais où...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Allen McDowell
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Lun 13 Fév - 17:24

[Désolé pour le retard ><]

Bon il était vrai que c'était Allen qui avait proposé de faire ce survival test qui commençait à tourner à l'horreur, mais voyons ce test de son point de vue optimiste tout de même. C'était assez amusant de se retrouver dans des épreuves farfelues que personne n'aurait imaginé ! Ou pas finalement...

    - Au lieu de jouer les singes dans cette position, tu veux pas me demander de l'aide, tout simplement ? lui fit-elle remarquer en souriant.
    - J'aurais besoin d'aide ouai, juste attends que je reprenne mon souffle ! répliqua-t-il avec un sourire amusé.


Anabeth lui attrapa sans l'écouter et l'aida donc à se relever, il put avec tant bien que mal à se maintenir en équilibre sur la branche à présent. Pour avancer, il fallait que les deux personnes avancent en même temps et que l'un ne retarde pas l'autre. Mais bon, avec la branche qui bougeait de temps à autre ce n'était pas facile pour le pauvre blond qui faisait tout son possible pour se tenir droit et pour ne pas tomber dans la mare sucrée. Anabeth avançait gracieusement devant tout en s'assurant que son ami la suivait. Celui-ci, manquant parfois de tomber, avait tendu ses bras pour faire une parfaite ligne horizontale et regardait droit devant lui. Il se souvint que lorsqu'il était des enfants, son amie d'enfance avait essayé de lui enseigner l'art du funambule mais même si Allen n'était pas mauvais en sport, il avait quand réussi à faire quelques mètres sans tomber du rondin de bois. Il se souvint également des conseils de sa chère Lily.
A mainte reprise, le couple avait faillit terminer dans le lac mais chacun faisait du mieux qu'il pouvait pour ne pas pénaliser l'autre. A un moment, Anabeth perdit l'équilibre et c'est pas la force de son ami qu'elle put être remontée puis ils continuèrent de marcher sur la longue branche. Il leur restait encore une vingtaine de mètres et pendant qu'Allen était concentré à rester en équilibre, son amie d'enfance lui rappela un de leurs souvenirs.

    - Tu sais quoi Allen, cette épreuve me rappelle le jeu qu'on faisait quand on était petits au parc. Celui où on devait rester en équilibre sur le rondin de bois, sans tomber dans le sable. Même qu'on courait comme des malades pour arriver jusqu'au bout... puis bon, les nourrices nous hurlaient de faire attention alors on s'arrêtait à la moitié environ. Tu t'en souviens, toi ?


Allen lui lança un regard surpris puis esquissa un sourire mélancolique. Oui, bien sûr qu'il s'en souvenait. Il se souvenait de tous ces moments passés avec elle. Même si à une période il les refoulait, au fond il les connaissait par coeur.
Il se souvenait clairement de celui-ci. Tout en suivant Anabeth à la trace, il se mit à rire puis répondit à sa question.


    - Bien sûr que je m'en souviens ! Même qu'à chaque fois c'est moi qui tombais le premier car j'avais moins d'équilibre que toi. J'avais tout le temps des bleus aux genoux.


Un grand sourire s’élargissaient sur son visage que son amie ne pouvait apercevoir et continua.

-
    Les nourrices n'arrêtaient pas de nous crier dessus et menacer de nous frapper avec des coups de bâton ! Je me souviens même la fois où on avait explosé des oeufs sur les maisons des gens le soir Halloween. Je crois que c'était il y a dix ans. On devait avoir sept ans. Dire que c'était ton idée. La raclée qu'on s'était pris !


Allen éclata maintenant de rire et les larmes lui montaient aux yeux. Il avait tellement envie de revenir en arrière, tout effacer et tout recommencer. Mais ce n'était pas un jeu où il suffisait d'éteindre sa console pour revenir à la partie sauvegarder. Ici c'était la triste réalité. Mais, au fond, si on réfléchit bien. La vie peut-être cool si on la change à sa manière. Le garçon secoua sa tignasse blonde et sourit. Après tout, s'il n'était pas venu dans ce pensionnat, il n'aurait peut-être pas pu retrouver Anabeth. Il leva les yeux et fixa son dos, sa longue chevelure argente volant au vent. Elle était bien là. Dira qu'avant, parfois en faisant des impros, il prononçait ses mots sans s'en rendre compte :
« Et je chante ma peine, loin de celle que j'aime. L'âme pleine de mélancolie...»

Pour faire passer un peu le temps, il se mit à fredonner un air qu'Anabeth connaissait bien. Cet air s'appelait "Lacie", son père l'avait composé pour sa femme, soit pour sa mère. Il la jouait souvent au piano et Allen ne s'en lassait jamais. Après ce petit moment de rêve, il se rendit compte que lui et son amie approchaient de la terre ferme. Encore quelques pas et ce sera fini ! Bon il était vrai qu'il faillit trébucher à plusieurs reprises car il commençait à presser le pas, mais il avait tellement envie de retrouver le sol que sa patience s'était envolée. Lorsqu'il posa un pied sur le sol, il dût se retenir car limite il se serait jeté par terre pour couvrir le sol de baisers.

    - ENFIN ! Bon passons à la suite !


Rapidement, il prit la main d'Anabeth sans lui laisser le temps de dire un mot et courru vers la prochaine épreuve qui s'avérait être plutôt simple à vue d'oeil. Il aperçut des tentes et des lampes. Apparemment il fallait traverser cette sorte de "village" un peu sinistre mais même si cela paraissait inoffensif, il fallait rester prudent. Allen s'avança et subitement, il éternua. Soudainement des ombres passèrent devant lui. Il sursauta puis se figea sur place.

- Lily...C'était quoi ça ? marmonna-t-il.

Il avança encore de quelques pas et sentit son pied s'enfoncer de quelque centimètre dans le sol. Il baissa sa tête et une flèche lui passa au ras du cou manquant Anabeth de justesse. Allen se releva doucement et sourit à son amie.

    - Bon alors y'a des pièges et à chaque fois que l'on fait du bruit, des ombres se rapproche de nous. Quelle est ta solution à ton avis ?

--------------

.: Royalblue :.
1 rose de Kao' ♥️
1 rose de Zella ♥️
1 rose de Rosy ♥️
1 rose de mon enfant ♥️


:: Fire Flower ::
 

:: Best Friends Forever ♥ ::
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org/
Anabeth S. Emily
ѕωєєт qυєєη

avatar

Messages : 258
Date d'inscription : 15/08/2011
Age : 21
Localisation : Et ta sœur elle est localisée où ?!

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Anabeth Sharon Emily | 17 ans
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   Jeu 17 Mai - 23:31



Welcome in the Darkness


« Si la vie avait été un jeu, il y a longtemps que j'aurais éteint la console sans prendre le temps de sauvegarder. »


Quand elle entendit le rire d'Allen derrière elle, Anabeth put deviner que le blondinet se souvenait des instants passés à courir sur les rondins de bois. À sa remarque, un sourire apparut sur le visage de l'albinos, que son ami d'enfance ne pouvait pas voir puisqu'elle était dos à lui. Au fur et à mesure que les heures passaient en sa compagnie, Emily se réhabituait au caractère excentrique d'Allen, qui lui avait manqué durant ces années d'absence. Il y avait tellement de choses qu'ils n'avaient pas pu faire ensemble, et c'était comme s'ils essayaient de les remplacer en se remémorant des instants passés tous les deux. Pas que c'était mal, mais il fallait qu'ils tournent la page pour commencer une nouvelle histoire ! Elle avait beau penser ça, Anabeth savait pertinemment qu'oublier lui serait impossible ; ces souvenirs faisaient partie de sa vie, elle ne pouvait pas les oublier. Elle n'y arriverait pas de toute façon, même armée de sa plus grande volonté. Il y a des souvenirs comme ceux-là, qui sont gravés en vous, trop profondément pour pouvoir cicatriser pour enfin disparaître.

▬ Les nourrices n'arrêtaient pas de nous crier dessus et menacer de nous frapper avec des coups de bâton !Je me souviens même la fois où on avait explosé des oeufs sur les maisons des gens le soir Halloween. Je crois que c'était il y a dix ans. On devait avoir sept ans. Dire que c'était ton idée. La raclée qu'on s'était pris !
▬ Tu pouvais pas t'empêcher de me suivre, toi ! Je crois que la gifle qu'on m'a mis ce jour-là, je m'en souviendrai toute ma vie... et le chien de la vieille sur qui on avait balancé les œufs, il t'avait coursé dans toute la rue, tu t'en souviens ?
Même si elle ne voulait pas, les images remontaient dans son esprit, aussi clairement que s'ils venaient tout juste de commettre leurs imbécilités de gosses de dix ans. Cette époque lui manquait, si bien qu'elle avait actuellement envie de rire, mais aussi de pleurer. C'était terrible tout le mal que peut vous faire le sentiment de « nostalgie » tout en faisait autant de bien.
Derrière, Allen fredonnait l'air d'une jolie mélodie qui leur rappellair leur enfance à tous les deux. « Lacie », un ensemble de notes composé par Elliot McDowell pour sa femme, si profond qu'on pouvait ressentir à chaque note l'amour que portait le père d'Allen à sa mère. En y repensant, Elliot et Alice s'étaient comportés comme des parents pour Anabeth et lui avaient procuré plus d'amour que ses géniteurs réunis. Ça n'était pas difficile, certes, si on se rendait compte à quel point les parents biologiques étaient dégoûtés par leur propre fille. Maintenant, ils avaient gagné un sentiment réciproque, rendu au centuple par l'albinos qui était bien contente de ne plus les avoir sur le dos. Ils ne lui servaient qu'à se procurer de l'argent et sans plus. Ici, elle avait ce qu'il lui fallait : Allen, Grace et des larbins.

En attendant, la fin du parcours apparut enfin et ils firent attention à ne pas accélérer la cadence sous le coup de l'excitation. C'était une erreur de débutant qu'il fallait éviter afin de ne pas tomber bêtement à deux mètres de la fin. Un dernier pas et... hop ! Ils touchaient le sol ! Anabeth soupira de soulagement et Allen s'exclama, visiblement heureux de retrouver la terre ferme. Elle s'apprêtait à lui lancer une remarque quand le Rebelle lui attrapa la main et l'entraîna derriere lui, tout droit vers ce qui ressemblait à l'étape suivante. Un terrain plat, jonche de tentes dans lesquelles brillaient une lumière froide. Un décor qui semblait innofensif mais aussi assez inquiétant. Inconsciemment, Anabeth resserra la lression de sa main liée à celle d'Allen et s'avança doucement derrière lui. Quelque chose lui disait que cette épreuve n'allait pas être une partie de plaisir...

▬ Lily...C'était quoi ça ?
▬ De quoi tu parles ? lui chuchota-t-elle. Tu vois des fantômes maintenant ?
À peine eut-elle terminé sa phrase qu'une flèche arriva droit sur elle. Réflexe oblige, elle pencha légèrement la tête sur le coté, évitant de justesse le projecile qui était arrivé à toute vitesse. Woaw, ça, c'était du Survival Test... Allen se retourna et sourit. Une solution ? Fermer sa bouche et avancer en faisant attention où l'on met les pieds, sûrement. Lui faire comprendre gentiment de se taire, alors. La jeune fille se mit sur la pointe des pieds et déposa ses lèvres contre celles de son petit ami, en souriant à son tour.

▬ On avance en solence et ont fait attention, ça te vas comme solution ?
Il dût être un peu surpris par une telle réaction de la part d'Emily, car il ne réagit pas tout de suite. Normal, elle n'avait jamais été le genre de filles à montrer ce genre de marques d'affection, et encore moins dans de tels moments. Sans plus attendre, Anabeth tira Allen vers elle et avança entre l'allée de tentes éclairées, en faisant de son mieux pour ne pas faire de bruit. Cette histoire d'ombres qui se baladent était quelque peu effrayant, et l'Actrice s'efforça de ne plus y penser. Ses longs doigts se resserèrent encore autour de ceux d'Allen et elle garda les yeux rivés vers le sol, à la recheche de pièges à éviter.

« Ils sont complètement tarés ces profs... ils vont douiller demain ! »

Et elle ne pouvait même pas hurler sa colère ! Franchement, ils avaient tout prévu, ces sales sadiques de profs ! S'il y avait bien une soirée où ils pouvaient en profiter, c'était bien celle-là. Même, elle était persuadée de ne pas être la seule à avoir des envies de meirtre, actuellement. Enfin bref, toujours était-il que ce moment d'innatention lui coûta un pas de trop, qu'elle sentit s'enfoncer plus que les autres. Imméditement après, une –fausse– toile d'araignée faisant penser ànun filet leur tomba dessus, et cette fois, elle ne put se retenir de lancer un juron d'une... extrême élégance.

▬ Putain !
Elle regarda ensuite Allen, occupé à retirer quelques toiles de ses cheveux et vêtemenrs, puis l'albinos sentit quelque chose lui frôler le dos. En se retournant, elle ne vit rien d'autre qu'une sorte d'ombre sortie de nulle-part, qu'elle chassa d'un revers de la main et sans demander son reste, elle se mit à courir, Allen derrière elle. Ce Survival Test commençait à virer en Maison de l'Horreur, et Emily n'avait qu'une envie : en terminer avec cette histoire, et vite. Quelques deux cents mètres plus tard –ils avaient sprinté, mai elle était habituée â force– le duo s'arrêta pour souffler un bon coup, après avoir eu à surmonter une dizaine d'obstacles parmi lesquels on comptait un fil tendu qui visait à les faire trébucher, deux ballons à eau qu'ils reçurent en pleine poire, une haie sortie soudainement du sol et quelques sables mouvants. Les peofesseurs avaient décidément une imagination débordante...

▬ Je... crois qu'on... a dépassé la moitié... du parcours... haleta Emily. Pourvu qu'on trouve... vite... cette satanée sortie...
Sprinter durant deux cents mètres non-stop, même avec toute l'adrénaline procurée par la peur, ça fatigue à fond.


--------------

4 roses d'Allen ♥️, Gracie, Léna & Seby ~

»RPs with: Chain × Grace × Aaron × Richard & co. × Allen ×
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sanctuary-of-heart.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Welcome in the Darkness [PV Anabeth E.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» | When Darkness Falls
» mansion of darkness
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.
» [100%] Calliope ♣ I'm the darkness on your soul, the sweetness on your life, and the dream on your mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: HORS RPG :: Archives :: Events Clôturés :: Parcours : Survival Test {Halloween}-