AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Lun 31 Oct - 0:28


    Il y a des soirs où l'on se demande "mais pourquoi est-ce que j'ai fait ça?" en se tirant les cheveux ! Peu nous importe alors de devenir chauve... On se traite de tous les noms d'oiseaux ! Ce soir allait sans doute être un de ces soirs où l'on aurait préféré rester au fond de son lit, à bercer le sommeil de sa copine -ou de son copain- mais les circonstances font que... à tout

    Jusqu'à maintenant, Rayan avait été un loup-garou du bois dormant, couvert de poils, et d'autres substances non identifiées ! Il avait eu pour but de faire peur à tous ceux et celles qui rentraient dans la maison hantée qu'il avait voulu animer ! Cela l'avait particulièrement amusé, d'autant plus qu'il avait laissé libre court à ses envies et ses idées toutes plus tordues les unes que les autres ! Ah ! Quel bonheur ça avait été !

    Là, maintenant tout de suite... Non seulement il n'était plus dans son habits de poils et de chaleur... Mais très peu vêtu dans son deguisement de momie aux bandelettes de chocolat fondant ! Pourquoi ? Mais parce qu'il avait promis à sa copine de participer à la fête des farces et bonbons, avec elle ! Parce qu'il avait fait le bal avec une autre... Trop longue histoire et bien trop compliquée aussi !
    En attendant il était là, assis sur le reste d'un tronc d'arbre recouvert de fausses toiles d'araignées, dans son habits de momie, avec une corde bien serrée au poignets droit qui le reliait à : Grace!

    Il tourna la tête vers elle en souriant.

    -Tu me rappelle ce qui nous a poussé à participer à ce truc Princesse?

    Il y avait fête et survival test. Parce que ça avait tout l'air d'en être un ! C'était le moment de voir lequel des deux allait craquer et se suicider du haut d'un brin d'herbe en premier !
    Devant eux, il y avait une grotte. L'entrée -et sans doute l'intérieur- était remplie de toile d'araignée qui scintillaient sous la lumière de la lune moqueuse qui les observait bien tranquillement installée dans le ciel, pleine et ronde qui plus est ! Une pleine lune le soir d'Halloween, on ne pouvait décidément pas demander mieux hein !
    Rayan se leva, les bras ballant, pour ne pas entraîner Grace dans son mouvement, ce qui aurait sans doute donné lieu à une dispute. Et ce n'était pas drôle de se disputer dès le départ n'est-ce pas !?

    -Ça me rappelle ces jeux de gosses, on l'on doit sauter à deux, à pieds joints dans des cerceaux sur tout un parcours... Sauf que nous c'est les mains que l'on a lié !

    Il se tourna vers elle, qui portait magnifiquement bien sa cape toute rouge et sa belle robe brodée de dentelle.

    -Mon petit chaperon, permettez-moi d'essayer de vous sortir de ce lugubre endroit ! dit-il en souriant à travers ses bandelettes.

    Il lui tendit ses deux mains. Corde ou pas corde, il ne comptait pas la laisser derrière lui pour jouer les dur à cuire. Et son petit doigts lui disait que le démon qui avait organisé tout cela, n'avait pas mit cette corde juste pour la décoration.

    -Prête à te battre pour survivre à Halloween Chaperon ? demanda-t-il a Grace.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.idfforum.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Mar 1 Nov - 15:21

    Grace contemplait la corde qui la liait par le poignet a Rayan en se demandant si elle devait être amusée ou horrifiée. Il y a quelques heures, elle visitait la maison hantée vêtue d'une somptueuse robe blanche et maintenant elle se trouvait complétement métamorphosée, attachée a Rayan. Pour ne plus fixer la corde, elle détailla sa tenue, même si elle savait parfaitement comme elle était habillée. Une robe corset noire, à lacet rouge et bordée de dentelle, rouge elle aussi. Des bottes rouges ainsi qu'un chaperon rouge évidemment. Vu la longueur de sa jupe et son maquillage, le petit chaperon rouge avait bien grandit et n'était plus si innocent, loin de là. Elle passa sa main libre dans ses longs cheveux blonds, uniquement retenus par un bandeau noir et ondulés par le chignons qu'elle avait eut plus tôt dans la soirée. Elle était contente de s'être changée pour la soirée, si elle se savait splendide dans sa longue robe, vu le programme que prenait la soirée, la longueur de sa tenue de chaperon rouge était plus appropriée. A chaque fois qu'elle observait la corde à son poignet, elle regrettait le petit caprice qu'elle avait eu en demandant à Rayan de venir à la fête, en prenant comme prétexte qu'il était bien allé au bal avec une autre qu'elle.

    -Tu me rappelle ce qui nous a poussé à participer à ce truc Princesse?
    -Mmh...Je ne sais plus, dit-elle avec un air parfaitement angélique.

    -Ça me rappelle ces jeux de gosses, on l'on doit sauter à deux, à pieds joints dans des cerceaux sur tout un parcours... Sauf que nous c'est les mains que l'on a lié ! dit-il en se levant.
    -J'ai bien l'impression que c'est ça, mais que ce ne sera pas que de simples cerceaux...dit-elle en se levant à son tour.
    -Mon petit chaperon, permettez-moi d'essayer de vous sortir de ce lugubre endroit !

    Grace sourit, il était passé de Princesse à Chaperon, elle n'avait plus qu'a attendre le prochain. Elle songea à la situation dans laquelle ils étaient, et elle n'aimait pas ça. Si elle avait été habituée au situation délicate dès son plus jeune âge avec les multiples cambriolages qu'elle avait réalisé avec sa soeur, elle avait toujours été seule. Et surtout, elle était libre de ses mouvements, n'hésitant pas à se servir de sa souplesse et de son agilité si besoin. Mais là, ça allait être plus dur, bien plus dur. Elle fixa l'entrée de la grotte, rendue étroite par les énormes toiles d'araignée présente dedans. Ca allait être amusant tiens, les toiles d'araignées, ça colle, et en plus, il devront passé un à un, ce qui n'allait pas être facile avec les poignets liées. Elle décida de prendre la tête, commençant à se faufiler entre les toiles d'araignées, puis ralentit brusquement, se rappelant que Rayan devait avancer au même rythme qu'elle et qu'il aurait peut être plus de mal à les éviter qu'elle. Quelques pas plus tard, elle se rendit compte que sa botte collait, elle s’arrêta pour regarder sa semelle et se rendit compte qu'elle était pleine de toile d'araignée. Elle lâcha un soupir d’exaspération et se débarrassa de sa paire de botte, les lançant à contre cœur dans les toiles d'araignées. De toute façon, elle aurait du s'en débarrasser à un moment ou un autre, les talons ce n'était pas pratique, autant en plein cambriolage que pour les survival test. Les deux seuls moments où elle n'en portait pas. Ce qu'elle espérait, c'était qu'il n'y aurait pas d'araignées à l'échelle de ces toiles...

    -Rayan? Tu t'en sors?

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Mar 1 Nov - 19:59

    "Mmmh je ne sais plus"

    Elle ne savait plus pourquoi ils étaient tous les deux ici, déguisés en drôle de petits monstres d'Halloween, pour tenter de sortir vainqueurs -ou pas- de cette soirée qui promettait d'être amusante, oui, mais pendant combien de temps ?
    Lui s'en souvenait très bien pourquoi ils étaient là, mais il n'allait pas relever. De toutes façons, ça ne changerais rien. Ils étaient là maintenant ! Et puis ce serait peut-être l'occasion de lui prouver qu'il n'avait pas que de la gueule. Et surtout qu'il n'était pas un boulet.
    Il y avait plusieurs autres couples dans le même cas qu'eux. Il n'y fit pas vraiment attention, et de ce fait n’aperçut même pas son ami. Pour un soir, il pouvait se concentrer uniquement sur la jeune qui lui tenait compagnie et qui aussi accessoirement sa copine.


    "J'ai bien l'impression que c'est ça, mais que ce ne sera pas que de simples cerceaux..."

    En lorgnant sur les toiles d'araignées qui les attendaient un peu plus loin, il se posa en effet la question. Est-ce que c'était des toiles décoratives, où bien est-ce qu'il y aurait aussi les habitantes dedans ? Ne seraient-ils considérés par ces bestioles que comme de simples moucherons, bons à manger ?
    Un vrai remix de mauvais goûts des Contes de la Cryptes ou bien de la scènes des araignées d'Harry Potter ! Mais eux n'avaient pas de pouvoirs pour se sortir de ce jeu étrange ! Simplement leurs : leurs jambes et leurs cerveaux !

    Elle avança, l’entraînant avec elle. Il la suivit, calquant son allure sur la sienne. En bon sportif qu'il était, la marche, même active ne lui faisait pas peur. Il était assez endurant le petit gars, pas besoin de s’inquiéter pour lui sur ce point là.

    Lorsqu'ils arrivèrent devant la grotte, ils ne firent qu'une légère pause pour réfléchir à comment éviter ces obstacles gluants. Elle s'engagea en slalomant entre les toiles, avec une grande agilité. Tiens donc, serait-elle sportive elle aussi ? Serait-ce là ses "étonnantes capacités" dont elle lui avait vaguement parlé peu avant qu'il ne lui demande de sortir avec lui, ce jour là dans le planétarium ? Probable... Mais pour le moment, il n'était pas question de dons ou bien de mascarade caractérielle mais plutôt d'aptitudes à résoudre des énigmes aussi loufoques que compliquées -sans aucuns doutes.

    Il l'imita en louvoyant entre les toiles. Elle s'arrêta, et il leva la tête pour voir ce qu'elle faisait. Elle enleva ses chaussures en soupirant. Elle comptait finir la nuit pieds nus ?
    A cette idée, il eut un sourire, puis regarda ses pieds. Lui aussi était pieds nus, il ne pouvait même pas être galant et lui prêter ses baskets pour qu'elle ne se blesse pas.


    "Rayan ? Tu t'en sors ?"
    -Comme un poisson dans l'eau !

    Il lança un regard en l'air, tout en faisant vibrer l'un des fils près de lui. La toile entière vibra.

    -Tu crois qu'elles sont habitées ces toiles ?

    Il secoua la tête pour chasser ses idées noires. Il n'avait rien contre ces bestioles à huit pattes, mais elles, elles ne semblaient pas trop l'aimer. Donc on allait éviter de les titiller hein. En fait c'était trop tard.
    Un bruit se fit entendre, une sorte de cliquetis. Une ombre qui passe sur le mur.


    -Je crois qu'on va avancer. Je n'ai pas spécialement l'intention d'avoir de réponse à ma question.

    Mais c'était comme de dire qu'on avait pas envie qu'il pleuve aujourd'hui en regardant un ciel noir menaçant. C'était comme de parler aux murs. Quoique parfois les murs étaient bien plus attentifs que les êtres vivants. Mais là encore c'était un autre sujet.
    Ils s'engagèrent dans le prochain couloirs de cet étrange labyrinthe. Mais plus ils s'enfonçaient dedans et plus les toiles étaient proches les unes des autres. Il secoua la tête, agitant ses bandelettes pleines de morceaux gluants de toiles d'araignée.
    Je crois que c'était, et sans mauvais jeu de mot, pour dire qu'ils devaient rester collés l'un à l'autre toute la soirée n'est-ce pas ?

    Au bout d'une dizaine de minutes à essayer de se faufiler entre les toiles, avec d'habiles jeux de hanches et des mouvements dignes des plus grands contorsionnistes du dimanche, Rayan en eut marre et craqua.


    -Quitte à en avoir partout, autant y aller à la bourrin non ?

    C'était bien une réplique de garçon ça ! Et c'est d’ailleurs ce qu'il fit. Il se fraya un chemin parmi les toiles, en les décrochant du mur. Il allait ressembler à une drôle de barbe à papa après cela, mais il s'en moquait. Il commençait à devenir un tantinet claustrophobe dans cette grotte avec à peine assez d'espace pour remuer sans s'engluer dans une toile d'araignée.
    Et il entraîna Grâce derrière lui, en ouvrant le chemin vers la sortie de ce labyrinthe de l'horreur, même pour le plus patient des êtres !
    A un moment de cette terrible avancée fracassante, la jeune femme lui toucha l'épaule, et il ne put s’empêcher de se raidir, comme s'il doutait que ce soit vraiment Grace qui l'ait ainsi frôlé.


    -Oui ?

    Il se tourna doucement. Elle lui indiqua une direction de la main, et il se tourna vers cette direction. Elle lui indiquait simplement la sortie, alors que lui se bornait à détruire les toiles et à foncer tête baissée vers un mur, ou un trou ou allez savoir quoi d'autres.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.idfforum.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Mer 2 Nov - 14:30

    -Comme un poisson dans l'eau ! Tu crois qu'elles sont habitées ces toiles ?
    -Je ne préfère pas... Et arrête de faire bouger ces toiles ! Imagine si elles l'étaient...

    Si elle n'avait pas particulièrement peur des araignées, Grace songeait qu'elle risquait d'en avoir peur si une araignées telle que Aragog venait leurs dire bonjour. Se faufiler entre les toiles ne posait aucun problèmes à la blonde, elle se glissait habilement entre chaque toile, sans en accrocher, n'ayant qu'une envie, aller plus vite. Elle ressentait la même excitation qu'en plein cambriolage, cambriolages qui lui manquaient soit dit en passant. En effet, voler une paire de botte était très différent que de voler une des plus grande œuvres d'art toute époque confondues. Elle ne savait même pas si elle recommencerait un jour. De toute façon, tant qu'elle était avec Rayan ce serait impossible, il faudrait lui expliquer la raison de ses départs, et si elle savait très bien mentir et qu'elle n'avait habituellement aucun scrupule à le faire, avec lui c'était différent. Et elle ne pourrait jamais lui en parler, cela la mettrait en danger, elle, et par la même occasion sa soeur. Bref, ce n'était pas vraiment le moment de penser à ça car si elle n'avait aucun mal à éviter les toiles d'araignées, Rayan semblait en avoir un peu plus. Il en eut d'ailleurs marre et passa devant elle, fonçant dans les toiles d'araignées en les arrachant du mur. Si Grace n'eut aucun mal à le suivre, elle essayait de mettre le plus de distance possible entre elle et Rayan, si elle avait évité toute les toiles d'araignées jusque là, ce n'était pas pour qu'il les lui jette dessus après tout. Voyant un endroit libre de toile sur l'épaule du jeune homme, elle posa sa main dessus.

    -Oui ?dit-il en se tournant vers elle.
    -Fonce dans un mur si tu veux, mais évite de m'y entrainer aussi, ce qui va être dur avec cette corde, donc ne le fait pas, répondit-elle d'une voix plus qu'amusée en lui indiquant la sortie d'un geste.

    Elle reprit la tête et se dirigea vers la sortie, observant sa tenue. Aucune toile d'araignée ne s'y était collée à son grand soulagement, excepté sur un des lacets de son corset. Elle l'arracha d'un geste, faisant bien attention de ne pas tirer dessus, sous peine de délacer elle même son corset. Et refaire le nœuds à une - ou trois- mains n'allait pas être facile. Elle se tourna vers Rayan, couvert de toile d'araignée. Avec un sourire amusé, elle chassa celle présente sur sa joue et se rapprocha de lui sur la pointe des pieds, pour tenter de faire de même avec celles dans ses cheveux même si elle se doutait que ça n'allait pas arranger grand chose.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Sam 26 Nov - 18:18

    Rayan se mit a rire. Elle lui ordonna de ne pas jouer avec les toiles parce qu'elle ne voulait pas savoir si ces toiles étaient habités. Ma fois c'était son droit, il n'allait pas le faire juste pour l'embêter. Quoique, c'était bien de Rayan qu'il étai question. Et même si Grâce était sa copine, il n'allait changer juste en un claquement de doigts, il aimait embêter les autres...

    -Ben ce serait marrant si c'était le cas ! Tu imagine la taille des bestioles qui nous tomberait dessus ! Ce serait une vrai partie de Survival pour le coup ! On devrait fuir devant des araignée géantes !

    Il se remit à rire. Son rire se repercuta sur la paroie de la grotte dans laquelle ils étaient. Parce que oui, c'était un labyrinthe de toiles d'araignées géantes dans une immense grotte toute noire ! Le pied totale pour une soirée d'halloween ! L'école avait vu les chose en grand !
    Elle semblait se deplacé entre les toiles avec une grâce totale. Il se laissa porter par son imagination, en l'imaginant dans le rôle d'une aventière, dans ce lieu lugubre pour voler le trésors de la reine de ce peuple arachnéens. Puis il secoua la tête...il devait sortir de là, et pas se faire des films ! Ryan la regarda faire, la jalousant un peu. Il était sportif, il aimait la danse, mais se faufiller ainsi entre les toiles était un truc de filles. Il en avait pas la patience lui, ce qu'il montra au bout d'à peine une dizaine de minutes.

    Elle fini par attirer son attention, et il se tourna vers elle.


    -Fonce dans un mur si tu veux, mais évite de m'y entrainer aussi, ce qui va être dur avec cette corde, donc ne le fait pas.

    Il regarda la sortie qu'elle lui indiquait et tourna la tête pour regarder en face de lui. Il n'y avait que quelques misérable centimètres entre lui et le mur couvert de toile devant lui. Il avait manqué de s'encatré dedans par manque de patience. Il était pas fait pour ce genre de jeu où il fallait faire preuve de logique, de patience et d'intuition. Lui il aimait l'action, et les techniques fourbes !

    Une fois dehors elle passa sa main sur sa joue pour degager son visage et s'approcha assez près pour faire de même avec ses ccheveus. Ceux qui sortaient des bandelettes en tout cas. N'oubliant qu'il était une momie !


    -Je suis une vieille momie qu'on a sortie du grenier poussièreux de Mamie... dit-il avec une voix caverneuse et rauque.

    Il fut tenter de la prendre dans ses bras mais se retint de justesse, avant d'éclater de rire.


    -Bon on est sortis vivant de ce labyrtinthe bizarre...maintenant...et bien marchons !

    Il lui prit la main, après sorti les toiles d'araignée dessus. Pas très utile me direz vous, parce qu'ils étaient attaché a une corde, mais c'était pas bien grave, il en avait envie voilà tout.
    Ils smirent donc en route, et marchèrent une dizaine de minutes, ou peut-être un peu plus...le notion de temps n'éait pas facile a avoir de nuit dans une forêt lugubre et couvert de toile d'araignées ! Heuresement que le petit chaperon rouge était là pour guider la pauvre momie perdues, loin de son cercophages de lit !

    Il arrivèrent devant un spectacle assez destabilisant. Rayan cligna des yeux aant de se demander si c'était une blague ou pas.


    -Traverser un champs de citrouilles ? C'est notre prochaine épreuve ? Je sais pas si je dois rire ou pleurer là...

    Enfin, ils commèrent a marcher entre les cucurbitacées orange, et s'apperçurent bien vite qu'il était enormes, et qu'il allait aussi devoirs leur marcher dessus en esperant qu'ils tiennes parce qu'il en avait trop, et qu'il y avait pas de place pour marcher à coter. Un vrai parcours du combatant.
    Au bout d'une quinzaine de minutes a sauter de citrouilles en citrouilles, le couple bizarre rencontra une épine de taille. Ou plutôt un trou.

    Il fut entrainer vers le bas, et eu juste le temps de s'applatir sur sa citrouille de d'attraper Grâce. Il serra un peu plus fort, parce elle était couverte de citrouille trop mûre.


    -On est tomber sur un trou...j'aurais bien dit sur un os mais c'est pas drôle. Le sol est loin ? Non...non on va pas penser comme ça...Tu arrives a toucher la paroi ?

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.idfforum.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Sam 17 Déc - 19:06

    -Je suis une vieille momie qu'on a sortie du grenier poussiéreux de Mamie...

    Grace éclata de rire en se passant la main dans les cheveux. Rayan arrivait toujours à la faire rire sincèrement, ce qui était une des choses qui lui plaisait chez lui. C'était rare quand elle riait sincèrement. Évidemment, elle riait souvent, et savait rendre son rire parfaitement réaliste lorsqu'il ne l'était pas.

    -Bon on est sortis vivant de ce labyrinthe bizarre...maintenant...et bien marchons !

    Rayan prit la main de Grace, ce qui était parfaitement inutile puisqu'ils étaient reliés par une corde, mais ce geste plaisait à la blonde. Une sourire idiot vint d'ailleurs se coller à son visage, ça ne lui ressemblait pas vraiment, mais elle découvrait une autre "elle" au contact de Rayan, plus impulsive, peut-être même plus gentille. Le duo marcha une dizaine de minutes, Grace n'avait même pas mal aux pieds, bien qu'ils soient nus. Grace s’arrêta brusquement en apercevant le tableau qui s’étendait devant eux. Un immense champs de citrouille, il y en avait tellement qu'il était impossible de marcher à coté.

    -Traverser un champs de citrouilles ? C'est notre prochaine épreuve ? Je sais pas si je dois rire ou pleurer là...

    -Un peu des deux je suppose...

    Grace s'engagea sur la première citrouille, priant on ne sait quel dieu pour qu'elle ne cède pas sous leurs poids. Bon, évidemment, elle ne pesait pas bien lourd, il ne manquerait plus que ça. D'ailleurs, si elle maigrissait, elle serait en sous poids, mais elle ne comptait pas maigrir. Au bout d'une quinzaine de minutes à vagabonder de citrouille en citrouille, Grace lâcha un cris, se sentant tomber dans le vide. Elle avait poser le pied sur une citrouille trop mûre et le couple ne devait son salut qu'au réflexe qu'eut Rayan en s'aplatissant sur une autre citrouille pour retenir Grace. Dans le cas contraire, ils auraient tout les deux atterrit dans le trou. La jeune blonde s'accrochait au bras de Rayan comme si elle était une noyée et lui une bouée de sauvetage. Bon d'accord, c'était presque le cas. Elle ne fit même pas attention au fait qu'elle avait de la citrouille plein les cheveux, elle paniquait trop. De toute façon, elle s'en rendrait compte bien assez tôt.

    -On est tombés sur un trou...j'aurais bien dit sur un os mais c'est pas drôle. Le sol est loin ? Non...non on va pas penser comme ça...Tu arrives a toucher la paroi ?


    Grace battit légèrement des pieds, pour essayer d'atteindre la paroi, en vain, il faudrait qu'elle se balance légèrement pour l'atteindre, mais elle avait trop peur de tomber et d'entrainer Rayan avec elle.

    -Non, il faudrait que je me balance pour l'atteindre, s'exclama t-elle.



--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Dim 12 Fév - 22:57

    Le blond aplatit sur sa citrouille, tenait aussi fermement qu'il le pouvait les poignets de sa copine. Corde ou pas corde il preferait la tenir, ce n'est pas ce vulgaire lien qui allait l'empecher de tomber au fond d'un trou. Sans ce departir, il reflechi à toute vitesse pour savoir comment il allait pouvoir sauver sa copine sans qu'elle ne tombe, sans lui faire mal, et sans tomber avec elle dans le trou. Pas evident. D'autant plus que la bouillie de citrouille, faisait glisser ses mains pour vite que ne l'aurait fait la simple fatigue d'être dans cette position.
    Il demanda à la jeune femme si elle pouvait toucher la paroi avec ses pieds, pour prendre appui, juste le temps qu'il puisse la remonter un peu. Ce faible pourrait l'ider a sortir grâce de là, et il pourrait reprendre leur marche à travers le champs de citrouilles. Mais il n'avait pas d'autre idée que celle là en tête.


    -Si tu as une meilleure idée Princesse, c'est maintenant ou jamais ! Dit-il d'une voix totalement neutre.

    Un point pour lui il ne paniquait inutilement de cette situation. Mais elle ne semblait pas avoir d'idée. Rayan regarda autour de lui, et ne trouva rien à quoi s'accrocher pour hisser Grâce de se trou. Il laisse son esprit de musicien vagabon dans un coin de sa tête, pour redevenir le Rayan casse pied de son enfance. Généralement, celui-ci avait des idée tordues mais un peu plus utilie que le musicien rêveur.


    - Ecoute Princesse...on va tenter le coup. Il faut te sortir de là, et je pourrais pas te tenir ainsi indéfiniment.

    Lui n'avait rien a perdre...enfin si, ce strupide lien lui ferait un mal de chien, et à Grâce aussi sans doute. Et le poids de la jeune femme, même si elle ne pesait pas bien lourd, dans un trou sans appui allait entrainer Rayan avec elle dans sa chute.

    - Je vais te donner un peu d'élan pour ta balancer. Quand tu touchera la paroi, essaye de te hisser vers le haut.

    Elle lui lança un regard, qui en disait long. Elle ne pensait pas qu'elle sortirait de ce trou comme ça aussi facilement. A vrai dire, lui non plus, mais qui ne tente rien n'a rien n'est-ce pas ? Alors il fit ce qu'il lui avait dit. Il imprima à ses bras, qui commença a trembler doucement de l'effort qu'il fournissait pour retenir la jeune femme blonde, et l'empecher de tomber.
    Il était sportir, il avait plus d'une fois, prouver qu'il avait plus de force que son corps ne semblait pouvoir en avoir. Et il allait sortir la Princesse de ce trou douteux. Le directeur avait, pour cette nuit d'Halloween battu tout les reccords. Mais il ne comptait pas laisser tomber le survival test maintenant. Sa reputation de dur était en jeu et même si le simple fait d'avoir des sentiments pour la blonde qui se balançait doucement au bout de ses bras, avaoir ruiner un peu de sa réputation de casse pied solitaire...il ne comptait pas laisser tomber !

    Elle fini par se balancer d'elle même, comme si elle était sur une balançoire, posa son pied nu sur la paroi, mais elle ne parvint pas à se hisser du premier coup. Mais elle y parvint au bout de troisième essai, et Rayan se redressa sur la genoux, et se laisse retomber sur les fesses. C'était une bonne chose. Il avait un meilleur appui comme ça, et donc plus de force pour la remonter.


    - Encore un petit effort et tu es dehors Princesse !

    Dans cette position, Grace était très près de la paroi, et avait plus de facilité a poser ses pieds sur la paroi. Elle pouvait y mettre les deux pieds.
    Elle parvint à se donner assez d'appui pour que Rayan la tire vers le haut et en la serrant contre lui la fasse sortir de là. Elle était pleine de citrouille, qui ne mit pas longtemps a impregner les bandelettes de son costume de momie, mais c'était le cadet de ses soucis. Il tomba à la renverse, la gardant contre lui, et il se retrouvèrent très vite dans une poisition des plus compromettante. Mais le blond aux yeux d'émeraudes éclata de rire.


    -Tu es dehors Princesse ! On va se reposer cinq petites minutes...et on repartira ensuite...

    Il ne la lâcha pas pour autant, comme s'il craignait qu'elle retombe dans un trou, si jamais elle s'éloignait de lui de quelques pas.

    Mais même s'il profitait ex&gérement de sa situation et de cette position drôlement douteuse, il deposa un bisous sur la joue pleine de citrouille trop mûre de la jeune femme. Et il se redressa. Il posa ses deux mains sur la taille gracile de la jeune femme, et lança un regard desespèré au champ de citrouille.


    -Nous devons continuer...promis si on sort d'ici en entier, tu dors avec moi ce soir! Dit-il en riant.

    Mais il ne se redressa pas pour autant. De toute façon, elle était a ceval sur lui, il ne pouvait pas faire grand chose.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.idfforum.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Sam 18 Fév - 10:18

- Ecoute Princesse...on va tenter le coup. Il faut te sortir de là, et je pourrais pas te tenir ainsi indéfiniment. Je vais te donner un peu d'élan pour ta balancer. Quand tu touchera la paroi, essaye de te hisser vers le haut.

    Bordel, putain, merde. C'est pas que je commence un peu à paniquer mais...Je panique! Et puis, d'où je panique moi? Ca me ressemble pas quoi, les situations dangereuses et compliquées c'est mon truc! J'adore ça, la preuve avec les missions. Dans l'équipe c'est moi qui fait les preuves et arrive à nous sortir des situations catastrophiques. Mais j'ai le cerveau complètement engourdit par Rayan, c'est horrible. Il faudra que je note ça tiens, si jamais un jours il est au courant du secret, ne jamais, au grand jamais, l'emmener en mission. D'ailleurs, est-ce qu'elle devait lui dire qu'elle et sa soeur n'étaient rien d'autre que les voleuses d'art les plus recherchées du moment voir même plus? C'est tout de même assez délicat, tout est allé tellement vite entre nous deux... En plus j'en ai même pas parlé à Stanzy, mais elle me dirait surement de ne pas le lui dire. Sauf que si je ne le lui dis pas, je lui cache quelque chose et si je le lui dis, je prends le risque qu'il nous balance et de m'engueuler avec ma soeur. Waaah, j'avais pas encore plus compliqué comme situation moi non? Bref il faudrait peut être que je...AAAAAH ! Okey, on respire, ça c'était juste Rayan qui commençait à me balancer et faut que je me grouille parce qu'il va pas tenir trois ans non plus. Allez, on respire, un deux trois! Merde! Je glisse! C'est là que je regrette les ballerines anti-dérapantes que j'aime tant. Quoi que, avec la paroie qui fait ce qu'elle veut je sais pas si elles m'auraient été très utiles. Allez, on recommence, un...Deux..Trois! Mais putain! Encore loupé. Je panique, j'en peux plus, je vais jamais y arriver! Mais déjà, je le balancement reprends, on respire, un deux trois! Oh putain j'ai réussis! Je suis la meilleure! Quoi que, je suis pas encore sortie. Je pose mon deuxième pied sur la paroie, donnant assez d'appuis à Rayan qui me hisse. Je retombe sur lui, m'accrochant de mon bras libre à son cou, comme une fille en train de se noyer à une bouée de sauvetage. C'était presque un peu ça en même temps, mais bref. Mon rythme cardiaque redevint peu à peu normal. Notre position était plus que compromettante et si je n'étais pas si choquée, je pourrais imiter Rayan et en rire, mais là j'ai plus envie de me blottir dans ses bras qu'autre chose. Ce que je suis en train de faire d'ailleurs.


-Tu es dehors Princesse ! On va se reposer cinq petites minutes...et on repartira ensuite...Nous devons continuer...promis si on sort d'ici en entier, tu dors avec moi ce soir!

    Je me blottis une dernière fois dans son cou tout en murmurant un "J'oublierai pas" avec de sourire et de descendre de Rayan puis de lever. Une vingtaine de minutes de marche plus tard on arrive devant un lac... Marron. Gosh, on dirait du caramal, c'est hyper chelou! Je me penche et trempe mon doigts que je porte à mes lèvres. Oh putain, c'est vraiment du caramel.


-Un lac de Caramel... On aurat tout vu !

    N'empèche, ils sont marrants eux, mais on est censé le traverser comment hein? Attends, on est censé passer sur ce machin? Le machin en question étant une branche qui n'a franchement pas l'air stable ni vachement solide. Je suis pas d'accord là, je suis déjà couverte de citrouille trop mûre, ma robe va finir par se déchirer, je ne sais pas par quel miracle mon lacet est intacte, j'ai du abandonné mes bottes neuves, je ne veux même pas imaginer l'état de mes cheveux et EN PLUS ils vont nous rajouter du caramel! Non quoi!


Je te jure, si on tombe dedans à cause de toi je...Je sais pas encore ce que je ferais mais je trouverais!

    Omg, comment ma menace elle fait vachement moins peur d'un coup sachant que j'ai exploser de rire en la disant. Non mais n'empèche que, je suis sérieuse, je risque de faire la gueule si on tombe.


--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Dim 19 Fév - 15:00

    Et il commença à balancer sa Princesse de haut, non pas de droite a gauche, mais de haut en bas...enfin selon sa vision de la chose, mais on va pas chipoter sur le sens du balancement. Elle semblait en proie à une reflexion intense, Rayan le nota dans un coin de sa tête, mais là tout de suite il avait autre chose a faire que de lui poser des questions indiscrètes sur le fond de sa pensée, aussi tordue et sinueuse qu'elle soit.

    Mais finalement, au bout de quelques essais, il parvint à la sortie de là et se retrouvèrent dans une drôle de position. Rayan éclata de rire, a mi-chemin entre le rire nerveux et le rire amusé. C'était marrant, mais il avait quand même flippé pendant un instant. Et si jamais il avait été un tantinet moins fort...pas que sa copine pèse lourd, mais a bout de bras, même un culturiste aurait fini par lacher. Mais heuresement ce n'était pas arrivé.

    Elle lui sussura au creux de l'oreille qu'elle se souviendrait de sa promesse de dormir avec lui, si jamais il sortait de ce survival test vivant. Pas de soucis, Rayan serait le premier a s'en souvenir...quoique, elle semblait l'egaler sur certains point dans le domaine de l'esprit pervers et tordu. C'était peut-être pour ça qu'il n'avait pas trop rechigné a jouer avec elle dans le planétarium et qu'il n'avait pas lutter contre cette attirance. Ma foi, il verrait bien plus tard, mais pour le moment il était bien content. Et il la serra dans ses bras, parce qu'elle collait contre lui, et que, lui aussi il en avait envie.

    Mais il ne pouvait pas passer la nuit, ni même la semaine ici. Donc il fallait se bouger. Luttant contre sa flemme subite et monumentale, le blond se leva quelques secondes après Grace et etira ses bras au dessus de sa tête. Et de nouveau ils se mirent en route.

    Une minutes...six minutes...douze minutes...vingts minutes...

    Ah tiens...les voilà qui rencontraient la troisième épreuve de ce survival test loufoque. Un lac. Jusque là, rien de normal, sauf peut-être la couleur ? De la boue ? Non la boue était beaucoup plus foncé et ne semblait pas aussi collant.


    Bzzzz

    Et elle n'attirait pas non plus les moustiques, les mouches et les abeilles. D'ailleurs les abeilles en pleines nuit c'était pas normal. Grace l'entraina près du lac et elle trempa un doigts dedans, pour le portée à sa bouche. Beuuurkk...pensa le blond aux yeux verts...sauf que la suite de la phrase lui fit ouvrir grand la bouche et reporter son attention sur le lac, dont il ne voyait que vaguement l'autre coté...

    Un lac de Caramel... On aurat tout vu !

    Un lac de caramal. Non mais, les trucs bizarres fallait arrêter un peu hein ! Okay c'était Halloween mais bon...Le labyrinthe de géantes toiles d'araignées gluantes avec -ou non- des araignées de tailles sans doute des araignées de taille équivalentes à la toile. Un champ de citrouilles, dont certaines trop mures abritaient des trous géants...et maintenant un lac de caramel. Avec pour seule barque ce qui ressemblait a un rondin de bois, un peu trop petit et ayant connu des jours meilleurs.

    Je te jure, si on tombe dedans à cause de toi je...Je sais pas encore ce que je ferais mais je trouverais!

    -Moi je sais ce que je ferais dit-il en lui adressant un regard et un sourire plus lubrique que jamais, mais encore faut-il tomber dedans, et avoir envie d'y tomber.

    Personnellement, le blond avait deja assez de toile d'araignées sur ses bandelettes de momie poussièreuse...sans compter qu'il n'était pas vraiment habillé en dessous ses bandelettes, simple un sous vetement plus sommaire que jamais au cas ou...et qu'il n'avait pas envie de finir la survival test, tout poisseux de caramel...même si c'était un de ses petit fantasme perso...en remplaçant le caramel par du chocolat, parce que le chocolat c'est la vie.

    -Mais comme je suppose qu'on a pas le choix il va falloir reflechir à une petite stratégie pour traverser ce lac somme toute original.

    Rayan posa son regard sur la branche qui semblait traverser le lac et leur servir de pont, plus que fragile jusqu'à la berge d'en face. Finalement il aurait preferé la boue...la caramel c'est bon, mais c'est drolement chiant a laver une fois que ça a durcit. D'ailleurs...il trempa son doigt dedans à tour.
    Non il était a peine tiède...ça ferait pas mal de tomber dedans, mais il était assez épais pour que la nage soit une torture voire quasiement impossible. En gros une chute dans ce lac de caramel c'était la fin du survival test.


    -C'est decidé, on ne doit pas tomber la dedans Princesse...même si ça me donne des idées très interessantes, on ne tombera pas la dedans.

    Il s'approcha de la planche et posa un pied dessus. Cette dernière tangua, et s'enfonça un peu dans le lac. Rayan testa la stabilité de son pont de fortune et posa son autre pied dessus. Si l'un d'eux devait tomber dedans en premier autant que ce soit lui. Mais la planche resista. Même si c'était inutile a cause de la corde, il tendit sa main à Grace, tout en se deplaçant doucement, faisant glisser ses pieds l'un après l'autre, centimètre par centimètre sur la planche, pour faire de la place à grace.
    Il regarda les pieds de sa copine, et fut presque contente qu'elle est du abandonner ses chaussures au debut de parcours...sinon la traversée de ce lac aurait été encore plus compliquée...même si il ne doutait pas un instant qu'elle soit aussi à l'aise sur des talons haut et dans une paire de pantouffles moelleuse
    .

    -C'est parti !! dit-il avec un note impatiente dans la voix.

    Vivre dangereusement c'est une chose qu'il adorait faire. Et c'est dans les situation comme ça, que son ancien lui se reveillait. Celui la même qui avait preferer se jeter de sa chambre du conservatoire plutôt que de faire plaisir à ses parents. Un instant, son visage s'assombrit, mais il se reprit bien vite. Sa vie n'était pas en jeu sur son pont fragile, et il n'entrainerait pas Grace dans un truc où elle risquerait d'y rester...et le jeu même s'il portait le nom de survival test, n'était pas vraiment mortel. N'est-ce pas ? Non il n'allait pas commencer à psychoter, ce n'était pas le cas se dit-il pour se reprendre en main.
    Il sentait sous ses pieds, la planche qui bougait doucement, a cause de son poid et de la stabilité précaire de ce pont étrange. Mais une vague de d'adrénaline le secoua, faisant rougir ses joues, comme s'il avait courru un marathon. Courir sur cette place instable, comme s'il courrait sur la poutre dans une salle de gym, lui faisait horriblement envie.


    -Tu crois qu'elle tiendrais si on courrait dessus ? Demanda-t-il plus pour lui même qu'en attendant une vrai réponse.

    Il regarda Grace en souriant, ses yeux petillants de malice et de cette envie de tester le danger. Mais il ne le ferait pas. Parce que cette corde les attachaient ensemble, mais l'envie d'essayer était là. On ne s'essaye pas a ce genre de chose, sans connaître les capacités de son partenaire. Dommage.


    -Allez viens ! On va traverser ce pont, doucement mais surement !


{HRP: Je passe mon texte en Palegoldenrod, sinon on arrive pas à lire }

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.idfforum.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Mar 21 Fév - 13:15

-C'est decidé, on ne doit pas tomber la dedans Princesse...même si ça me donne des idées très interessantes, on ne tombera pas la dedans.

    Mmmh, j'avoue qu'il y beaucoup de possibilités avec du caramel nous recouvrant...J'imagine d'ici...Bref, c'est pas le moment, on verra ça à la fin du survivante test n'est ce pas? Omagad, faut que j’arrête de nous imaginer après, sinon j'arriverais jamais à m'en sortir. D'ailleurs, faudra que je prenne une douche, parce que bon, la citrouille mûre... Quoi que, une douche à deux ça peut être amusant, non? Bref, qu'est ce que je viens de dire moi? Ah oui, ne plus penser à ça. Gosh, je croise les doigts, j’espère que la planche va pas céder sachant qu'il vient de se mettre dessus. D'ailleurs c'est quand même vachement galant de tester la stabilité avant que je grimpe dessus. Je souris en acceptant sa main et place les pieds dessus. Je retiens un éclat de rire de savoir qu'a tout moment ou peut simplement tombé et si il y a peine vingts minutes dans le trou je n'avais qu'une envie : partir, là j'étais plus grisée qu'autre chose, et c'était encore mieux qu'avec Constance puisque j'étais avec Rayan. Et vu la note d'impatience qu'il avait dans la voix, il n'avait pas peur non plus. Bon, tomber la dedans serait franchement désagréable mais ça pourrait quand même être amusant après tout, non?


-Tu crois qu'elle tiendrais si on courrait dessus ? Allez viens ! On va traverser ce pont, doucement mais surement !
-Pourquoi faire lentement si on peut s'amuser en allant vite?Et si on tombe et bien...Tans pis!

    Bah quoi c'est vrais? Ca peut toujours être marrant! Non? Tans pis, il à envie d'essayer et moi aussi, au pire qu'est ce qui arrivera? On tombera tout les deux dans un lac de caramel, j'avoue ce serait un peu con mais c'est pas grave. Je le pousse dans le dos pour le forcer à courir, comme ça il à pas le choix. On doit quand même avoir l'air de gros tarés, tout les deux, attachés au poignet et courant au dessus d'un lac de caramel sur une planche qui n'a pas l'air très stable. Je ne peux retenir un éclat de rire limite hystérique en nous imaginant, et puis c'est tout de même grisant. Je m’arrête de rire net tout en m'accrochant aux épaules de Rayan, priant pour ne pas le faire tomber. Oui bah quoi? C'est pas ma faute si il y avait du caramel sur la planche et que j'ai glissé! Non, je suis désolée, c'est pas ma faute! Bon okey, un peu quand même mais chuuuut, faut pas le dire! N'empèche, heureusement qu'il y avait Rayan. Bon allez, on va pas se laisser abattre pour ça, on repart de plus belle, GO GO GO! Bon, c'est pas qu'il est quand même vachement longs mais il est vachement longs ce lac et je suis quand même vachement contente qu'on en ai finis. Je rigole toujours quand je me jette sur le dos de Rayan et l'embrasse dans le cou, ce qui est pas pratique pratique avec le lien mais c'est pas grave!


[Désolé je galère >///<]

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   Dim 6 Mai - 18:17

{HJ: Désolé! Je l'avais écrit et j'ai complétement oublié de le poster à cause des exam à la fac T-T}

    -Pourquoi faire lentement si on peut s'amuser en allant vite? Et si on tombe et bien...Tans pis!

    -D'accord, puis que tu me le demandes comme ça ! On va courire princesse ! Et si on tombe je lecherais chaque centimètre carré de ta peau pour enlever ce caramel ! Dit-il en riant

    Courir, c'est ce que le blond avait envie de faire la tout de suite d'un coup. Il ne le dit pas, pour ne pas passer pour un idiot. C'est leur vie qui étaient la quand même. Le blond ne voulait pas être responsable de trépas de sa copine...et d'ailleurs vous imaginez le ridicule de la situation ? A l'autopsie, si jamais ils retrouvaient un jour leur corps, on trouverait une mort par noyade sur une overdose d'ingurgitation de caramel liquide et poisseux.

    Brr !! Quelle horreur ! Non il avait décidement pas envie de finir comme ça ! Il avait quand même encore en tête de presenter sa copine a Allen, et puis de...de...oh il avait des choses à faire avec Grace bon sang ! Il pouvait pas mourir maintenant et elle non plus !
    Fort de cette resolution, et il fallait l'avouer un peu poussé par sa copine, il se mit a acceler sur la branche qui se mit a plier sous leur poids et a remuer comme si elle était prise d'une violente quinte de toux. Autant dire que courire sur l'eau c'était peut-être plus faisable. Le caramel remplissait peu à peu la planche, la rendant de plus en plus glissante.
    Grace s'accrocha a lui a un moment. Elle avait failli piquer du nez. Tiens elle se mettait à rire, mais ils recommencèrent a courir, pour finir par faire du patin sur la planche parce que non seulement c'était encore plus amusant mais en plus c'était plus rapide. A un moment Rayan cru bien qu'il allait y passer, mais ouf ! Il voyait la berge en face. Et en prenant une grande inspiration, ils accélèrent ! Et arriver à la fin, ce fut la grosse glissade...

    Mais heuresement...c'est sur le sol qu'ils finirent leur course. Le blond éclata de rire. Puis il se revela. Ses chaussures était pleine de caramel, et ses bandelettes en étaient toutes impregnées par endroits. Mais c'était tout de même bien marrant tout ça quand même.
    Grace lui sauta sur le dos, et l'embrassa dans le cou, déclanchant une vague de frisson pas du tout desagréable chez le petit Rayan. Il se mit a rire en lui demandant d'arrêter, comme un enfant sous la torture des chatouilles. Plaçant ses bras sous les jolies fesses de sa copines il se remit en route comme ça. Il pouvait la porter, elle était pas bien lourde et surtout, même si elle était grand, il l'était lui aussi. Oh et puis c'était sa copine, donc si il voulait lui toucher les fesses lui il en avait en le droit.


    -Et bien voilà, on est encore vivant ! Flute je pourrait pas faire un goûter caramélisé cette nuit dans ma chambre ! Dit-il en riant et sans la lâcher pour autant.

    Prenant une petite inspiration, il se mit en route vers la prochaine étape. Le temps ne lui paraissait pas si long que ça avec Grace. Si il avait eu peur un instant, d'en avoir marre et d'avoir les nerfs qui lache en plein milieu, il fut au contraire bien surprit que ce ne soit pas le cas. Finalement c'était peut-être la fille qui lui fallait, maintenant, avec le caractère qu'il avait. A chaque étape de sa vie, la copine qui va avec ! Yeah ! La mode même dans la vie amoureuse ! Non il se gifla mentalement. Pour le moment, il avait pas envie de penser au futur...après tout, pour y penser, fallait sortir vivants d'ici...et là c'était pas encore gagné après tout ! Mais il avait bon espoir.

    Au bout d'un moment la princesse qu'elle était, fini par lui dire qu'elle pouvait marcher toute seule et il la posa par terre non sans lui voler un baiser au passage. Il avait peut-être demandé a ce qu'elle soit sa copine sur un coup de tête, mais un de tête qui avait du flair ! Elle était pas aussi chiante que toutes les filles de cette école ! Bref, il était content le Rayan, très content même !

    Et on marche, on marche, on marche ! On ne fait que marcher depuis le début de ce survival test ! C'est quand qu'on s'arrête hein ? Même pas un endroit « neutre » pour se reposer ! Non ! Okay ça s'appelait survival, mais c'était pour Halloween...c'était peut-être pas necessaire de le faire comme si tout le monde allait y rester ? Ou pire de faire en sorte que tout le monde y reste ! Kurusu était assez fou, pour y avoir pensé !
    Hey...attendez ! On parlait de campement, de repos...c'était pas un campement là-bas au loin ? Je crois bien que si Rayan...


    -Hey Princesse ! Regarde y'a un campement un peu plus loin...

    Puis prit d'un gros doute, lorsqu'il furent plus près, il déclara :

    -Mouais, pour un camp de survivants c'est calme quand même...finalement...

    Mais aussi loin que le lui permette ses yeux, il ne voyait pas une fin au hautes barrières et grilles qui encadraient ce camp. Donc...c'était la prochaine épreuve ? Rayan, se retint de pousser un soupir. En regardant un peu mieux, on pouvait voir quelques ombres sous certaines tentes.

    -D'après toi...c'est des amis ou des choses a éviter ? Demanda-t-il à Grace.

    Et surtout...où était le piège dans tout cela. Parce que traverser le camp c'était facile...mais après trois épreuves tordues...une toute simple comme ça...c'était trop beau pour être vrai !

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.idfforum.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entre la Peur et l'Horreur [Grace K. Greene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.
» Atelier de travail entre entrepreneurs dominicains et haïtiens
» ENTRE LA DROITE REVOLUTIONAIRE ET LA GAUCHE REACTIONAIRE ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: HORS RPG :: Archives :: Events Clôturés :: Parcours : Survival Test {Halloween}-