AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Le soleil revient à Prodiges ! C'est bientôt l'été !
 

Partagez | 
 

 Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Mer 31 Aoû - 17:36

    C'est un jour qui commence, une matinée qui se termine. Et le début d'une flemmardise. Chaque matin est une torture, et chaque midi aussi. Il faut aller voir des gens que l'on n'aime pas, faire semblant de s’intéresser un minimum a eux. Quelle plaie, cette école!
    Mais Rayan tiens bon, depuis plus d'un maintenant, il ère dans les couloirs...et aujourd'hui n'est pas l’exception qui confirmera la règle. Aujourd'hui encore, il ère, comme une âme damnée.

    La sonnerie du cours qui a fait retenir son cri silencieux, son besoin d'air et de liberté! Déjà, sa chaise en classe est vide, et la cantine ne le verra parmi les premier à vouloir manger la nourriture pourtant délicieuse!
    non notre pauvre hère a décidé qu'il avait besoin de s'isolé un peu. Et il connait un endroit parfait pour cela! Un endroit ou peu de personne se rend...surtout à cette heure-ci! Mais vous saurez le lieu en temps voulu, ne soyez pas trop impatient.

    Il déambule dans les couloirs, vêtu d'un pantalon noir qu'il attache avec une ceinture blanche. Ses basket noires sont là aussi, il ne se balade pas encore pieds nu...enfin ça lui arrive...mais pas aujourd'hui. Il porte en guise de t-shirt, une chemise blanche, et a son bras la veste qu'il est sensé avoir sur le dos, pendant les heures de cours. Mais ne veut pas la mettre et elle est négligemment posée sur son bras. Son cartable en bandoulière sur son épaule, qui frappe à chacun de ses pas contre sa jambe ne semble pas le déranger tandis qu'il marche d'un pas léger et assez rapide vers ce lieu qui l'accueillera à bras ouvert...lui et sa solitude chérie.

    Il a traverser le parc d'un pas plus lent, pour ne pas attirer sur lui les regards de ces autres qu'il déteste tant, pour vouloir être le meilleur et que les grands soient fiers d'eux. La fierté ne sert à rien, à part a faire mal lorsqu'on force les gens à la ravalé de travers. Mais là encore c'est une autre histoire qui sera sans doute contée un autre jour.

    Le voila qui entre dans cette petite pièce un peu à l’écart du reste de l'école. Seuls ceux qui ont le nez dans les étoiles en permanence viennent ici. Pour étudier, pour se perdre, pour dormir...pour penser.
    Et c'est le cas de Rayan...lui il vient ici pour une toute autre raison...mais lui il faisait un peu ce que bon lui semblait.
    Il jeta un oeil autour de lui, et fut ravi de voir qu'il était dans le Planétarium. La pièce, plongée dans la pénombre, était rassurante et silencieuse.

    -Me revoilà dit-il avec un sourire en coin.

    Il se laissa glisser dans un des sièges qui bordaient le mur de la salle. Au dessus de sa tête, un plafond parsemé de point lumineux pour représenter le ciel étoilé. et des grosses boules pour représentez les planètes. En prenant les lunettes au centre de la pièce, on pouvait voir le ciel en relief, en 3D et s'imaginer être une étoile. Mais ce n'était la raison pour laquelle Rayan venait ici. Pas du tout.

    Le blond aux yeux d'émeraudes - des yeux qui brillaient d'ailleurs de plein d'étoiles parce qu'il était content d'être et surtout d'être seul- plongea sa main dans son sac. Et il sorti son harmonica. Un bijoux très cher à son coeur...un bijoux que Saki lui avait donné, non offert. La rare personne a qui il avait du mal à contre-coeur avant de partir ici. Il se souvenait de ses larme et de cette douleur dans sa poitrine. Mais il secoua la tête.
    Il porta ses lèvres à l'instrument de musique entre ses mains, et il laissa passer son souffle dedans. Les notes, graves et aiguës retentirent dans la pièce, que les murs renvoyaient et amplifiaient légèrement. Les notes montaient haut et chutaient rapidement, puis elle s'élevait doucement, semblable a un battement d'aile. Ce qu'il était en train de reproduire d'ailleurs. Les notent tourbillonnantes pour retranscrire en son, le vol d'une mouette sous les nuages grisonnants de l'orage. Des notes longues et étirées pour évoqué l'oiseau qui plane, et la chute, lorsqu'il pique vers le sol...et cette remontée légère mais hachée pour le battements des ailes blanches de cette oiseau majestueux et qui pourtant n'étaient pas beaucoup appréciée des gens.
    Il reposa l'instrument sur ses genoux avec un sourire.


    -Ca fait du bien, de pouvoir jouer un peu...

    Il aurait aimé avoir un piano, et laisser glisser ses doigts sur le marbre des touches. Pouvoir jouer la sonate du "Clair de Lune" de Beethoven. Mais pour le moment il ne pouvait pas. Il attendrait. Il reprit l'harmonica et recommença à jouer.
    Et à travers le son, il n'entendit pas de suite qu'il n'était plus seul. En relevant la tête, la bouche collée son instrument, et qu'il vit cette fille dans la pièce, la musique faillit s’éteindre, mais il voulait finir son morceau. encore quelques notes, et la musique se tut, simple souvenir sonore.

    Elle était belle cette fille, très belle. Mais le regard de Rayan se fit plus dur. Pourquoi ne pouvait-il jamais être seul quand il en avait besoin. Il la regarda sans se cacher.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Mer 31 Aoû - 18:22

    Est ce possible d'oublier? D'oublier qu'on a dix neuf ans, d'oublier que l'on manipule tout le monde a longueur de journée? Simplement oublier le passé. C'était la question que se posait Grace Kelly Greene en ce moment même. La sonnerie avait à peine sonné qu'elle avait bondit de son siège, laissant sa soeur en plan. Elle avait besoin de changer d'air, d'être seule, d'être elle même pour une fois. Elle avait beau tout faire pour paraitre forte, intouchable et tout ce qu'elle voulait paraitre, au fond d'elle, elle ne l'était pas autant.

    Elle avait donc laisser sa soeur en plant pour marcher d'un pas calme - même en plein craquage elle faisait attention a son image - perchée sur ses talons aiguilles vers un endroits ou il n'y aurait personne. Elle avait un peu faim mais tans pis, elle avait vraiment besoin d'être seule pour respirer, pleurer même peut être. Elle voulut aller a la fontaine mais il y avait du monde, de toute façon, dans sa petite mini jupe noir a volant et le bustier assortis elle avait un peu froids avec le léger vent. Elle erra au hasard et finit par atterrir au planétarium. Mais malheureusement il y avait encore quelqu'un. Elle allait tourner les talons lorsqu'elle entendit une musique s’élever, comme le son d'une mouette. Elle ferma les yeux et se laissa aller, quelques larmes coulant sur ses joue blanche. Elle fit quelque pas en avant, masquant le bruit de ses talons et tenant ses bracelets pour ne pas déranger le musicien qui avait la tête baissée.

    De sa main libre de bracelets, elle essuya les larmes qui avaient coulées sur ses joues et vit que le musicien relevait la tête et la regardait. La musique s’éteignît et le regard du garçons blonds au yeux verts se fit dur. Gracie eut un pincement au coeur bien que son visage n'en laissât rien paraitre. Personne ne l'avait jamais regarder comme ça alors qu'il ne la connaissait pas. Des regards comme ça elle en avait subis, avec les personne qu'elle avait pris comme cible et avec qui elle avait été une peste, mais jamais avec un inconnu. Et cela la déstabilisa légèrement bien que cela ne se marquât toujours sur son visage.

    -Pa..Pardon, je peux partir si tu veux, finit-elle par lâcher après avoir regarder le jeune homme des les yeux.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Mer 31 Aoû - 19:20

    Son regard s'était fait dur, direct...sans qu'il le veuille vraiment. Un masque, rien qu'un masque, destiné à la protéger des autres, destiné a le protéger de lui même et des mots qu'il employait, semblables à des lames de rasoirs. Ces mots qui blessent et qui ne pardonne pas.
    Il la détailla de la tête aux pieds, sans même se cacher. Pourquoi de toute façon, il ne prenait de gants avec personne pourquoi le ferait-il avec elle. De longues jambes, des hauts talon, une silhouette gracile, bien dessinée. Des vêtements drôlement courts quand même.
    Puis il arriva a son visage, où il pu voir, même avec la distance qu'il y avait entre, le sillon salé des larmes sur ses joues. Et même si Rayan prétend le contraire, cela ne le laissa pas de marbre. Les larmes sur son visage de poupée magnifique, était semblable a du verre sur son coeur de garçon rebelle et renfermé.
    Elle ne semblait pas pleurer a cause de lui, mais l'espace d'un instant il avait les yeux de la jolie blonde s’écarquiller lorsqu'elle avait croiser son regard.

    Elle plongea son regard bleu dans le sien. Une lutte? Elle avait perdu d'avance. Le blond, jamais au grand jamais ne baissait les yeux. Même devant une fille en pleurs. Une fierté d'homme mal placé ou non, détourné le regard c'était avoué sa faiblesse. Et Rayan détestait avoir l'air faible. Pendant un moment il serra son harmonica si fort dans ses main, qu'il se fit mal à la main. Puis détourna les yeux vers lui pour vérifier qu'il ne l'avait pas abîmé, passant sur la surface lisse et grise, des doigts presque amoureux.
    Il haussa doucement les épaules. Qu'elle reste si cela pouvait lui faire plaisir.
    Sa voix légère mais froide sortie de sa bouche, avant même qu'il ne pense les mots:


    "-Pa..Pardon, je peux partir si tu veux"

    -Si tu tiens ta langue, je m'en moque que tu restes...

    Sa voix n'était pas froide, mais glacée. Identique à son regard. Rayan n'aimait personne à part sa musique. Il n'aimait pas les gens qu'il ne connaissait pas. Il n'aimait ce stupide sentiment de compassion qui commençait à lui serrer le coeur, lui donnant envie d'aller la prendre dans ses bras, comme il aurait voulu le faire il y a quatre ans avec Saki. Il chassa de nouveau de souvenir de cette fille de sa tête, et regarda de nouveau la fille.
    Puis il porta de nouveau son instruments à ses lèvres et la musique recommença.

    Légère, grave, basse...Poignante. C'était le mot. Une musique triste qui donnait envie aux larmes de rouler sur les joues, la musique d'un être solitaire qui ne cherche pas de compagnie. Elle était comme ça elle aussi? Ressentait-elle se besoin de solitude poignant qui ne quittait jamais le blond qui jouait la mélodie sans la lâcher des yeux, comme la mettre au défi de s'approcher ou de partir.

    Puis la musique se fit plus aiguë, doucement, elle remonta, comme remonte le moral lorsque les nuages quittent le ciel, laissant plage aux doux et caressants rayons du soleil. La caresse délicate sur sa peau...la chaleur qui réchauffe les coeurs...il suffisait de fermer les yeux, pour le voir ou du moins l'imaginer. La musique est un flot d'images, que seul ceux qui savent écouter peuvent comprendre et voir.

    Il n'aimait pas voir les larmes qu'il ne comprenait pas, les larmes qu'il n'avait pas lui même fait rouler sur les joues des autres par des mots méchants et mal placés. L'envie de lui demander si son copain venait de la larguer lui traversa l'esprit...mais la musique resta calme et gracile, enveloppant les sens et apaisant les coeurs. Puis de nouveau la musique se tut.


    -Tu t'es fait larguée? demanda-t-il d'une voix totalement détachée, tandis qu'il sortait un chiffon doux pour essuyer son instrument.

    Cherchait-il la bagarre? Non...il parlait sans réfléchir, comme toujours. Le cynisme et la froideur dont il faisait preuve, n'était que le résultat de ce que les autres avait fait de lui petit à petit. Un garçon aigri n'aimait plus rien d'autre que ses secret et lui-même. Et pourtant, son coeur lui faisait mal...il mit sa sur le compte de sa propre musique...oui c'était sans doute cela.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Jeu 1 Sep - 9:21

    La jeune homme la détailla de la tête pieds, ça elle en avait l'habitude mais son regard était dur et froids et ça, elle n'y pas habituée. Le jeune homme blond lui dis qu'elle pouvait rester du moment qu'elle se taisait. Sa voix était glacé et chacun des mots qu'il prononçait était comme des coups de poignards au coeur de la jeune fille. Elle se laissa tomber dans un coin de la pièce, ses jambes replié sur le coté alors que le jeune homme recommençait a jouer. Elle appuya sa tête contre le mur, vraiment troublé, jamais personne ne lui avait parlé comme ça. Les gens avaient toujours eu le comportement qu'elle désirait avec elle, les seules personne qui avait cette attitude avec elle, Grace les avait martyriser. Mais jamais personne ne lui avait parler comme ça sans raison.

    Elle s'insulta mentalement, il fallait qu'elle se reprenne, après tout, elle était Grace Kelly Greene tout de même! Elle n'était "que" la voleuse d’œuvres d'art la plus recherché ainsi que sa soeur jumelle. Elle n'était pas une des vulgaire personne qu'elle manipulait. Un masque froids et provoquant retrouva sa place sur son visage, elle s'était repris et chacune des atteintes du jeune homme de ne se verrait plus, les larmes sur ses joues avaient séché, c'était comme si rien ne s'était passé. Elle ne se rendit compte qu'il avait recommencer a jouer que lorsqu'il s'arrêta.

    -Tu t'es fait larguée? demanda-t-il d'une voix totalement détaché.

    Avait elle vraiment l'air d'être le genre de fille qui se faisait larguée?! Encore pire, le genre de fille qui pleuraient après s'être fait larguée?! Non, elle ne l'était pas. C'était le plus souvent elle qui larguait les garçons, et les rare (très rare) fois ou ce fut elle la plaquée, elle n'avait pas pleurer au contraire, mais le garçon s'en mordit les doigts.

    -Dans tes rêves, lâchât elle d'une voix moqueuse. Et toi? Qu'est ce que tu fais ici tout seul, tu n'as donc pas d'amis?

    Ça y est, les hostilités étaient ouvertes...

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Jeu 1 Sep - 20:25

    Elle semblait mal à l'aise sous le regard du blond. Grand bien lui en face, Rayan n'allait pas être gentil avec elle juste pour flatter son ego. Il n'en avait absolument rien a faire de cette fille, il ne la connaissait même pas. Le fait qu'elle soit belle, et qu'elle le sache sans doute ne lui faisait ni chaud ni froid. Rayan n'était pas du genre hypocrite a dire le contraire de ce qu'il pensait, ou a faire le contraire de ce qu'il voulait faire, juste pour qu'on est une bonne image ou une bonne opinion de lui.
    Et apparemment, elle, elle n'avait pas l'habitude qu'on ne se jette pas à ses pieds quand elle entrait ou arrivait quelques part. Enfin il pensait, mais il se trompait peut-être. Mais son attitude par rapport aux regard glacée du blond ne lui laissait pas beaucoup d'option pour ce genre d'attitude.
    Elle se laissa glisser sur le sol, lui tournant le dos. Les jambes repliés contre sa poitrine. La position de défense qu'on adopte souvent pour se protéger de ce qui nous entour ? Était-ce pour se protéger des mots et du regard de Rayan ? Si c'était le cas, cela ne servirait à rien.
    Lui il recommença a jouer de l'harmonica, elle , elle était dans son coin. Et le silence se fit, seulement déranger par la musique de Rayan. Qui se stoppa de nouveau alors qu'il lui adressait de nouveau la parole tandis qu'elle semblait s'être repris en main, avoir remis son masque de femme fatale -a même pas 20ans ? L'avenir semblait très prometteur!- et se tournait de nouveau vers lui.


    -Dans tes rêves, lâcha-t-elle d'une voix moqueuse.

    Cela arracha un sourire a Rayan. Sa voix était agressive mais agréable à l'oreille aussi. La voix qui allait avec le corps n'est-ce pas ? Il posa son regard sur elle, comme s'il s'attendait a ce qu'elle réplique autre chose à son égard.


    -Et toi? Qu'est ce que tu fais ici tout seul, tu n'as donc pas d'amis?

    Rayan lâcha un sifflement, en faisant une grimace. Bien envoya la tigresse. Oui c'était bien son genre tiens. Une tigresse semblant inoffensive, mais lorsqu'elle sort les griffes devient une prédatrice de laquelle il faut se méfier sinon on est cuit...et sans doute à vie.
    Il haussa doucement les épaules. Son masque ne se fissura pas, son regard ne se fit pas embué par les larmes. Il lui adressa même un sourire, léger et remplie de cynisme, mais un sourire quand même.


    -Moi ? Mais je profite de ma journée...et tu as apparemment autant d'amis que moi, puisque je ne vois personne derrière toi répliqua-t-il sans se départir de son calme.

    Après tout...a quoi ça servait des amis hein ? A garder des secrets...oui, mais aussi a passer de bon moment. La seule personne qu'il considérait comme un ami ici, était quelqu'un qui lui ressemblait beaucoup, et qui n'était même pas dans sa classe. Il était aussi nouveau dans cet école, et se nommait Allen. Enfin, il apprenait a avoir de nouveau des amis, ces personnes a qui l'ont peut parler, sans avoir besoin de porter un masque en permanence.

    Il s'adossa a son siège, étendant ses longues jambes devant lui. Il avait même rouler en boule la veste de son uniforme, pour s'assoir dessus...preuve du respect et du bonheur qu'il avait a ce trouvé enfermé dans cette école.


    -Il résiste à l'eau ton maquillage au moins ? Tu vas ressembler a un panda sinon...quoique ça t'irait peut-être bien ? Dit-il d'un air plus moqueur que jamais.

    Oui les hostilités étaient ouvertes. Et Rayan avait envie de s'amuser un peu. Le désagréable est de retour !

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Ven 2 Sep - 10:41

    Le jeune homme blond lâcha un sifflement et grimaça. Grace sourit, touché. En y repensant, elle regrettait un peu bien que cela ne se vit pas. Elle en avait marre de toujours être méchante ou vache et de jouer un rôle et qu'est ce qu'elle faisait là? Un concours de vacheries avec ce mec qu'elle ne connaissait même pas. Il lui répliqua qu'elle avait a peu près autant d'amis que lui puisqu'elle était seule.

    -J'avais besoin de réfléchir, et c'est mieux d'être seul pour réfléchir.

    C'était surtout qu'elle ne pouvait se confier a personne, même pas à sa soeur. Elle portait constamment un masque dont elle ne pouvait tout simplement pas se défaire. Elle devrait normalement être la plus heureuse des filles, elle avait une soeur génial, tout ce qu'elle voulait, elle était belle - autant dire les choses comme elles sont - mais malgré tout, elle n'était pas particulièrement heureuse, jamais elle ne pouvait faire tomber le masque qui lui collait à a la peau. Masque qu'elle avait elle même créer pour se protéger, ne pas être blessée.

    -Il résiste à l'eau ton maquillage au moins ? Tu vas ressembler a un panda sinon...quoique ça t'irait peut-être bien ?

    -Bien sur qu'il est waterproof, dit-elle en levant les yeux au ciel, et non je crois que c'est une des rares choses qui ne m'aillent pas.

    Elle n'avait même pas chercher a être vache ou cassante, elle en avait vraiment marre, mais si Rayan continuait sur sa lancé, le concours allait reprendre malgré elle...Elle appuya sa tête contre et soupira de façon inaudible elle avait un pressentiment qu'elle esperait faux qui lui disait que le jeune homme n'allait pas s’arrêter là.

    [désolé c'est court ><]


--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Ven 2 Sep - 19:40

    Un sourire. C'était déjà bien mieux que les larmes ou les mots blessants qui pouvaient sortir de leur bouche à tous les deux. Mais l'instinct du blond lui dictait de rester sur ses gardes. Elle semblait ne pas avoir tant que ça envie de se battre, et il n'était pas venu s'isoler dans un coin de l'école pour se crêper le chignon avec une grand blonde !
    Il détourna son regard d'elle, et regarda ses pieds. Il n'allait pas passer sa journée à la regarder, elle risquait de croire qu'il la trouvait belle...ce qui n'était pas totalement faux. Mais Rayan avait une fierté, et une réputation a tenir. Déjà qu'il avait invité une fille de sa classe au bal...alors les rumeur, elles devaient aller bon train !


    -J'avais besoin de réfléchir, et c'est mieux d'être seul pour réfléchir.

    Ah bon ? On réfléchi mieux quand on est seul? Sans doute pour ça que son cerveau était aux abonnés absent depuis qu'elle avait fait irruption ici. J'entends d'ici, les cri qui disaient que les mecs ils n'avaient pas de cerveau...mais si ! Rayan en a un...qu'il utilise trop bien pour faire le contraire de ce qu'on lui demande sans cesse chaque jour !

    -Les étoiles sont pas très bavardes en effets...et les murs non plus.

    Puis il eut un sourire moqueur. Mais il ne l'adressait pas à elle, mais plutôt a ce qu'il était en train de penser. Elle allait pas pouvoir réfléchir, puisqu'il était là. Si ? Apparemment non, parce qu'il était décidé a lui pourrir la journée pour le moment.

    -Bien sur qu'il est waterproof, dit-elle en levant les yeux au ciel, et non je crois que c'est une des rares choses qui ne m'aillent pas.

    Rayan éclata de rire. Dans le genre, pas du tout prétentieuse, elle en tenait une couche quand même. Enfin, elle n'était pas vraiment vantarde, puisqu'il était vraie qu'elle était belle et surtout bien proportionnée physiquement. Mais de la a dire que le maquillage du panda était une des rare chose qui ne lui allait pas. Ma fois, il y a des filles comme ça, qui se croit au dessus de tout.

    -Tant mieux pour toi alors. Parce que une chose est sur, les larmes ça te va pas !

    Rayan ne la regardait même pas en disant cela. Il s'étira dans son siège, et se leva. Se faisait il déplia sa carcasse fine et haute, et entreprit de faire craquer son dos, pour débloquer les vertèbre coincées par la position assise bizarre qu'il avait adoptée.
    Il coula un regard vers elle, en plaçant ses bras croisés derrière sa tête. Si on lui enlevait ses talons, elle étaient à peine plus petite que Rayan. C'était pas mal pour une fille quand même !


    -T'es plutôt mignonne, et t'as des amis...alors pourquoi tu pleurais ? Demanda-t-il, sans une pointe de curiosité dans la voix, mais avec un sourire et un regard profond.

    Rayan, gentil ?! Non. Prévenant ? Encore moins. Il cherchait a comprendre pourquoi, peut-être qu'il pourrait faire pleurer des filles en la prenant en exemple. Mais n’empêche qu'il lui avait fait un compliment. Il avait glissé son harmonica dans sa poche, et s'approcha doucement d'elle, d'une démarche légère. A l'aise dans ses basket, comme on dit.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 3 Sep - 16:17

    -Tant mieux pour toi alors. Parce que une chose est sur, les larmes ça te va pas !

    Grace reteint de justesse une grimace, si toute a l'heure il avait sous entendus qu'il l'avait vu pleurer, là il l'avait clairement dit. C'était la première - et la dernière, ça elle y comptait bien - personne a l'avoir vu pleurer, enfin des vraies larmes, pas des larmes volontaires pour manipuler quelqu'un ou jouer la comédie. Pour elle, il avait un atout majeur sur elle, il l'avait vu dans un moment de faiblesse et pourrait s'en servir a tout moment. Et n'aime vraiment, mais vraiment pas ça. Elle le regarda quelques secondes pendant qu'il la regarda après s'être levé et pour une des premières fois de sa vie elle détourna les yeux. C'était le mec des premières fois ou quoi?

    -T'es plutôt mignonne, et t'as des amis...alors pourquoi tu pleurais ?

    Une lueur s'alluma a peine une fraction de secondes dans son regards, il avait dit qu'elle était plutôt mignonne. Elle avait l'habitude mais là, c'était différent, elle ne savait pas pourquoi son avis lui importait alors que d'habitude elle s'en fichait. Et puis, pourquoi lui demandait il pourquoi elle pleurait? Il ne la connaissait pas, et elle ne connaissait même pas son nom. Personne ne lui avait demander cela, enfin si mais pas comme ça. Elle ne se voyait pas se confier a ce parfait inconnus et puis, elle ne s'était jamais vraiment ouverte a personne, même pas à sa soeur. Si elle se confiait aux gens, son masque tomberait et elle ne désirait surtout pas avouer ses faiblesses. Si elle avait créer ce masque c'était pour se protéger. Au fond d'elle, Gracie avait peur, peur d'être blessée, abandonnée, même si cela ne voyait pas extérieurement, enfouie a l'intérieur d'elle il y avait une blessure a laquelle elle ne voulait surtout pas penser.

    Qu'est ce que ça peut te faire? Demandât elle. Tu ne me connais même pas...

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Ven 9 Sep - 21:44

    Si vous saviez comme ça passait au dessus de la tête de Rayan, de savoir qu'elle avait peur qu'il use de ce qu'il avait vu contre elle. Il aimait être blessant avec les gens, mais de la à les mettre mal à l'aise si ils ne lui avait rien fait. C'était mal de le connaître. Mais dans cette école il devait y avait au total deux ou trois personne qui le connaissait vraiment, donc de dire qu'elle ne pouvait pas le savoir n'était même pas un mensonge.
    Elle suivit son regard, et leva ensuite la tête vers lui. Durant un instant leur regard se croisèrent et Rayan eut un petit sourire. Les larmes, même si c'était moche et pathétique, faisait briller ses yeux. C'était sans doute quelqu'un qui avait conscience de tout ce qui pouvait la rendre plus vulnérable et plus jolie aux yeux des autres. Donc il ne fit pas de commentaire.

    Elle détourna d'ailleurs les yeux la première. Rayan leva a nouveau un sourcil, sans se départir de son sourire. Une idée lui trottait dans la tête, mais pas sur qu'il se laisse a la mettre en pratique. Après tout, il la connaissait pas cette fille, peut-être qu'elle allait mal réagir. Oh et puis, il s'en moquait bien. Il allait voir ça plus tard.

    Lorsqu'il lui dit qu'elle était plutôt mignonne, elle tiqua, et releva la tête. Son regard brillait de nouveau, mais ce n'était plus les larmes cette fois. Il aurait mis sa main au feu, que c'était de la fierté féminine ! Ah c'est fille, elles aiment toutes qu'on les complimentent ! Mais Rayan n'avait pas l'intention d'être gentil avec elle à la base. C'était comme si elle était venu le chercher. Il était seul et tranquille, et elle avait fait irruption dans sa bulle en ruisselant de larmes cristallines. Pas que cela lui faisait quoi que ce soit -enfin si mais il ne comptait pas l'avoue tout haut hein- mais il pouvait faire passer le temps autrement ! Tout en l’embêtant au passage !


    Qu'est ce que ça peut te faire? Demandât elle. Tu ne me connais même pas...

    Rayan s’arrêta de lui tourner autour. Est-ce qu'il allait lui répondre ? Allez soyons fou, ça pourrait être amusant de voir jusqu'où il pourrait aller avec elle. Et puis elle était mignonne, mais si pour le moment, il n'y a que le jeu qui le poussait vers elle.

    -On dit toujours que c'est plus facile de parler à un parfait inconnu qu'à des gens qu'on connait... dit-il en haussant vaguement les épaules.

    Il alla se placer en face d'elle. Il était à pleine plus petit qu'elle, mais elle avait sans doute au moins cinq ou huit bon centimètre de talons. Il ne faisait le pauvre gars, qu'un 1m78 même si d'ici la fin de sa scolarité il allait grandir encore un peu...ou peut-être un peu beaucoup. Mais enfin ce n'était qu'un détail sans importance après tout. Il la fixa, essayant de capter son regard. Il y parvint, mais elle tourna de nouveau la tête. Elle était si timide que ça?
    Alors il osa, il posa une main sur sa joue et la força a le regarder.


    -Je ne mord pas les filles dont je connais pas le nom. Comment tu t'appelles ? Dit-il avec un ton un peu moins froid et ironique que plus tôt.

    Il n'était pas plus gentil, mais il était un peu moins méchant on va dire.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 10 Sep - 8:48

    Le jeune homme tournait autour de la blonde, ce qui la mettait légèrement mal a l'aise. Pas assez pour que cela se voit évidemment. Elle avait l'impression d'être jugé, et pas dans le bon sens comme elle en avait l'habitude. Enfin, elle avait l'habitude qu'on la juge mal, mais c'était toujours voulus, alors que là, elle avait l'impression que le garçon se faisait sa propre opinion et qu'elle n'avait aucune emprise sur celle ci. Bon, c'était le cas en même temps, et elle n'aimait pas ça.

    -On dit toujours que c'est plus facile de parler à un parfait inconnu qu'à des gens qu'on connait...


    -C'est peut être vrais, mais les inconnus auront moins de scrupules à utiliser ce que des personnes lui auront confié qu'un ami...

    Elle avait lâché ça sans réfléchir et ce serait bien donné une gifle. Elle réfléchissait toujours avant de parler en temps normal, l’impulsivité c'était ce qu'elle reprochait toujours a sa soeur qui l'était beaucoup trop à son gout et avait toujours des réactions irréfléchies. C’était aussi une des raisons qui faisait qu'elle ne manipulait quasiment personne en sa présence et surtout qu'elle n'aimait pas être confrontée a une situation difficile avec elle. Constance avait presque toujours les réactions que Grace n'aurait pas eu, la deuxième raison étant qu'elle trouvait sa soeur trop naïve. Elle remarqua que le garçon avait arrêté de lui tourner autour pour se placer devant elle. Il était légèrement plus petit qu'elle, mais seulement grâce a ses talons. Sans eux, ce serait elle qui malgré sa grande taille - pour une fille - serait un peu plus petite.
    Gracie sentit le regard du blond fixé sur elle. Elle ne voulait pas croiser son regard, croyant qu'une quelconque faiblesse s'y reflète, ce qui serait vraiment inhabituel d'ailleurs vu qu'aucune vraie émotions n'était dans son regard. Elle finit par relever légèrement les yeux, croisant son regard. Jamais elle ne s'était perdue dans les yeux d'un garçon, enfin pas réellement, mais là, elle ne savait pas pourquoi, elle craignait que cela lui arrive, tout était inhabituel avec ce garçon, et elle avait la très désagréable impression qu'elle ne maitrisait absolument rien. Elle finit par détourner les yeux et retint un frisson en sentant une légère pression sur sa joue qui la força a regarder le blondinet.

    -Je ne mord pas les filles dont je connais pas le nom. Comment tu t'appelles ?


    "Si je te le dis tu pourras me mordre" pensa-t-elle ironiquement. Mais d'un autre coté, elle était curieuse de connaitre le nom du jeune homme. Et puis, son ton n'avait pas eu l'air pas particulière gentil mais un peu moins méchant quand même.

    -Grace. Grace Kelly Greene. E toi? Demandât-elle simplement.

    Son nom, elle en était fière. Sa mère, passionnée d'histoire avait voulue donner un nom historique a chacune de ses filles. La fiancée de Mozart pour sa soeur, et l'actrice future princesse pour elle. Elle avait toujours admirée cette femme, belle et prestigieuse. C'était elle qui très vite l'avait influencée à jouer la comédie, bien que Greene s'en serve plutôt pour manipuler les gens que pour les divertir. Et puis, elle admirait par dessus tout sa beauté.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 10 Sep - 23:16

    -C'est peut être vrai, mais les inconnus auront moins de scrupules à utiliser ce que des personnes lui auront confié qu'un ami...

    Rayan lui lança un regard un peu moqueur. Est-ce qu'il avait une tronche a vouloir se servir de tout ce qu'il avait vu contre elle? Oui, bon d'accord je vous l'accord...mais on va reformuler la question. est-ce qu'il avait une tronche a connaitre assez de gens qui le supporte, pour partager avec eux ses déboires et rencontres de la journée? La tout de suite, vous voyez qu'il était pas vraiment dangereux le petit blond qu'il était.

    -Pas faux. Mais encore faut-il avoir des gens à qui raconter tout ça répliqua-t-il d'un ton totalement neutre.

    Cela le peinait de ne pas avoir d'amis a qui tout raconter? Non pas du tout. Et surtout ce n'était pas le genre de chose qu'il allait raconter a Allen. Il parlerait peut-être de la fille qu'il avait vu au Planétarium un jour, et de Saki aussi...un jour...mais pour le moment il n'en était pas encore là.


    -Mais n'ais crainte...je serais presque aussi muet qu'une tombe...

    Il lui adressa un sourire, voulant presque dire "on ne trahis pas les jolies filles". Sauf qu'il avait une façon de penser bien a lui, donc un peu différente de celle des autres pour ne pas dire totalement. Et que même si son regard disait exactement cela, l’interprétation pouvait-être pris pour de la moquerie.
    Elle le regarda, et détourna la tête, mais il y remédia. Puis, elle répondit à sa question, tout en la lui retournant.


    -Grace. Grace Kelly Greene. Et toi? Demanda-t-elle

    Il fut pendant un instant, tenter de ne pas lui répondre, mais il allait être un tout petit peu poli avec elle, pour la première fois de la journée.

    -Rayan. Rayan MacKallan...dois-je t'appeler Princesse et dire que c'est un honneur de te rencontrer? demanda-t-il un peu moqueur.

    C'était par rapport à son prénom certes, mais aussi parce qu'elle semblait vraiment être de celle a qui le physique réussi. Il esquissa une petite courbette, avec une main dans le dos, avant de se redresser avec un immense sourire. Sans doute sa première boulette de la journée. Mais Rayan était comme ça, où on le prenait au sérieux et on se vexait, ou on laissait courir et ça passait tout seul. Il était un clown déguisé en élève, parce qu'étudier et devenir un prodiges ne l'intéressait pas le moins du monde.
    Et surtout malgré ses mimiques, et ses étourderies, la jeune femme ne le laissait pas totalement indifférent. Vous voyez que c'était pas un coeur de pierre le petit rebelle. Seulement, il mettait ça sur le compte de ce qu'il faisait lorsqu'elle avait fait irruption en larmes devant lui.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Dim 11 Sep - 8:42

    Le jeune homme lui rétorqua d'un ton totalement neutre qu'il fallait encore avoir des gens a qui raconter tout ça. Elle n'en avait pas, elle ne se confiait même pas a sa soeur. Elle se protégeait trop pour se confier a quelqu'un. Elle avait trop entendue d'histoire de trahison pour avoir la faiblesse de se confier a quelqu'un, elle n'avait assez confiance en personne pour faire cela. Il lui dit aussi de ne pas avoir de crainte, qu'il serait presque aussi muet qu'une tombe avec un joli - il fallait l'avouer - sourire. Elle ne savait pas si elle devait prendre cela pour de la moquerie ou si il était sincère. Elle préféra n'envisager aucune des deux solution et d'ignorer cette phrase. Il répondis a sa question, réponse accompagné d'une plaisanterie, ou d'une moquerie peut être.

    -Rayan. Rayan MacKallan...dois-je t'appeler Princesse et dire que c'est un honneur de te rencontrer?

    Il exécuta une petite courbette avant de se redresser avec un immense sourire. Kelly ne put s’empêcher de sourire, retenant un rire. C'était un sourire amusé, mais sincère pour une fois. Un sourire ou ne paraissait aucune moquerie ou ironie comme celui qui apparaissait en général sur ses jolies lèvres. Ce jeune homme s’appelait donc Rayan, Rayan MacKallan. Elle réfléchit a ce qu'il venait de faire, sachant pertinemment que c'était une moquerie. Seulement, il n'avait pas l'air d'avoir fais ça méchamment. Elle décida donc de le prendre a la rigolade et de ne pas se vexer ou se braquer.

    -Mais c'est une honneur de me rencontrer
    , répondit-elle, amusée. Et je ne dis pas non au fait que tu m’appelle Princesse.

    Elle plaisantait en disant cela, cela se sentait au ton de sa voix, et elle espérait que Rayan le prendrait comme telle.Sinon, et bien il penserait que son égo était encore plus surdimensionné qu'il le pensait déjà et l'était en réalitée. Elle avait confiance qu'elle se comportait de toute façon comme une princesse et qu'elle avait un égo trop grands.. Elle avait commencé toute petite, personne ne lui refusait rien, comme a sa soeur, et elle avait prit la mauvaise habitude d'avoir tout ce qu'elle voulait sans jamais donner rien en échange et en se comportant comme une peste. Elle envisageait souvent d'arrêter de se comporter de la sorte, mais une part d'elle lui disait que c'était impossible. Déjà parce que ça détruirait son image et ensuite parce qu'elle pensait qu'elle serait vulnérable. Et si elle n'hésitait pas a paraitre vulnérable au yeux des autres si il le fallait, être réellement vulnérable, ce n'était pas pour elle, loin de là.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 17 Sep - 23:55

    Si elle n'avait personne a qui se confier, elle qui semblait pourtant être sur de sa popularité alors vous pensez bien que Rayan avait encore moins de personne pour...non en fait lui il avait quelqu'un qui lui ressemblait et à qui il pouvait tout dire, parce que c'était un gardien des secret sur et qu'il savait qu'il pouvait se confier...et dans l'autre sens aussi évidement. Il n'irait jamais dire tout ce que ce garçon lui avait dit.
    Est-ce qu'il avait envie de devenir l'une de ses personnes à qui elle pourrait se confier. Non. Parce qu'il n'avait pas envie d'être gentil avec tout le monde. Une personne c'était déjà beaucoup. Et il ne fallait pas trop abuser des bonnes choses, même de celles que Rayan offrait alors qu'il n'en avait même pas conscience !


    Il lui demanda s'il devait l'appeler Princesse. Évidement pour lui ce n'était qu'une façon se moquer un peu sans être réellement méchant. Et il avait ensuite ponctué tout cela d'une révérence un peu moqueuse mais encore une fois, sans vouloir la blessée. Non il l'avait assez vu pleurer pour aujourd'hui. Il avait même été a deux doigts de lui dire « d'aller pleurer ailleurs » mais il s'était retenu à temps. Elle ne lui avait rien fait à lui, donc pour le moment il serait froid et distant, moqueur et ironique, mais pas méchant et mesquin.

    -Mais c'est un honneur de me rencontrer, répondit-elle, amusée. Et je ne dis pas non au fait que tu m’appelles Princesse.

    Elle avait sourit et même un petit rire. Voilà qui était déjà bien mieux. Et Rayan la trouvait bien plus jolie lorsqu'elle souriait que lorsqu'elle pleurait ou qu'elle voulait essayer d'être et de paraître forte alors qu'elle était sans défense et dans un état minable. Cette idée ne lui avait pas si tôt traversée l'esprit qu'il la renvoya paître dans son inconscient. Pas de méchanceté gratuite pour le moment.

    -Et bien alors tout l'honneur est pour moi, alors Princesse Grâce.

    Et bien quoi ? Elle lui avait donné l'autorisation de l'appeler ainsi. Et si il lui demandait si...non ça risquait de faire vieille technique de drague pourrie et il n'avait pas en tête de la draguer...enfin pas pour le moment. Rayan était un lourd et il était aussi un peu beaucoup pervers sur les bords, mais quand même...

    -Et comme je ne vous ai jamais vu Princesse, vous n'êtes pas dans ma classe...vous êtes dans laquelle ?

    Allez un petit peu de drague...ouais ça pourrait être sympa. Pas sur qu'il ne soit pas prisonnier de son propre jeu ensuite. Mais là il ne pouvait pas prévoir le reste, Rayan n'avait pas comme don celui de lire dans l'avenir. Ça lui aurait été bien utile a plusieurs moment de sa vie, à présent, il avait pris l'habitude de tout affronté la tête haute et un regard qui osait tout défier. vulnérable. Et si elle n'hésitait pas a paraitre vulnérable au yeux des autres si il le fallait, être réellement vulnérable, ce n'était pas pour elle, loin de là.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Jeu 22 Sep - 16:22

    -Et bien alors tout l'honneur est pour moi, alors Princesse Grâce.

    Grace fut légèrement surprise, elle avait effectivement donné son accord pour qu'il l'apelle Princesse mais ne s'attendait pas a ce qu'il le fasse. D'un côté, ça lui plaisait qu'il l’appelle comme ça. Ce n'était même pas par vanité, une autre personne l'aurait appelé comme ça, cela ne lui aurait fait ni chaud ni froids. Elle avait même le vague souvenir qu'un garçon qu'elle avait manipulé comme alibi l'avait appeler comme ça. Mais là c'était différent, elle ne savait même pas pourquoi.

    -Et comme je ne vous ai jamais vu Princesse, vous n'êtes pas dans ma classe...vous êtes dans laquelle ?

    Dans quelle classe elle était? Du haut de ses dix-neuf ans elle était dans la classe Gloire. Classe ou elle avait rencontré Anabeth qui avait l'air de prendre les cours au même niveau qu'elle. Par dessus la tête. Grace n'avait jamais vraiment eu besoin de s'accrocher pour suivre les cours, ça lui venait naturellement. Il suffisait qu'elle suive une heure de cours sur un chapitre et elle l'avait assimilée. Inutile de dire qu'elle séchait souvent les cours et qu'a chaque école qu'elle et sa soeur fréquentaient, elle faisait croire qu'elle et Constance n'étaient qu'une seule et même personne. En bref, les cours l'ennuyait fortement

    -Je suis dans la classe Gloire, et toi?


    Il ne devait pas être beaucoup plus jeune qu'elle. Dix huit ans peut être. Maintenant qu'elle y pensait, elle ne l'avait effectivement jamais vu dans sa classe et ce serait bizarre qu'il ai séché juste quand elle était là et inversement. Elle décida de le regarder d'elle même dans les yeux, sans les détourner. Sans s'en rendre compte, elle se mit a jouer avec un boucle de ses cheveux, l'entortillant sur son doigt. Chose qu'elle ne faisait jamais, c'était le genre de tic comme les larmes qui trahissaient les sentiments. Et en général, elle ne les laissait jamais paraître.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Ven 23 Sep - 11:54

    Tiens là, à l'instant, ce n'était pas de la surprise que le petit blond avait vu passer dans ses yeux. avec Rayan il faut toujours réfléchir avant de parler...parce qu'il n'a pas pour habitude de rater les occasion d'embêter les gens. Elle avait de la chance qu'il est décider de jouer la carte "gentil" avec elle, sinon le surnom qu'il aurait choisit aurait pu être bien plus blessante qu'un pauvre "princesse" pour elle.
    Et c'est donc ainsi qu'il avait décidé de l'appeler. Et apparemment elle pensait que c'était juste une blague...et bien non, elle allait devoir supporter se surnom a chaque fois qu'il allait la croiser.

    Avec sa chance ironique, le garçon allait rencontrer plein de personnes en peu de temps - vu comment c'était parti pour le moment- mais aucune qui soit dans sa classe. Juste histoire de lui faire sentir qu'il risquait de rester seul jusqu'à la fin de sa vie. Il poussa un petit soupir, avant d’émettre un claquement de langue désapprobateur. Qu'est-ce que ça pouvait lui faire d'être seul...après tout...ce ne serait qu'une juste punition pour un être comme lui. Son regard se fit plus dur un instant, mais à l'intention de la fille en face de lui, même si ça pouvait sembler être le cas.


    -Je suis dans la classe Gloire, et toi?

    Rayan eu un sourire plus moqueur que jamais. Puis il se mit à rire. Evidement. La Classe gloire...comme il commençait à détester cette répartition absurde des classes, et comme il détestait presque tout ceux qui se retrouvaient dans cette classe.
    Enfin si elle était dans cette classe, c'est qu'elle avait un peu le même âge qu'Allen. Et si elle avait le même âge qu'Allen...c'est qu'elle avait à peu près le même âge que le sien...ou peut-être un peu plus.


    -Je suis...pas dans ta classe, j'avais raison dit-il en lui tournant le dos.

    Il retourna s’asseoir, ou plutôt se vautrer dans un fauteuil où il s'était assis peu de temps avant.


    -Viens t'asseoir...ni toi ni moi n'allons grandir en restant debout de toute façon.

    Puis il releva les yeux vers elle. Elle croisa son regard, sans le détourner cette fois, mais elle se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux. Un tic nerveux? Un tic inconscient? Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire à lui de toute façon...vu la façon dont il l'avait accueillit, la seule chose qu'elle pouvait ressentir, c'était peut-être une honte passagère vis à vis de la faiblesse qu'elle lui avait montré.

    -Je suis dans la Classe Dorée finit-il par dire, et j'aurais 18 ans dans peu de temps...comme ça évite de réfléchir.

    Et de toute façon...il n'était pas parmi la classe normale qu'il aurait du être, puisque logiquement il aurait du être dans sa classe. Mais en bon rebelle, même sa classe, n'était pas en accord avec les règles de l'école.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Ven 23 Sep - 13:30

    Rayan eut un sourire moqueur et se mit a rire ce qui fit hausser un sourcil a Grace. Elle n'avait pourtant rien dit de spécial, juste sa classe. Elle le regarda lui tourner le dos et se vautrer dans un fauteuil en lui disant de venir s'assoir car ni lui ni elle ne grandirait en restant debout. Cette phrase arracha un sourire à la jeune blonde, de toute façon, avec son mètre soixante-quinze sans compter son habituelle paire de talon de minimum huit centimètre elle était déjà bien assez grande pour une file. Elle le suivit vers un fauteuil et s'y installa, le dos droit et les jambes croisée. Elle finit par se rendre compte qu'elle jouait avec une mèche de cheveux et arrêta immédiatement.

    -Je suis dans la Classe Dorée finit-il par dire, et j'aurais 18 ans dans peu de temps...comme ça évite de réfléchir.


    Dix-huit ans et dans la classe dorée? Ce n'était pas logique, il devrait être dans la sienne normalement. Elle se demanda comment cela se faisait qu'il était une classe en dessous de ce qu'il devrait normalement être. Elle repensa a son arrivée au planétarium. Elle était en larme et en plein craquage. Loin de l'état d'esprit dans lequel elle était maintenant, elle était plutôt amusée. Rayan était en train de jouer de l'harmonica. Jouait-il d'un autre instrument? Autant le lui demander.

    -Toute a l'heure tu jouais de l'harmonica, tu joue d'un autre instrument?
    Demanda-t-elle, en recommençant a jouer avec la même mèche de cheveux.

    [je dois y aller, si c'est trop court dis le moi]

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 1 Oct - 18:28

    Rayan passait en revue dans sa tête tout ceux et celles qu'il avait rencontré, avec il avait échanger plus de trois mots, et qui était évidement toujours dans la classe supérieure à la sienne. Tout ça parce qu'il n'avait pas envie de donner le meilleur de lui même...même si il ne connaissait rien de cette école, il avait vu venir le truc. Et il avait donner le pire...et voilà.
    Mais est-ce qu'il regrettait vraiment ses actes ? Pas du tout. Si il avait vraiment regretter, il aurait demander a grimper de classe en promettant de donner le meilleur de lui même. Et il ne l'avait jamais fait, bien au contraire.

    Elle vint s'assoir à coté de lui, comme il lui avait demandé. Brave fille. Et même sa pose disait qu'elle n'appartenait pas a une basse classe de la société. La droiture légendaire des aristocrates, et les jambes croisée, typique du sexe féminin. Cette école était pour les élites après tout. Et manifestement elle en faisait partie.
    Elle lâcha ses cheveux d'un geste presque sec. Avait-elle honte d'avoir ainsi un tic ? Rayan ne cacha pas son sourire. Et il n'arrangea pas sa position non plus. Les jambes croisées devant lui, à moitié affalé sur le fauteuil.
    Il leva les yeux vers les étoiles incrustées au plafond. Elles brillaient à peine parce que personne n'avait pensé pousser interrupteur qui aurait permis de les faire luire comme les vraies. Les étoiles, elle ne jugeaient personnes elles. Elle lui adressa la parole, le tirant de sa contemplation stellaire.


    -Toute a l'heure tu jouais de l'harmonica, tu joue d'un autre instrument? Demanda-t-elle, en recommençant a jouer avec la même mèche de cheveux.

    Il tourna doucement la tête vers elle, avec un regard ou rien ne pouvait être lu. Un regard totalement vide, qui n'avait a avouer, et qui avait tout à cacher.


    -Peut-être. Mais si je garde pour moi que je t'ai vu pleurer, tu gardes pour toi que tu m'a vu jouer. On est bien d'accord ?

    La seconde d'après il s'était levée, et sa tête était proche de la sienne, ses pieds posé sur le siège même du fauteuil, et il lui offrait un sourire étrange. Il pouvait voir des dessins dans ses yeux bleus. Il pouvait presque compter ses cils. Et soudain il prit conscience de sa proximité. Il entendait presque battre son coeur.

    -Et toi Princesse, de quoi es-tu capable ? Susurra-t-il doucement, sans s’écarter d'elle.

    Maintenant qu'il avait passé le cap de la compréhension, il n'était plus gêner le moins du monde.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Dim 2 Oct - 9:04

    Elle ne pouvait que remarquer le sourire de Rayan lorsqu'elle lâcha sa mèche de cheveux d'un geste sec. Elle se fit la réflexion de la différence de leurs position. Si elle était assise bien droite et les jambes croisée, comme a son habitude, lui était avachi sur son fauteuil. Si il lui arrivait de ne pas être particulièrement droite par exemple lorsqu'elle s'ennuyait en cours, elle essayait toujours de garder une certaine classe afin de coller a son image. Mais elle ne se voyait pas s'affaler comme il le faisait. Pour elle, tout était une question d'image et elle tenait a la sienne qui lui ouvrait multiple possibilité. Elle observa Rayan tourner la tête vers elle, doucement, avec un regard totalement vide. Regard qui cachait toujours quelque chose.

    -Peut-être. Mais si je garde pour moi que je t'ai vu pleurer, tu gardes pour toi que tu m'a vu jouer. On est bien d'accord ?

    Elle hocha la tête.C'était honnête. Un secret pour un secret. Elle ne comprenait juste pas pourquoi il ne voulait pas qu'on connaisse son talent. Était-ce un rebelle? Surement. Il ne voudrait pas cacher son don dans le cas contraire. D'un côté, elle pourrait très bien le raconter et nier en bloc le fait qu'elle avait pleurer. Il y avait de grande chance pour que tout le monde la croient elle. Mais d'un autre côté, lui saurait quand même qu'elle avait pleurer. Et puis, même si elle avait une confiance aveugle en son don, il pourrait peut être pour la première fois la trahir. Il s'était relevé et c'était dangereusement rapproché d'elle. Ils étaient tellement proche qu'il était presque impossible qu'ils ne se regardent pas dans les yeux. La proximité ne la gênait pas vraiment, loin de là. Elle se rendit compte qu'elle avait encore une mèche de cheveux entortillée autour du doigts, d'un geste presque agacé, elle cala cette mèche derrière son oreille.

    -Et toi Princesse, de quoi es-tu capable ? Susurra-t-il doucement, sans s’écarter d'elle.

    Ce dont elle était capable? Elle était juste capable de jouer la comédie à la perfection, sans compter ses aptitudes sportives et intellectuelles. Elle n'avait pas vraiment eu le choix d'un coté, un manque de souplesse ou d'endurance aurait pu foirer complètement le plan qu'elle n'aurait pas pu mettre au point avec sa soeur sans leurs capacités intellectuelle pour leurs multiples cambriolage. C'était anormal qu'on ne les ai jamais prise la main dans le sac et cela faisait que les filles avaient encore plus confiance en elles.

    -Je suis capable de beaucoup de chose,
    répondit-elle sur le même ton que lui.

    Elle appuya son dos sur le dossier, s'écartant ainsi légèrement de Rayan, lui lançant un regard et un sourire entre l'invitation et le défi.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 22 Oct - 23:46

    L'image. Ce que Rayan pouvait bien s'en moquer de son image ! Qu'il soit en uniforme comme c'était le cas en ce moment, en pyjama comme il lui arrivait parfois de l'être en cours parce qu'il estimait qu'une salle de classe était un bon endroit pour dormir, ou bien en jean troués...il s'en moquait.
    Ce que les autres pouvaient bien penser de lui, juste en un regard il s'en moquait. Il savait comme la plupart des garçons qui connaissent leur visages et leur corps ce qui pouvaient ou non plaire aux filles. Mais il ne faisait rien pour le mettre en valeur.
    Il était au niveau comportemental, l'exact opposé de la fille assise a coté de lui. Et c'était aussi peut-être ce qu'il l'amusait un peu dans cette rencontre. Et ce pourquoi il tentait de passer outre les protection de cette jeune femme, qu'il avait vu, au passage, totalement désarmée.
    Il avait une arme de choix. Et elle le savait. Peut-être aussi se doutait-il qu'il n'hésiterait pas à la détruire jusqu'à la dernière miette sans un ciller, si jamais elle ouvrait la bouche et en disait un peu plus que nécessaire.

    Si près et pourtant si loin. Il avait lu ça un jour. Pour cette il n’éprouvait rien d'autre qu'une curiosité naissante. Et elle, elle semblait gênée, enfin c'était le sens qu'il accordait à cette manie d'entortiller ses cheveux autour de son doigts comme ça. Ou alors elle était pensive. Mais lorsqu'on pense, on a pas cette lueur espiègle dans les yeux. Et encore moins cette attitude de défi. Elle cala d'ailleurs cette mèche gênante derrière son oreille.
    Que croyait-elle ? Qu'il n'oserait pas relever les défis ? C'était mal le connaître -bon d'accord, elle ne le connaissait vraiment pas- et penser qu'il n'osait rien. Or rien qu'avec ce qu'il avait prévu pour le bal -il faisait les finition de la soirée dans sa tête- on ne pouvait prétendre qu'il avait froid aux yeux.


    -Tu piquerais presque ma curiosité, tiens. Hormis ton intelligence et ton charme ravageur, je me demande bien quel est ce « tout » dont tu es capable dit-il avec un immense sourire.

    La suite, est-ce qu'elle était prévue ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non.
    En appuie sur son bras, le blond, laissa se dernier se dérober sous lui, et il bascula en avant. Elle, elle avait reculer dans son siège, pour mieux le regarder, avec cette lueur de défi dans les yeux. Le défi qu'elle lui lançait aurait pu être tout autre, et aurait pu se limiter a un banal échange de questions indiscrètes, auxquelles, ni l'un ni l'autre ne semblaient disposés à vouloir répondre. Et il se retrouva nez à nez -et ce n'est pas même juste une localisation imagée, pour décrire une rencontre fortuite, mais ce fut bien le cas.
    Et quoiqu'il en soit il l'embrassa involontairement ! Et il s'écarta doucement, sans cesser de sourire. Mais ce n'était plus le sourire suffisant qu'il lui affichait depuis tout à l'heure, ni le sourire rempli d'amertume qu'il avait adressé à ses larmes.


    -Oups ! Je suis vraiment désolé...de cette chute involontaire ! dit-il en appuyant bien certains mots.

    Il n'était ni désolé, ni involontairement tombé d'ailleurs. Mais c'était parfois plus sympa dit comme ça. Quoique, elle avait peut-être l'habitude d'embrasser n'importe qui, pour assoir sa domination sur cet être qui avait succomber à son charme irrésistible !

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Dim 23 Oct - 9:27

-Tu piquerais presque ma curiosité, tiens. Hormis ton intelligence et ton charme ravageur, je me demande bien quel est ce « tout » dont tu es capable.

La suite, elle n'en avait prévu que la moitié. Elle ne fut pas surprise lorsque Rayan se retrouva encore plus proche d'elle mais elle le fut lorsque leurs lèvres se touchèrent. Elle ne connaissait pas la sensation qui se rependait en elle, jamais elle ne l'avait ressentis auparavant. Elle avait souvent embrasser des inconnus pour parvenir à ses fins, mais ce baiser là était différent à ses yeux. Un fin sourire se dessina sur ses lèvres, un sourire sincère pas comme ceux qu'elle avait l'habitude de faire, sourire qui était rare sur ses lèvres. Et il disparut aussi vite qu'il était apparut, son coté méfiant reprenant le dessus. Elle avait l'impression que Rayan était le genre de personne qui n'hésiterais pas à détruire quelqu'un, et il était le mieux placé pour savoir que même si elle avait l'air forte et intouchable, elle était loin de l'être. Se moquait il d'elle, ou était il sincère?

-Oups ! Je suis vraiment désolé...de cette chute involontaire

Involontaire...Moui. Si elle ne savait pas le but de ce baiser, elle savait par contre qu'il était volontaire. Elle fixa les yeux de Rayan, une lueur d’interrogation dans les yeux. Pas une interrogation surprise, mais plutôt une interrogation hautaine, comme si elle se fichait de la réponse. Faux, et il le savait surement. Elle détestait cette situation au plus haut point. Elle était vulnérable, sa carapace qui faisait qu'elle ne ressentait rien était tombée et elle savait que ce serait toujours le cas avec lui et qu'elle ne pourrait pas entretenir la même relation avec lui qu'avec les autres. Le plus simple serait encore de partir sur le champs et de ne plus jamais lui reparler, mais la saveur particulière du baiser lui disait qu'elle ne pourrait pas. Elle faillit ouvrir la bouche pour dire quelque chose mais elle se rendit compte qu'aucun mot ne sortiraient de sa bouche. Génial, elle était vulnérable, ne pouvait pas bouger et était incapable de prononcer le moindre mot. Plus pour bouger qu'autre chose, elle passa la main dans ses cheveux,d 'un geste beaucoup trop lent à son gout. Et voilà maintenant que même ses gestes changeait. Elle était persuadée qu'il avait ça pour se foutre d'elle. C’était peut être idiot, peut être avait elle tort, mais c'était comme ça.

-Pourquoi...?fut tout ce qu'elle réussis a dire, et a son grand soulagement d'une voix calme et maitrisée.

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Dim 23 Oct - 10:48

    Ce qui plu à Rayan avant même qu'elle n'ouvre la bouche pour ne rien dire? Et bien la surprise qui se peignit sur son agréable visage.
    Un masque qui tombe, une autre réalité qui apparaît. Cette surprise, n'était pas un outil de sa palette de séductrice. Tout comme ses larmes, elle était plus que sincère. Et son petit sourire aussi d'ailleurs.
    Il ne resta pas longtemps sur ses lèvres, mais juste assez pour que Rayan puisse le voir.

    Il se redressa doucement, s'asseyant sur l'accoudoir du fauteuil qui séparait le sien de celui de la jeune femme.
    Et il baissa les yeux vers elle. Il y avait toujours cette lueur amusée au fond des yeux. Mais c'était quasi-permanent chez lui...sauf lorsqu'il était en colère. Cette lueur n'était qu'un masque comme son sourire moqueur ou autre.
    Pourquoi avait-il fait cela? Lui-même pourrait se poser la question, mais il connaissait déjà la réponse.

    Elle ouvrit la bouche, et la referma. Elle passa même une main dans ses cheveux, doucement, comme si ce geste d'une lenteur mortelle pouvait l'aider à remettre ses idées en place. Manifestement, elle n'y parvint pas. Elle semblait déchirée entre deux envies: rester et comprendre ou partir et oublier. Mais c'était sans compter sur Rayan, qui connaissait son nom et son visage et qui pourrait donc la retrouver! D'autant plus que son ami Allen était dans sa classe, donc il pourrait très bien lui demander de l’embêter pour lui.


    'Pourquoi?"

    Elle ne lui demanda que ça. Rayan lui offrit un sourire sans trace de moquerie. Un sourire qui pouvait sembler sincère. Rayan savait très bien mentir, mais là il ne le faisait pas. Il n'en avait pas envie. Et puis de toute manière, même si elle sortait en criant qu'elle l'avait vu jouer d'un instrument et qu'il l'avait embrassée...qui pourrait s'y intéresser! Rayan aimait embêter les filles, en allant jusqu'à les embrasser avant de fuir juste pour s'amuser!
    Il posa donc sur elle un regard où l'amusement céda le pas à la fierté, puis la fierté disparu pour se changer en glace. Mais c'est bien connu, la glace fond et Rayan adopta un regard pénétrant, mais sans trace de violence.


    -Parce que j'en avais envie, c'est une bonne réponse non? demanda-t-il en repliant sa jambe contre son torse.

    C'était une réponse qui ne répondait pas à sa question. Il fut secouer d'un petit rire, tandis qu'il regardait le plafond. Oui il avait eu envie de le faire. Au début parce que c'était un défi qu'elle lui avait lancé et auquel il avait répondu. Mais au final qu'en était-il? Il n'y avait pas de vraie 'envie' dans un défi relevé.


    -Mais comme je suis gentil, je vais donner une autre réponse...

    Il se leva, glissant de manière fluide sur son siège. Il n'était pas petit, et il n'était pas grand. Mais quel effet cela donnait-il lorsqu'on le regardait en étant assis au fond d'un fauteuil.

    -Parce que tu me plaît bien, tiens!

    Et il avait dit sa dernière phrase, d'un air totalement sérieux, avec même durant une seconde, un petit air timide accroché à son visage. Alors même lui il était capable d'être timide dans certaines situations. Que cela ne sorte jamais, au grand jamais de cet endroit, sinon on avait pas fini de lui courir sur le haricot avec.

    -Rassure-toi, si on rembobine je le refait encore dit-il avec un grand sourire!

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Dim 23 Oct - 14:51

    Alors que Rayan se relevait, Grace se débarrassa de ses chaussure et ramena ses genoux contre sa poitrine. Elle savait ce geste révélateur sur son état d'esprit, mais peu importe, le masque était déjà tombé.

    -Parce que j'en avais envie, c'est une bonne réponse non? Mais comme je suis gentil, je vais donner une autre réponse...Parce que tu me plaît bien, tiens!

    Grace releva la tête juste a temps pour voir son air sérieux passer à un air timide l'espace d'une seconde, si bien qu'elle ne fut même sûre de l'avoir vu. Elle se sentait vraiment petite du fond de son fauteuil alors que lui était debout. Elle se releva et fit quelques pas vers lui pendant qu'il disait avec un grand sourire que si ils revenaient en arrière, ils recommenceraient. Lorsque le masque tombait elle avait beau ne pas du tout être la même, elle n'était pas non plus timide à ce point et même si son attitude ne pouvait redevenir la même, faute de confiance en elle, elle était tout de même légèrement provocatrice. Mais pas provocatrice comme lorsqu'elle avait son masque, plutôt une provocation enfantine, presque innocente. Elle se rapprocha de lui, jusqu’à ce que leurs visages ne soient plus qu'a quelques centimètres l'un de l'autre.

    -Prouve le, murmurât-elle à son oreille, une main sur son épaule.

    Ce n'était pas un défi. Mais une demande. Et cela se sentait à sa voix.Elle lui demandait de lui prouver qu'il ne se moquait pas d'elle, qu'il ne faisait pas ça pour la détruire. Juste après avoir dit ça, elle recula d'un pas légèrement dansant jusqu'au mur derrière elle, une lueur espiègle dans le regard et un sourire au lèvre. Pas un sourire moqueur, mais le même sourire que celui qu'elle avait fait juste après leurs baiser mais en plus grand. Elle avait envie de lui faire confiance, envie d'être elle même avec lui, peut être même envie de plus. Et elle ressentait toujours cette sensation inconnu qui la rendait presque euphorique. Il n'y avait plus qu'a voir si Rayan était prêt à le lui prouver...


--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Mer 26 Oct - 9:53

    Rayan était debout et lui faisait face. Pourquoi baisser les yeux lorsqu'on éprouve aucune honte à être ce que l'on est ou à faire ce que l'on a fait. Non il n'y avait pas de honte dans le regard ou l'attitude de Rayan. Un brin de timidité peut-être pas pas de honte, pas pour ça.
    Après tout, il ne pouvait qu'être fière de déstabiliser une princesse alors qu'il n'était rien de plus qu'un emmerdeur de première catégorie non ?
    Alors il n'allait pas en plus lui mentir en disant que c'était par jeu qu'il avait fait ça, parce que ça n'aurait été qu'à moitié vrai. Il en avait vraiment eu envie. Et elle releva la tête pour voir s'il était vraiment sérieux, ou bien s'il ne faisait que se moquer de lui. Est-ce que c'est ce qu'elle faisait avec les garçon elle ? Se moquer d'eux, piétiner leur sentiments...avait-elle peur qu'on fasse pareil avec elle, alors qu'elle se sentait si faible et si fragile en ce moment ?

    Elle s'approcha de lui, à peine plus petite sans ses haut talons. Les rôles étaient a présent inversés. Rayan n'était pas un nain, et en voilà la preuve. Il la suivit des yeux avant de les plonger dans les siens. Est-ce qu'elle était en train de le tester pour voir s'il avait ce qu'il fallait entre les jambes ? Doutait-elle que Rayan soit un homme, et que comme tout les hommes il relève les défis qu'on lui lançait ? Même si ce n'était que pour jouer. Sauf que là, ce n'était pas vraiment un jeu...c'était quand même plus sérieux, même pour Rayan qui passait son temps à s'amuser de tout et de rien !
    Elle posa une main sur l'épaule du blond, qui ne fit pas mine de se dégager. Après tout, ce n'était qu'une main, et elle ne semblait pas ennemie cette douce main posée sur son épaule.


    « Prouve le »

    Rayan la regarde pendant un petit moment. Ce n'était pas un défi. Non c'était comme une question, comme si elle avait besoin d'une preuve pour se rassurer et pour ne pas se perdre dans tout cela. Elle était venue pleurer au calme, il l'avait vu. Elle avait appris sur lui une chose qu'elle n'aurait jamais du connaître...et puis entre une chose et l'autre il y avait eu plus. Rayan n'était pas un garçon facile, et jusqu'à présent il ne pensait pas pouvoir faire autre chose que s'amuser avec les sentiments d'une fille : lui faire croire au bonheur et la briser ensuite en mille morceau comme un vulgaire jouet dont on ne veut plus.

    Elle recula sans le quitter du regard. Il se contenta de la regarder sans bouger, en souriant légèrement. A ses yeux elle semblait à la fois perdue mais en même pleine d'espoir. Pourquoi ?
    Les deux petit mots qu'elle avait prononcés, se jouaient sans cesse dans sa tête. Allait-il le faire ou pas ? Et si oui, pourquoi le ferait-il ? Qu'est-ce ça pourrait bien lui rapporter à lui ? Sinon de l'affection...et peut-être un peu de bonheur ? Ce même bonheur sur lequel il crachait depuis toute ses années parce qu'il disait que c'était pas pour lui ? Est-e que c'était pour ça qu'il avait eu envie de l'embrasser ?
    Mais pourquoi elle ?

    Inconscient le blonds aux yeux verts se mordit la lèvre. Il était en train de réfléchir, et de se poser tout plein de questions.
    Mais il releva la tête, et c'est d'un pas assuré qu'il s'avança vers elle, même s'il avait mis de longues minutes à le faire -minutes qui aurait pu être interpréter comme une hésitation ou une volonté de revenir en arrière.


    -Si tu as juste besoin de preuves...

    Il posa une main sur sa joue, et la fit lentement glisser sur son cou, avant de se pencher légèrement pour pouvoir capturer ses lèvres entre les siennes. Cette fois, ce fut un baiser un peu plus long que le précèdent. Lorsqu'il se détacha d'elle il lui adressa un sourire, avant de dire :

    -Ça te tenterais d'être ma copine, Princesse ?

    Et il était totalement sérieux lorsqu'il lui demanda ça.

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Grace K. Greene
~Evil Twins~
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 29/08/2011
Localisation : Sur les genoux du père Noweeeeel

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : Grace K. Greene, 19 ans.
Talents~:
Classe:

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Dim 6 Nov - 15:56

De longues minutes passèrent, beaucoup trop longues. Hésitait-il? Voulait-il revenir en arrière? Le sourire de Grace s'affaissa légèrement. Elle se sentait idiote, vraiment idiote, jusqu'à ce qu'il relève la tête et s'avance vers elle. Son coeur s'emballa lorsqu'il posa sa main sur sa joue et la descendit lentement jusqu'à son cou et un frisson parcouru son corps lorsque les lèvres de Rayan touchèrent les siennes. Elle ferma les yeux et laissa ses émotions l'envahir. Elle n'avait jamais ressentis ça, ce n'était pourtant pas faute d'avoir embrasser des garçons. Mais avec lui c'était différent et pas seulement parce qu'elle ne comptait pas le planter là et disparaitre du jours au lendemain. Loin de là. Elle rouvrit les yeux avec un sourire, le même qu'avant qu'il l'embrasse, lorsqu'il rompit leurs baiser.

-Ça te tenterais d'être ma copine, Princesse ?

-A ton avis? Murmura-t-elle en plaçant ses bras autour de son cou.

Elle se rapprocha encore plus de Rayan, elle se sentait beaucoup trop vulnérable, ce garçon pourrait la détruire à n'importe quel moment, le si peu qu'il en savait sur elle était les choses que personne ne savait. Et elle comptait bien que personne d'autre ne le sache d'ailleurs. Elle souhaitait que ce moment ne s’arrête jamais, c'était si simple...Mais elle savait bien que c'était impossible, rien que parce, à un moment ou un autre, la cloche allait sonner, ou parce que, l'un ou l'autre allait bouger. Mais voilà, c'était comme ça. Mais de toute façon, ce moment laisserait place à beaucoup d'autre moment merveilleux, enfin, elle l’espérait. Elle s'écarta légèrement de Rayan afin de plonger son regard dans le sien. Elle savait qu'elle avait une lueur particulière dans le regard, lueur qui était très rare dans les yeux de Grace. Elle était sincère mais on pouvait se demander si elle n'était pas en réalité jouée. De toute façon, elle avait tellement l'habitude de jouer naturellement la comédie que quiconque le savait pouvait être incapable de croire à la sincérité de ses sentiments. Ce qu'elle regrettait dans des cas comme ça. Mais elle cachait trop de choses à trop de monde et elle songea que même avec Rayan elle ne pourrait jamais tout avouer. Enfin, elle ne lui avouerais certainement jamais qu'elle et sa soeur étaient les voleuses d'art les plus recherché du siècles voir même plus. Même si elle s'y attendait, elle ut surprise lorsque la cloche sonna, leurs annonçant qu'ils devaient retourner en cours Elle soupira et se blottit contre Rayan.

-J'ai pas envie de retourner en cours, murmura-t-elle.

[Désolé pas trop d'inspi, si ça te vas pas, hésite pas à le dire ><]

--------------

::Twins or not Twins?::1737:
 

It's a Joke? I Don't Know...:
 

Une rose de ma Kao. ~
Une autre de Dudu. ~
Une rose de Rayan ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rayan MacKallan
~¤~Aimant à problèmes & Rebelle~¤~
avatar

Messages : 355
Date d'inscription : 06/08/2011
Age : 28
Localisation : Somewhere...

Prodige Pensionnaire
Nom, Prénom & Âge : MacKallan Rayan, 18 ans
Talents~:
Classe: Classe Dorée

MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   Sam 26 Nov - 18:15

    Si le temps semble si long parfois c'est parce qu'on attends une réponse bien précise et qu'on a peur d'entendre le contraire. Alors si le temps avait sembler long a Rayan c'était peut-être aussi parce qu'il avait peur de la réaction qu'elle aurait pu avoir, alors qu'elle attendait qu'il lui prouve qu'il n'était pas en train de se moquer d'elle.
    C'était assez compliqué comme situation d'ailleurs, mais Rayan était un homme -même si parfois on peut en douter, surtout lorsqu'il met une jolie robe- et il avait des responsabilité à prendre !
    Et il lui posa donc une question, tout en s'approchant d'elle petit pas par petit pas.

    Son regard vert était devenu tout ce qu'il pouvait être de plus sérieux, et il ne subsistait qu'une infime lueur : peut-être celle de l'espoir ou bien celle qui faisait qu'il était lui en toutes circonstance.
    Est-ce qu'elle allait accepter d'être sa copine, pour un temps determiné ou bien justement sans savoir quand est-ce que cela allait se terminer ? Lui même n'en savait rien...il aurait pu lui dire, « est-ce que tu veux être a copine, cette semaine » histoire de dire qu'il se moquait d'elle ouvertement...mais là encore il ne l'avait pas fait.

    Elle fini par lui répondre, dans un souffle en passant ses bras autour de son cou.


    -A ton avis?

    Il l'enlaça par la taille et posa ses lèvres sur sa joue. Sans ses chaussure, elle était un peu plus petite que lui. Pas de beaucoup, mais juste assez pour qu'il se sente en droit de la garder contre lui, avec un air posséssif.
    Cette envie d'ailleurs, n'avait pas fait partie de lui depuis un moment. Posseder les choses et les jeter ensuite c'est tout qu'il avait fait depuis un moment, jouant même ainsi avec sa propre vie.


    -Je prends cela pour une oui, Princesse !

    Et il lui adressa un sourire. Le temps recommença a couler doucement, les obligeant a revenir sur la terre ferme deux minutes. Une pause entre deux cours n'était pas éternelle. Rien ne l'ai dans le monde d'aujourd'hui hélas. Mais parfois on aimerait bien que ça le soit, juste un peu, pour profiter a fond des choses qui nous font sourire.

    Elle s'écarta de lui, plongea son regard si sincère dans le sien. Pendant une demi seconde il se demanda si c'était l'actrice qui la regardait, puis chassa cette idée de sa tête. Non, il avait joué franc jeu tout les deux, donc il croyait à sa sincérité pour le moment. Il n'y croirerait peut-être plus une fois sorti de cette petite bulle astrale, avec comme témoins les étoiles, mais au moins il n'aurait pas regretter d'avoir été sincère si jamais elle avait joué.


    -J'ai pas envie de retourner en cours.

    Elle se blotti dans ses bras, et soupira. Rayan lui ne put s'empecher de rire.

    -Et bien n'y va pas ! Dit-il tout naturellement.

    Lui comptait squatter le planétarium encore un petit moment. Le cours qu'il avait maintenant, c'était un cours d'anglais, et il pensait en connaître suffisament sur cette langue pour ne pas être obligé de suivre ce cours mortellement ennuyeux ! Donc il allait resté ici ét jouer encore un peu de l'harmonica, en étant vraiment seul cette fois, jusqu'à la pause de midi, où il n'irait même pas, parce que manger au milieu de tout le monde ça le gonflait sérieusement. Peut-être qu'il irait juste pour voir Allen, parce que ça faisait un moment qu'il ne l'avait pas vu ! Le hic d'avoir des amis dans une autre classe que la sienne.


    -Enfin...je ne suis pas de très bon conseil, pour ceux qui veulent être un minimum sérieux ! Je te racompagne jusqu'à la lumière du jour !

    Ce qu'il fit. Et il la regarda partir, observant ses cheveux blonds qui se balançait au rythme de ses pas. Et il poussa un petit soupir. Il venait de se jeter lui même dans la gueule de ce loup dont il s'était si souvent moqué. Pour combien de de temps ? Regrettait-il d'avoir fait cette offre à cette fille ? Non...mais il allait devoir s'habituer au fait, qu'il n'était plus totalement libre de ses actes, et là, ça allait être un changement sur une longue durée...si jamais il parvenait à changer. En attendant il ferait semblant...

    Il retourna dans la planétarium et se réinstalla sur le siège. Il joua quelques morceaux avant de plier bagage et de retourner sous le soleil !

--------------

Une de ma Princesse <3

Merci beaucoup Allen-kun *__*
Spoiler:
 

Ça, c'est de l'amitié Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://little-saint-louis.forumotion.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une mélodie pour une étoile solitaire [PV Princesse Grace]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Vent calme et mélodie douce
» C'est comme si une chasseuse avait entraîné son gibier dans un labyrinthe pour mieux s'amuser avec (PV Grace)
» Il n'est jamais trop tard pour vivre ses rêves [ Étoile Brillante ].
» Pandora ◄ « La nuit lorsque l'espoir s'éteint, une étoile s'allume pour te guider. »
» Recherche d'un sensei pour une plante solitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Are you ready ?  :: PENSIONNAT :: Planétarium-